BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Abraxxxas présente Darkstreets //////////// Coffret Collector édition limitée ( CD+Tee-Shirt+Stickerz)

Un bel objet éthiquement hiphop

À propos du projet

Les 13 morceaux composant l'album "Darkstreets" sont totalement inédits et représentent le Rap dans toutes ses formes, de la plus pure a la plus déviante.

Large est la palette des beatmakers mais homogène est le contenu. Les textes seront comme a l'accoutumé travaillé et pesé, allant du thème d'anticipation à l'égotrip débridé en passant par de beaux clins d'oeil cinématographiques ou des sujets plus sérieux. 

Dans notre époque d'industrialisation, de numérisation de la musique et de consommation rapide, il semblerait que même les chansons soient devenues un produit jetable, que l'art en lui-même soit devenu un consommable parmi des milliards, il faut donc proposer plus qu'un simple CD.

Aussi le coffret « Darkstreets » sera composé de :

1 CD 13 titres inédit +

1 tee-shirt designed by Bunka (du S au XXL, dispo en noir et blanc) +

1 série de trois stickers designed par Dran, Kros et Mr Ogz

Voici quelques un des titres que nous travaillons actuellement :

. Darkstreets : L'intro, composée par Ludovic Bornes aka Abyssal Beats, habituellement réalisateur dans le cinéma mais qui possède une réelle sensibilité musicale et un véritable don pour les mélodies puissantes et les ambiances épiques. Un clip est en cours de tournage pour ce morceau.

. Par Foi : Une chanson évoquant les choses extrêmes que la Foi peut nous pousser a faire parfois,sur une prod teintée de soul déviante concocté par john Sizemen de Palace Prod et avec El Gaouli au micro.

. Gattaca 2 : Un texte d'anticipation, Abraxxxas et le groupe Première Ligne vous embarqueront pour une ballade dans une ville de 2040, sur une instrumentale puissante de Shaolin Beatmaker.

. Requiem for a Dream : Une prod nostalgique et entrainante de Nestor Kéa, un lyrix chroniquant nos drames contemporains, truffé de références cinématographiques, et avec Mr Moon et sa voix de ténor en featuring.

. Le Jour de ma Mort : Egalement avec Mr Moon au micro, ce morceau marque également le retour de Stax dans la partie. Beatmaker du premier album solo d'Abraxxxas ( Bête Curieuse / 2004 ), il reprend une activité musicale a travers ce titre où les deux mc's tente d'imaginer avec lucidité le jour de leur mort.

. Créatures : Un annuaire de monstre, un bestiaire de créatures, une liste de mythes et légendes, un des textes les plus documentés d'Abraxxxas sur une prod mystique délivrée par Pyro la Lune.

Pour le reste des morceaux, le suspens se doit de rester de mise....

Quelques visuels du coffret :

                   Visuel Bunka pour les Tee-Shirts :                   Visu Dran pour stickers : 

Typo Kros pour stickers :

Aussi bien pour l'artwork du projet que pour la fabrication des CDs, des tee-shirts et des autocollants, la filière du « hiphop-indépendant qui se bouge » a été privilégié.       

Mr Ogz, compositeur-photographe-graphiste et membre du label Welsh Recordz s'est chargé de l'esthétisme de Darkstreets, et la marque 2neuf gérée par Loic Gales va s'occuper de nous fabriquer les autres éléments du coffret.

Aucun commercial encostumé n'interviendra dans la conception de l'objet, vous en avez ma parole ^^

Vous pouvez me retrouver sur ma page Facebook

A quoi va servir le financement ?

Le financement demandé servira uniquement a la création du projet, les postes étant les suivants :

Enregistrement des morceaux , mix-maison (Home -Studio La Tournante/ Marseille).

Tout travail méritant salaire une rémunération est donc prévue, idem pour le graphiste du projet.

La Fabrication des cd's

Création des Tee-Shirts, délégué a la marque 2neuf.

Impression des Stickers, également a la charge de 2neuf qui a son réseau

Achat des boîtes qui serviront a envoyer les Coffrets

Frais d'envoi 

PS : SI JAMAIS LE BUDGET VISé EST PAR BONHEUR DEPASSé, LE SUPPLéMENT SERVIRA A PAYER UN MASTERING DIGNE DE CE NOM

____________________________________________________________________

Bonjour à tous,

Outre le fait que je ne dispose pas du tout des fonds pour faire naître un tel projet, il s'agit aussi de déveloper un lien avec le public éduqué, et d'éduquer un minimum celui qui ne l'est pas.

En effet, aujourd'hui la plupart des musiciens peuvent trouver sur internet leurs albums entiers en général moins d'une semaine après la sortie du disque (sur lequel ils ont bossé dur et longtemps), et les gens ne roulant pas sur l'or ne voient surement pas l'intérêt d'aller acheter un cd périssable alors que les même morceaux sont disponibles sur internet gratuitement.

L'auditeur ne fait pas assez la différence entre un album produit par une major, un gros label indé ou encore par l'artiste lui même. L'investissement et les moyens ne sont pas du tout les mêmes. Si une major investit bien plus d'argent, l'échec du projet ne lui briseras pas les reins et n'entravera pas sa marche, tout est calculé a l'avance, les risques sont minimes, le budget promotion alloué a l'album étant en général suffisant pour permettre de vendre assez pour rentabiliser.

Mais lorsqu'il s'agit d'un label indépendant ou d'une structure associative, la réalisation du projet demande beaucoup plus de temps, et surtout un investissement morale et personnel en rien comparable a celui de sony music dans un de ses album. Bien souvent le label indé joue un peu sa vie a chaque projet, se dédouble pour pouvoir être au four et au moulin, démarcher des subventions tout en s'occupant de la logistique et de la production, un gros travail.

Et puis il y a en fin de chaine les forcenés, ceux qui parfois se passent de toute structure afin de sortir les morceaux au fur et a mesure qu'ils naissent, ceux qui ne veulent pas laisser la créativité être bridé par les contraintes liées a la production discographique.Je suis de ceux là, artiste indépendant, j'ai la chance d'avoir une très bonne productivité et l'inspiration qui squatte pas mal a mes cotés.           

Grâcee aux réseau sociaux et en particulier facebook j'ai pu aller a la rencontre de mon public, arrivant peu a peu a constituer un noyau dur d'auditeurs éduqué et conscient du fait que sortir un cd ne nourris pas et ne fais pas de toi un intermittent du spectacle, avoir un disque en fnac n'assure aucun avenir, et la longévité pour un artiste en indé ne peut être envisageable qu'a travers le soutien de ceux qui écoutent sa musique.

Dans cette logique, l'année dernière j'ai sorti le 10 titres War Zone, entièrement financé grace a des précommandes d'internautes qui devenaient donc producteur de ma musique, me soutenant directement dans ma vie de tout les jours, sans qu'un intermédiaire se goinfre tout.

Un an plus tard je vous propose de réitérer l'expérience, de m'aider a donner vie a ce projet qui a été crée pour vos oreilles, de permettre a la musique que vous appréciez de se prolonger dans la durée, les médias de masse ne nous relayent pas, nous n'avons pas les budgets de grosses maisons de disque, autrement dit sans vous le fait de vivre un minimum de notre art demeurera un doux rêve. Etant conscient que le budget du citoyen lambda est plus que serré et que la priorité de nos jours est rarement d'acheter un album cd, j'ai jugé logique de vous fournir davantage que ça...

Abraxxxas

À propos du porteur de projet


ABRAXXXAS

"Entité qui incarne la dualité sous-jacente, tourmentée entre le bien et le mal « Il renferme en lui le monde lumineux et le monde sombre." (Demian, Hermann Hesse)

Inspire par les pionniers de l’ hexagone, Abraxxxas écrit ses premiers textes en 95 et s’implique aussitôt dans le hip-hop. Fruit des rencontres qu'il multipliera au sein des sphères de la musique électronique , l'univers de cet électron libre du hip-hop se veut avant tout hybride et débride, sans frontières et sans ornières.

En 2001, Abraxxxas rencontre Stax, compositeur avec qui il décide de fonder L'Officine, groupe de rap effréné et symbole de l'association de deux caractères trempes.En 2004, les deux protagonistes participent a la compilation Hip-Hop Reprezent et sortent en vinyle, «Abraxastax», leur premier manifeste toujours autoproduit. Abraxxxas est également invité sur le CD «Future School» aux cotés de Jamalski, Triptik, Octobre Rouge, Dee Nasty, La Caution et Svinkels. Abraxxxas sort son premier album solo «Bete Curieuse», en fevrier 2006.

En février 2009, son deuxième Opus "Elektron[s] tombe dans les bacs, ce disque hybride réunit pas moins de quinze compositeurs tous issus de la scène électronique.Le but de ce projet, faire tomber les barrières entre le rap et les musiques électroniques, apporter un son neuf et brut. En 2010 c’est l’album digital Remix d’Elektron[s] qui apporte des nouvelles versions de l’album…uniquement disponible en digital.

Courant 2011 c'est le mini album "WAR ZONE" financé par les internautes qui voit le jour et vient s’intercaler entre les LP « Elektrons » et le troisième opus « Au Coeur De La Bête» (sortie prévue en 2013). War Zone est un brulot provocateur, un amalgame de pamphlet rageux. Les dix titres sont réalisés par des compositeurs issus aussi bien de la scène HipHop Trad’ que de la sphère de la musique électronique, déviance organisée une... fois encore mise au service de l’Art apatride et débridé d’Abraxxxas.Énergiques, massives, subtiles, trois qualificatifs correspondant bien aux prods sélectionnées par notre mc. Les textes conscients et lucides sont ironiques, autant de billets d’humeurs acides qui fustige notre monde, notre « War Zone ».

En Février 2012, Abraxxxas a enfin sorti en téléchargement gratuit l'album 1000 Bornes, gros projet regroupant 30 intervenants, mc's, beatmakers et dj's.

Quelques clips :