BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"A Journey In The Bush"

Et si nous donnions une voix aux animaux ?

À propos du projet

“ A journey In The Bush” est un road-movie qui vous embarquera au coeur de la nature sauvage. Le but est de reconnecter l'humain à la nature, de sensibiliser à la communication inter-espèces et ainsi de créer un pont liant les animaux humains et non-humains. En Mai 2019, Tippi, Sylvie, Marie, Thomas, Julien, Joep, Océane et Guillem, un groupe d’amis, musiciens, vidéastes, photographes, guide de brousse, et communicateurs animaliers, iront à la rencontre d’éléphants et d’animaux sauvages dans trois différents lieux en Afrique du Sud.


Plongez avec nous dans cette expérience pendant laquelle nous inviterons les animaux à partager leurs messages à travers une forme de communication intuitive.

 

Tandis que les derniers espaces naturels se rétrécissent et que la désertification ne cesse de s'accroître, les ressources s’épuisent petit à petit. Cette situation tend à créer des conflits entre l’Homme et la faune, notamment avec les éléphants, qui sont tués car considérés comme une menace. Pourtant il existe des moyens de partager un même écosystème. Notre responsabilité d'Humain est de mettre en place et expérimenter des actions permettant aux animaux sauvages et aux humains de cohabiter pacifiquement.

Dans ce sens, pourquoi ne pas prendre en compte la vision des animaux ?

Dans quelle mesure peuvent-ils nous aider à renouer avec un temps où les humains vivaient dans le respect des lois de la Nature ?

Nous croyons intimement que la communication inter-espèces peut rétablir la profonde relation de l’Humain avec le reste du Vivant.

Il existe  plusieurs niveaux de communication. Chaque individu possède en lui un potentiel intérieur pour communiquer avec les animaux. C’est quelque chose d’inné, nous l’avons juste oublié. C’est à nous aujourd’hui de retrouver et développer cette faculté télépathique naturelle de manière à comprendre le point de vue des animaux. Ainsi nous pouvons tous réussir à nous connecter à la personnalité et à l’âme de l’animal. La télépathie est un langage universel qui provient de notre intuition naturelle et qui rend possible la communication inter-espèces. En partageant des informations avec d’autres êtres vivants, nous permettons une compréhension mutuelle et ouvrons la voie à la résolution de problèmes dans nos relations avec eux.

 

Une expérience authentique de communication inter-espèces avec le monde sauvage ! Vous découvrirez un univers unique de sons, sensations et émotions à travers des images de différentes espèces, des arbres à la horde d’éléphants, sans compter tous les autres animaux d'Afrique du Sud.
Immergés dans cette expérience sensorielle, vous aurez l’opportunité de découvrir leur propre manière d’échanger entre eux et d'avoir ainsi une vision de ce qu'est la communication intuitive.

Le son est la clé. Le son est vibration. Le son est information.

Comment ne pas être ému par le pouvoir du son et de la musique? Le son est un puissant canal qui résonne en nous. Lorsque le corps est touché par une vibration et réagit, nous ne pouvons pas nier ce que nous avons ressenti. Cela peut même nous ramener à d’anciens souvenirs perdus, ou simplement nous faire rêver. Le son ouvre nos cœurs et élargit notre conscience.

Pour cette raison, nous allons enregistrer les différents sons de la faune et la flore et ainsi créer une musique unique qui nous embarquera dans un voyage émotionnel, pour ressentir et se reconnecter à soi.
Vous pourrez ainsi découvrir ce que les animaux ont à partager avec les humains.

Image, magie, deux mots anagrammes.

Nous vivons dans un monde où l’image est puissante et omniprésente.
Notre défi est de vous surprendre à travers un tournage original et créatif intégrant les sons que nous allons recueillir.

La communication intuitive - animale ou inter-espèces - est un mode de communication psychique. Cette subtile forme de communication ne nécéssite pas de don particulier, à conditions d'ouvrir ses canaux et ses sens. Avec de la pratique, chaque individu est potentiellement à même de communiquer avec les animaux. C’est ce que nous comptons faire lors de notre voyage, avec des niveaux d'expérience très différents au sein de l’équipe. Nous serons guidés par des communicatrices expérimentées, à distance, qui réaliseront des communications avec les animaux sauvages que nous rencontreront. Cela nous permettra de renforcer notre intuition et de comparer les messages reçus.

"At the end of the day", nous allons simplement récolter ce que la Nature nous offre.

Faisons confiance au monde sauvage.

Parce que nous désirons vous embarquer dans notre voyage, parce que nous souhaitons que vous restiez connecté et que vous puissiez observer toutes les étapes de création, nous avons créé une page facebook et un compte instagram afin de suivre cette aventure !

Cependant, la connexion avec des animaux sauvages requiert une attention particulière.

Ils vivent dans “l’ici et maintenant”, nous devons donc être capables de nous aligner sur leur espace temps en étant ancré dans l'instant présent.

Nous posterons au fur et à mesure des photos, vidéos, interviews etc. Quand le réseau le permettra bien sûr ! En brousse nous n’aurons pas toujours accès au "wifi", :-)...

 

Notre périple se déroulera du 9 au 23 mai dans trois lieux différents, trois biodiversités et histoires singulières. Dans chaque lieu nous allons rencontrer des personnes au destin incroyable, intimement liées aux animaux qui les entourent. Nous les suivrons dans leur quotidien et les interrogeront sur leur histoire.

Voici une description de chacune de nos trois étapes:

Dans la réserve de Thula Thula dédiée à la conservation de la faune, nous allons rencontrer les 20 éléphants connus pour avoir été sauvés il y a quelques années par Lawrence Anthony, un écologiste sud-africain réputé, ainsi que sa femme Françoise Malby, tous deux auteurs des best-sellers “Un éléphant dans ma cuisine” et “ L’homme qui murmurait aux oreilles des éléphants”.

 

Anthony a risqué sa vie pour établir un lien avec des éléphants mal-en-point en les persuadant de rester dans sa réserve pour pouvoir les sauver. C’est ainsi qu’il a découvert une horde incroyable ! De la sage matriarche Nana qui guide le troupeau, à sa soeur guerrière Frankie, toujours prête à écarter les menaces, jusqu’aux enfants qui se sont battus durement pour survivre.

“A Journey In The Bush” approfondira cette connexion pour mettre en lumière le lien incroyable qui s’est créé entre eux. Nous allons passer du temps avec Françoise qui nous retracera son histoire et partager avec vous cette magnifique relation entre deux humains et un troupeau d'éléphants.


PLUS D'INFORMATION : Ted.X de Françoise Malby :  https://www.youtube.com/watch?v=UTtcz8Vuor0

L’histoire de cette réserve date d’il y a presque 30 ans. Elle a commencé au Zimbabwe lorsque Rory Hensmen a reçu des éléphants “ingérables” à entraîner. Depuis, plus de 30 éléphants ont été sauvés du braconnage ou du safari de chasse puis formés à des fins éducatives pour la conservation.

Ils ont également aimé et soigné d'innombrables autres animaux comme les phacochères, les koudou et les antilopes, pour n'en nommer que quelques-uns. Aujourd'hui ils ont tous bougé (?) en Afrique du Sud où ils s'occupent de 7 éléphants, 3 femelles, 2 mâles et leurs deux bébés, Bela et Zambezi.

Imaginez pouvoir observer un éléphant dans la Nature. Maintenant imaginez que vous puissiez sentir sa peau, ou sa langue ! Ou encore sa plante de pied étonnement douce. Que vous puissiez sentir cette odeur unique, entendre son hennissement (barrissement ?). Imaginez tout cela en réalisant à quel point ces animaux sont détendus, attentionnés et intelligents.
A cette étape nous aurons la chance de nous approcher au plus près de ces éléphants et de pouvoir interagir avec eux. Nous allons enregistrer et filmer ces interactions et découvrir à quel point ces individus sont remarquables.  

Par ailleurs, nous allons avoir l'unique opportunité, grâce à nos communicatrices animalières, de «parler» avec ces animaux et d'écouter ce qu'ils ont à partager avec nous.


PLUS D’INFORMATION: https://www.rhcru.com

Campfire Academy est une réserve naturelle dite “Big Five” - lions, léopards, élephants, rhinoceros et buffles - qui fait partie du Parc Kruger. La spécificité de ce lieu étonnant est que nous pourrons réaliser des bush walks, ce qui signifie : pas de voiture, pas d’armes à feu ni d’aucun autre type.

Notre guide de brousse expérimentée, Laëticia, qui a été précédemment l’instructrice de Tippi lors de sa formation de guide, nous dirigera dans la vie sauvage. Nous nous appuierons sur son expérience et sur notre intuition, nous ouvrirons tous nos sens.

Pour cette partie de notre périple, nous ne pouvons savoir à l’avance précisément ce que nous ferons, ni quels animaux sauvages nous rencontrerons. Nous allons plonger dans l’inconnu, explorer les mystères et surprises de la vie sauvage. Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure, sur notre page FB, de ce qui s’est manifesté à nous grâce à des “special news” !


PLUS D’ INFORMATIONS : https://campfireacademy.co.za/

A quoi va servir le financement ?

Pour ce projet “A Journey In the Bush” nous avons décidé de nous auto-produire. Cette autonomie nous permet d’exprimer notre vision aussi librement que possible. Cette liberté est fondamentale pour ce sujet d'exploration. Nous ne sommes pas contraints de rentrer dans une case ou une ligne éditoriale.

De ce fait nous avons besoin de vous pour nous aider à financer ce film. Dans cette équipe nous sommes tous portés par ce projet ! Nous voulons y apporter du coeur et de la créativité. Nous croyons en ce que nous voulons démontrer, c’est pourquoi nous le finançons tous en partie avec nos fonds personnels à hauteur de 5000€.

Mais un film a un coût et cela des premières étapes d’écriture à la production finale. Nous avons l'intention de commencer la post-production dès notre retour afin d’organiser une première projection à la fin du mois de juillet 2019. Le calendrier est court, mais nous pouvons le faire !

Avec votre aide.

Dans l’industrie du film tous les budgets sont possibles. Nous avons une approche humble envers les animaux, mais nous avons l'ambition de créer un film visuellement époustouflant, bien documenté, créatif et qui, on l’espère, vous touchera du fond du cœur.

Pour y parvenir, nous avons besoin de moyens à la fois humains et techniques.

Quels sont les phases de notre projet ?

PHASE 1 : 12 000 € pour couvrir le minimum, c’est à dire les coûts du tournage

  • Matériel d’enregistrement audio
  • Matériel de tournage
  • Tournage (Incluant l’hébergement, la voiture de location, la nourriture, les frais administratifs etc)  
  • Ulule (8%)

PHASE 2 : 22 000 € pour que le film puisse être projeté et diffusé en salle

  • Post-production (la partie la plus importante !)
  • Récompenses
  • Graphisme
  • Communication et promotion
  • Traduction en français/anglais
  • Projection et diffusion en salle

 PHASE 3: 40 000€

  • L’opportunité pour l’équipe de développer et enrichir ce projet
  • Davantage de dates de projection et de rencontres avec l’équipe

PHASE 4: 90 000€

  • Renforcement de l’équipe avec des chercheurs scientifiques et des ambassadeurs
  • Développement de partenariats avec la participation et le soutien de “Intuiteurs Sans Frontières”
  • La mise de départ pour lancer notre deuxième épisode ! Oui, nous avons déjà une suite en tête, ”A Journey In The Ocean” avec Leina Sato et Jean-Marie Ghislain accompagnant les dauphins, les baleines et les requins.

Détail du budget minimum (phase 1)* evalué à 12 000€

Voici les pôles concernés :

  • Matériel d’enregistrement audio et musical
  • Matériel de tournage
  • Frais de tournage (logistique et hébergements)
  • Vols internes
  • Frais Ulule (8% + frais Paypal)

En utilisant la plateforme Ulule c’est tout ou rien. Donc nous avons besoin d’atteindre notre objectif pour réaliser notre projet.

 

 

 

À propos du porteur de projet

Je suis née avec la toute nouvelle Namibie, ancien Sud-Ouest africain, où vivaient mes parents, photographes et cinéastes animaliers. Ils m’élevèrent seule, dans le bush, en territoire animal jusqu’à mes 10 ans.

De retour d’Afrique j’ai raconté ma vie de petite fille à travers des photos et un film.

Après des études de cinéma, des formations techniques dans l’audiovisuel et le web en France je commence une collaboration avec FICMA à Barcelone, le plus ancien festival de films sur la protection de l’environnement. Je suis nommée responsable de la section Enfants de El Petit FICMA.

Récemment formée comme guide de brousse en Afrique du Sud, je viens d’obtenir un diplôme FGASA (the Field Guides Association of Southern Africa).

J’ai obtenu une expérience sur le terrain et acquis des connaissances indispensables sur les espèces animales et végétales afin de développer au mieux mes futurs programmes de transmission auprès des enfants, en Afrique australe et en France.

Je m’investis aujourd’hui dans la création de projets d’éducation des enfants à la nature et à la vie sauvage sous toutes ses formes car je suis convaincue qu’avec l’animal, ils sont au coeur d’enjeux importants pour notre avenir dans ce monde. En utilisant l’image, je veux les sensibiliser au Vivant.

Je souhaite transmettre aux nouvelles générations la vision naturelle du monde où il m'a été donné de vivre étant enfant, née libre de courir dans le bush aux côtés de mes “frères” animaux.

Ma mère m’a raconté qu’un jour, lorsque j’avais 2 ans, je lui ai fait approcher tout doucement un éléphant solitaire qui mangeait des noix de palmiers dans notre camp, au Botswana.

Nous avions installé nos tentes sur un de leurs passages, nous partagions ce territoire avec eux.

Il parait que j’ai chuchoté  : « Attention Maman ! Ne lui fais pas peur, ne fais pas de bruit ! ».

Moi si petite devant le plus grand mammifère terrestre, je ne pensais qu’à le protéger.

Tous les êtres vivants qu’ils soient humains, animaux ou végétaux sont liés, connectés entre eux. Ils peuvent se parler, communiquer, partager en paix des lieux qu’ils aiment, dans la nature.

Les enfants et les animaux savent très bien le faire, naturellement. Ils savent sans l’avoir appris qu’ils ne font qu’un avec la Nature qu’on appelle le Vivant. 

Nous sommes les gardiens de la Nature et les animaux sont notre famille.

Notre monde a besoin de recevoir votre joie et de la douceur. Il a besoin d’amour,  l’Amour Universel.

© Ludovic Ismael https://ludovicismael.com/

Il y a deux ans, j’ai pris la décision de réactiver mes rêves. Je me suis demandé ce qui me mettait vraiment en JOIE. La première chose qui m’est venu à l’esprit fut LES DAUPHINS.

Je ressens cette sensation d’excitation, mon enfant intérieur sauter comme un petit cabris, de joie et de bonheur à l’idée de nager avec les dauphins.

Depuis ce moment, les animaux ont ouvert un chemin dans ma réalité et ma conscience.

Je suis ensevelie sous une avalanche de synchronicités. D’un signe à l’autre, je regarde “Mère Océan”, un documentaire exceptionnel réalisé par Anne Paris & Jan Kounen à la suite de quoi je rencontre Leina, une créature si unique, si authentique, mi-humaine, mi-dauphine.

C’est lors de cette rencontre avec Leina, les dauphins et les petits poissons colorés, que mon coeur a résonné le besoin et le désir profond de communiquer avec les animaux et les aider en leur donnant une voix. Mon intention est de créer un impact sur les consciences en changeant la vision que nous avons sur les animaux et renouer un lien profond avec le Vivant.

Initialement, je suis graphic & web-designer. Je suis aussi très impliquée dans la communauté de Burning Man, ce laboratoire révélateur de talents qui a littéralement changé ma vie, transformé ma vision de l’humanité et m’a montré la beauté de toutes les formes artistiques qu’un groupe d’humains est capable de créer lors qu’ils décident de faire de leur réalité une expérience participative et collective. C’est un espace et une culture ou chacun peut exprimer sa vraie nature.

Récemment, l’univers m’a donné l’opportunité de créer une nouvelle réalité dans ma vie personnelle et professionnelle.

Tout démarre avec ma rencontre avec Sylvie Robert, Romain Brasseau, Corinne Dupeyrat, Eva Lartigau parmi d’autres personnes extraordinaires. Je rejoins l’équipe de TAAC - The Animal Alliance Channel pour la production d’un événement particulier : Dialogues avec l’Animal. Je rencontre Tippi et une nouvelle famille.

Passionnée par l’art et la musique, je souhaite créer un pont entre les animaux, les sons et la musique. C’est pour cette raison que j’ai créé une connection entre Parallells, Joep Mencke et Sylvie et Tippi, créant ainsi l’opportunité pour tous de réaliser un épisode de « A Day At » lors d’un bush walk en Afrique du Sud.

Mais pour les éléphants et le royaume animal, ce n’était pas assez. On s’est fait littéralement embarqué par l’appel de la nature sauvage. Cet appel a donné une nouvelle couleur à ce projet qui sera un véritable road-movie dont le but est de reconnecter l'humain à la nature, de sensibiliser à la communication inter-espèces et ainsi de créer un pont liant les animaux humains et non-humains.

Les portes sont grandes ouvertes et même si nous allons à la rencontre de l’Inconnu, il nous est demandé de faire confiance dans le processus. Alors c’est ce que nous faisons. Au fil du chemin.

Je ne peux exprimer assez ma joie et ma gratitude de faire partie de ce projet conscient et de faire exactement ce que j’aime faire en connectant les gens, coordonnant le projet, exprimant mon art tout en apportant joie et magie.

A Journey In The Bush ouvrira vos coeurs et déploiera vos ailes. Merci aux animaux sauvages qui nous attendent et qui nous invitent dans leur royaume.

Cette expérience du bush est leur cadeau qu’il nous font. Le film est celui que nous vous faisons. Le canal est la communication inter-espèces et la musique.

Une rencontre avec un groupe de meerkats dans la désert du Kalahari a changé ma vie…J’ai décidé de quitter mon métier et Paris pour les rejoindre et j’ai vécu sous la tente auprès d’eux pendant six ans, en réalisant des films et des photos qui les ont fait connaître dans le monde entier. Le jour où ils ont décidé de m’adopter comme l’une des leurs, sur leur territoire, j’ai ressenti l'intensité de ce privilège inouï : je faisais désormais partie d’une famille de meerkats ! Je pouvais les côtoyer du lever au coucher du soleil,  parcourir leur territoire en me réjouissant chaque fois qu’ils débusquaient une proie : j’étais devenue une sœur meerkat. Selon leur mode de reconnaissance ils m'avaient marquée de l'odeur du clan, pour certifier ( olfactivement ), que j’en faisais désormais partie. 

Je quittais l’Afrique du Sud pour tourner un film – Eléphants et Humains : partage d’un territoire – dans la toute nouvelle Namibie où je donnais naissance à ma fille Tippi.

Pour poursuivre un tournage de documentaire sur les lycaons, l’installation de notre camp fut montée dans les marécages de l’Okavango. L’utilisation d'un ULM nous permit de les repérer, d'identifier les groupes et de les filmer dans un environnement très difficile d'accès. C’est au Botswana que j’eus l’immense bonheur de rencontrer Abu, le plus admirable et le plus doux des éléphants. C’est lui qui créa mon lien à la destinée de ces animaux fascinants.

De retour en France, je n’eus pas d’autre choix qu’être le témoin inutile de la situation tragique dans laquelle se trouvait la population d’éléphants d’Afrique australe. Le braconnage intensif, le manque de territoires et l’impossibilité de traverser des frontières pour rejoindre leurs territoires de migrations sont des facteurs qui les entraînent irrémédiablement vers la destruction de leur espèce, à court terme. Que faire pour plaider leur cause, être leur porte parole ? Je compilais le plus possible d’informations mais je n’avais plus aucun moyen pour faire passer des messages à travers des images et des films.

C’est à ce moment de ma vie que je rejoins Romain Brasseau et TAAC – THE ANIMAL ALLIANCE CHANNEL. Nous avions la même vision : réunir les humains et les animaux sauvages et changer le regard porté sur les animaux grâce à la médiation animale et à la communication inter-espèces. 

Nous lançons aujourd’hui INTUITEURS SANS FRONTIÈRES avec la participation de trois communicatrices fondatrices. 

Je suis immensément heureuse de retourner en Afrique du Sud, à la rencontre des très talentueux éléphants de Rory Hensman, du célèbre troupeau de Lawrence Anthony et des éléphants du Greater Kruger.

Pendant ce voyage je serai le porte-voix de la vie sauvage, prête à recevoir les messages délivrés par les éléphants. Je souhaite que nous transmettions notre vision et nos ressentis des  animaux sauvages à travers la composition de sons, de musique et d’images afin de vous entraîner avec nous en immersion dans le bush.

IN THE WILD I TRUST - EN LA NATURE JE CROIS

 

Nous sommes Julien et Thomas de Bie, deux frères passionnés de musique et de nature. également connus sous le nom de Parallells, nous sommes musiciens et producteurs de musique. nous avons grandi dans un environnement jazzy dans le sud de la France, nous sommes maintenant basés à Amsterdam. Créateur du label de musique et de la société d'édition Klassified, nous et notre famille d'artistes composons pour des films, publicités et bien sûr clubs et festivals.

Le son est le moyen le plus puissant de communiquer. La musique est un souffle de l'âme. Les mélodies permettent l'accompagnement vers l'emerveillement. Nous devons être capatable de contempler la nature de manière à la proteger. 

Les fréquences nous font ressentir le moment présent et donne vie à notre observation. Nous sommes habitués à éssayer de saisir ces moments et de les faire vivre musicalement."A Day At" est l'exemple parfait, pour ce concept nous receuillons des enregistrements dans des lieux insolites, tels qu'une station de ski, une serre, un cabinet de dentiste ou même un supermarché bio, et nous les traduisons en compositions musicales. Une musique représentative de l'endroit.

Cette passion pour l'enregistrement sonore nous amène en Afrique du Sud où nous collecterons les sons d'animaux et de la nature. En réalisant l’état actuel de la vie sauvage, il devient impératif de laisser la faune et la flore s’exprimer et nous montrer le droit chemin vers la durabilité et la cohésion inter-espèce. Nous croyons que la musique de la nature a ce grand pouvoir de changement.

J’habite actuellement à Amsterdam, où ma vie se partage entre la musique et la cuisine. Pendant la semaine, j’exerce comme chef dans un restaurant et le week-end je suis DJ dans des clubs. Lorsque je ne travaille pas, je fais la cuisine à mes amis et compose de la musique. Cuisiner et composer permettent de nourrir l’âme et de dépasser les frontières. Ce sont des instruments qui permettent de se connecter aux personnes et de les rassembler. Dans un monde qui devient de plus en plus complexe et qui s’accélère, ces activités m’ancrent et ont un sens. En me consacrant à la musique et à la cuisine, je suis à même d’exprimer amour et créativité, et c’est ce que je considère comme le but de ma vie.

Je m’engage dans ce projet en avec la possibilité d’utiliser mes compétences photographiques et musicales, et peut-être avec l’opportunité de servir les mes amis en cuisinant, après une longue traversée dans le bush. Ceci étant, ma mission dans ce projet va au-delà. Tout comme dans la vie, ma vocation est d’apporter de l’amour et la créativité, sous quelque forme que ce soit, à ce projet, bien que je pense que cette équipe n’en manque pas ! Le champ des possibles pour cette aventure est si vaste qu’il est difficile d’en visualiser le résultat, nous ne savons pas ce qui va se passer. The but est de donner la parole aux animaux en enregistrant les images et les sons de notre voyage, pour éveiller les consciences. Se concentrer sur l’amour et sur “l’ouverture créatrice” sera fondamental pour réussir. Et seul le temps nous dira comment cela se manifestera.

Je m’appelle Guillem Ventura, je suis réalisateur de film à Barcelone après avoir travaillé dans la publicité, réalisé des spots, des évènements et des documentaires pour le compte de d’entreprises internationales. A 30 ans, j’ai démissionné d’une très grande entreprise espagnole et j’ai décidé de mettre mes compétences au service de meilleures causes. J’ai rencontré mon actuel associé en le rejoignant pour “Un jour j’ai vu 10 000 éléphants”, un film retraçant les temps de la colonisation ; un reporter se rend en Afrique dans les années 40 pour filmer la vie dans les colonies et devient obsédé par une histoire qui lui a été racontée, celle d’une horde de 10 000 éléphants. Il ne réalise pas que 10 000 est un chiffre impossible aux yeux même d’une tribu. Quand bien même ils seraient 10 0000, ils ne seraient pas visibles dans un champ à découvert mais plutôt regroupés dans la jungle, d’où ils ne seraient pas visibles.

Je crois que les films ont un grand pouvoir, ce qui nous oblige aussi à une grande responsabilité.

La communication environnementale est ma devise, transmettre les émotions est la clé.

Je souhaite amener les spectateurs à expérimenter la profondeur et la simplicité de la Nature, à la voir avec les yeux et les oreilles. Je pense que c’est une grande chance de donner une voix à la Nature, tout ce que nous avons à faire est de l’écouter. Alors, nous pourrons reconnaître que “nous sommes la Nature” et que nous trouverons la même voix à l’intérieur de nous. Ce tournage est un voyage, le film le sera également. Un voyage vers nos racines, avec la magie de la communication - si différente de celle à laquelle nous sommes habitués - mais qui est profondément encodée en nous, pour autant que nous fassion l’effort de la sentir.

Quelle libération que celle de nous retrouver à notre place, habitants d’un monde à la longue Evolution et dont la perfection est notre meilleur maître.

Depuis toute petite, j’ai vécu et grandi aux quatre coins du monde.. Ouganda, Pakistan, Cambodge, Australie, Niger.. Tant de pays, de rencontres et d’expériences, qui m’ont donné le goût du voyage et de l’aventure! Ils m’ont aussi appris l’importance du partage, de l’ouverture et de la communication.

C’est pourquoi je suis devenue journaliste, plus précisément reporter d’image. Pour moi c’était le meilleur moyen, de continuer à découvrir les richesses de notre planète, mais surtout de les partager avec un maximum de monde. Aujourd’hui j’ai décidé de me consacrer essentiellement à des sujets qui me tiennent à coeur, tel que la cause animale et environnementale.

Je serai donc l'une des réalisatrices de ce road movie. Mon but: retranscrire le plus justement l’énergie et la magie de ce voyage, à travers un film esthétique et inspirant !

J’ai 17 ans, et je suis passionné de musique, photo et vidéo. Je suis depuis ma naissance entouré d’animaux en permanence chez moi. Depuis un événement marquant de ma vie, je compris que ma place n’était plus sur les bancs de l’école, ou à attendre des années avant de pouvoir faire ce que je veux vraiment, ou ce que j’ai vraiment besoin de faire.

J’aiderai l’équipe pour des travaux de post-production comme le montage, les effets spéciaux et l’animation.

 

Depuis mon enfance j’ai vécue entourée d’animaux, chiens, chats ou habitants de nos forêts. Née avec la passion des chevaux, j’ai appris à monter à cheval dès l’âge de 3 ans avant d’exercer au niveau professionnel sur les rectangles de dressage. Après avoir été architecte d’intérieur, ma passion des animaux m’a rattrapée et je me suis tournée vers l’art animalier. Je réalise des portraits d’animaux dans lesquels je m’attache à révéler l’âme des animaux que je dessine.

Puis la communication animale est entrée dans ma vie il y a une douzaine d’années. Je pratique cette activité depuis mon installation en Normandie en 2014, où j’ai la joie d’être l’interprète des animaux et de les aider, ainsi que leurs humains, à améliorer leurs conditions de vie et à répondre aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer. 

e rêve depuis longtemps de pouvoir également communiquer avec les animaux sauvages. Cette opportunité m’est offerte aujourd’hui par l’opération “A Journey In The Bush” et par le projet au long terme dont je participe à la fondation, “Intuiteurs Sans Frontières” aux côtés de Astrid Clave et de Eva Lartigau.

Depuis toujours, je souhaite contribuer à rendre l’être humain davantage conscience du vivant. Mon diplôme en éthologie et mon travail en tant que communicatrice animalière et formatrice me permettent de toucher certaines personnes en leur faisant prendre conscience que l’animal est un être à part entière avec ses besoins et émotions, sa propre histoire. Je crois profondément qu’un changement de paradigme se réalisera en s’unissant et en collaborant ensemble.

“Intuiteurs Sans Frontières” me permet de rejoindre des personnes incarnant des valeurs de respect, d’équité, de conscience souhaitant contribuer à davantage de lumière dans le monde. C’est rétablir une relation harmonieuse et juste entre l’être humain et les animaux, à l’écoute des besoins émotionnels et biologiques de chacun et remettre l’animal au centre de sa propre histoire en lui redonnant sa voix.

En participant à l’opération “A journey in The Bush” aux côtés de mes autres collègues intuiteuses, je souhaite contribuer à favoriser une cohabitation respectueuse entre les éléphants et les humains.

Vétérinaire et biologiste de formation, je suis devenue communicatrice animalière, facilitatrice en développement personnel avec les chevaux, consultante en zooanthropologie et praticienne Reiki. Je réside au Kenya depuis 2008 où je dirige une entreprise de tourisme responsable, écovolontariat et safaris.

Passionnée d’Afrique et de faune sauvage, je vis dans une ferme entourée d’animaux domestiques et sauvages et partage mon temps entre le Kenya et la France où j’anime des ateliers de communication animale afin de recueillir des fonds pour l’association PAK – Pour les Animaux du Kenya – dont je suis la présidente-fondatrice. Je communique en direct et à distance avec des animaux de toutes espèces. Je voue un amour sans limites aux animaux sauvages et j’ai établi un lien privilégié avec les éléphants et les damans des arbres au Kenya. Dans mon premier livre « Les animaux sont ma famille », je raconte comment la communication animale m’a portée sur un chemin spirituel et a contribué à ma croissance personnelle. Mon deuxième livre est en cours d'écriture et j'y approfondis mon cheminement aux côtés des animaux sauvages...

Participer à l’opération “A journey In The Bush” comme “intuiteuse” est une opportunité unique pour moi d’entrer en contact avec les animaux sauvages d'Afrique du Sud, notamment les éléphants. Recueillir leurs messages, les mettre en connexion avec ceux du Kenya, transmettre leur guidance à l'humanité et sensibiliser le plus grand nombre à leur protection. Cela par l'image, le son et les mots traduisant le plus fidèlement possible les ressentis des animaux. Le but ultime est de faire prendre conscience que nous sommes tous unis et interconnectės au sein du vivant et que faire du mal à la Terre est se faire du mal à soi-même...

 

Share Suivez-nous