BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

8e étage

Magazine en ligne qui différencie l'information de l'actualité

À propos du projet

Nous avons dépassé l'objectif initial que nous nous étions fixé !! Pour ça, nous vous remercions du plus profond de notre cœur. 8e étage va pouvoir continuer d'exister et se développer pour tenir la promesse que nous vous avons faite : devenir un des premiers sites d'information 100% financé par ses lecteurs, sans publicité ni actionnaire

Il reste désormais 5 jours avant que la collecte ne puisse plus accepter de contributions, l'objectif est donc de faire exploser ce satané compteur pour pouvoir réaliser encore plus de belles choses ! C'est pour cette raison que nous dévoilons aujourd'hui un premier objectif facultatif fixé à 120% !

Nous vous l'avons promis, les 15 000 euros récoltés seront exclusivement utilisés pour produire du contenu journalistique. Cependant, si nous atteignons 120% de la collecte, nous pourrons faire appel à une agence web pour réaliser la nouvelle version du site que nous avions au départ décidé de "bricoler" de notre côté pour des raisons financières. Cela permettra aux magnifiques contenus que nous avons prévus d'être vraiment mis en valeur sur un site réalisé par des professionnels. Surtout, cela signifie plus de confort de navigation pour vous et aussi plus de temps pour nous à faire notre vrai métier, celui de journaliste !

Bien évidemment, si nous atteignons les 120%, nous prévoirons une contrepartie supplémentaire, sans doute pour les packs 3e étage et + ! 

N'hésitez donc pas à activer votre réseau une dernière fois et à parler de 8e étage à la Terre entière !

Encore une fois, merci à tous de nous faire confiance !

Votre rédaction adorée

----------------------------------

8e étage est un magazine en ligne dont l’objectif est de « différencier l’information de l’actualité ». Cela veut dire que la rédaction a fait un choix éditorial radical : délaisser les sujets à la une des médias traditionnels au profit d’informations pas, ou très peu, médiatisées. Notre ambition est donc de vous proposer des sujets nationaux et internationaux, toujours traités avec rigueur, différents de ceux que vous pouvez lire ailleurs. 

Après seulement un an et demi d'existence, 8e étage attire en moyenne 50 000 lecteurs par mois. Notre équipe d’une quinzaine de personnes est composée de jeunes journalistes, souvent fraichement diplômés, qui se sont forgés une réputation grâce à des reportages tels que « Bienvenue à Tchernobyl, paradis du tourisme macabre », « À flanc de falaise, rencontre avec les clandestins de Melilla », « Les Sheroes, nouveau visage des Indiennes victimes de l’acide » ainsi que des enquêtes au long cours en milieu carcéral ou dans des pays soumis à la dictature.

Depuis maintenant 18 mois, notre équipe travaille bénévolement pour faire de 8e étage un moyen média – à mi-chemin entre le mass média et le média de niche – proche de ses lecteurs.

Aujourd’hui, 8e étage a pour ambition de passer à la vitesse supérieure. Nous croyons en un journalisme Web qui sait varier les formes. Vous pouvez donc vous attendre à voir apparaître prochainement sur le site des web-documentaires, des reportages vidéos, des photoreportages ou encore des podcasts… Notamment parce que nous savons d'expérience, malgré ce que certains peuvent en dire, que les longs formats ont toute leur place sur le Web. 

Les brèves d’information internationale
Depuis son lancement, la rédaction de 8e étage s’applique à apporter à la connaissance du public francophone des informations internationales qui n’ont parfois jamais traversé les frontières du pays où se sont déroulés les faits.

Les chroniques
« On [re]dessine le monde », tenue par Benoit Jacquelin, rédacteur en chef adjoint de 8e étage, permet d’explorer toutes les deux semaines une facette méconnue de notre planète à travers des cartes et des graphiques.

La chronique « T’as pas 2 balles ? » explore quant à elle les sites de financement participatif pour vous faire découvrir les projets les plus innovants, originaux ou juste fous.

L’objectif des chroniques de 8e étage est de redonner une place au journalisme pédagogique, délaissé par beaucoup de rédactions car considéré comme trop indigeste et élitiste.

Les enquêtes
8e étage s’est fixé pour mission de réinstaurer un journalisme de réflexion. Ainsi, nos enquêtes sont toujours le fruit d’une interrogation, d’une question que s’est posé l’un de nos journalistes et à laquelle il va tenter à tout prix de répondre. Nos enquêtes sur le viol carcéral en France, le revenu de base, le coût des petits musées de campagne, les conséquences de la levée du secret bancaire suisse, ou des sujets de société comme le quotidien d’un enfant zèbre, ou encore « la porte des pauvres », nouvelle ségrégation moderne, ont purement émané de l’esprit de nos journalistes.

Les reportages
La rédaction de 8e étage accorde énormément d’importance au reportage. Ce format, que nous nous efforçons de rendre vivant et immersif, est un des plus appréciés par nos lecteurs. Toujours raconté sous forme d’histoire incarnée, que le journaliste est parfois amené à relater en utilisant la première personne, il a pour objectif de faire « vivre le sujet » au lecteur à travers les yeux du reporter. Pour ce faire, nous apportons un soin particulier à l’illustration (photos ou dessins), à l’ambiance et à la narration afin que vous, lecteur, puissiez prendre part au voyage sans même avoir à bouger de votre canapé.

Plein d’autres nouveaux formats
8e étage a décidé de ne pas croire aux sondages et autres analyses selon lesquelles les internautes ne cherchent que des articles courts sur le web. La rédaction veut donc faire le pari du long format à travers des web-documentaires, des podcasts ou des diaporamas sonores. La mise en place prochaine d’un nouveau site internet permettra d’accentuer encore davantage le côté immersif de nos sujets.

Aperçu de la nouvelle version du site : 

(vous pouvez cliquer sur les captures écrans pour les agrandir) 

La page d'accueil

Un long format

A quoi va servir le financement ?

Extrêmement préoccupée par l’indépendance journalistique et la déontologie, l’équipe de 8e étage souhaite n’avoir de comptes à rendre qu’à ses seuls clients : vous, nos lecteurs. Le média a donc fait le pari d’un modèle économique sans publicité ni actionnaire.

Un abonnement très abordable à prix libre
Nous pensons que l'accès à l'information ne doit pas être conditionné par l'argent. C'est notamment pour cette raison que nous avons décidé de fixer l'abonnement à 8e étage à 1,50€ par mois et 10€ par an, en permettant aux lecteurs qui le souhaitent de donner davantage. Aucun contenu supplémentaire ni privilège pour ces mécènes 2.0, seulement la satisfaction de soutenir un petit média qui appartient à 100% à ses lecteurs.  

Dans le détail
8e étage est un jeune média qui s’est monté sans un euro. Le site web, le graphisme, les reportages… Tout depuis 18 mois a été réalisé avec presque rien, les membres de l’équipe ayant toujours travaillé sur la base du volontariat. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous avons besoin de vous ! Et nous tenons à vous en faire la promesse, l’argent que nous récolterons à travers cette campagne sera intégralement utilisé pour créer du contenu journalistique. Nous continuerons, autant que possible, à faire évoluer la structure de 8e étage à moindre coût. 

■ 1200 € – Commission Ulule
■ 1500 € – Fabrication, achat et envoie des contreparties
■ 12300 € – Financement du pôle éditorial de la rédaction :

  • 8250 € pour 30 reportages à raison d'environ 275€ par reportage
  • 4050 € de budget pige à répartir sur sept mois

Et sans abonnement alors ?
La majorité de notre contenu a toujours été gratuit et le restera. Seuls 3 à 5 reportages réalisés à travers le monde seront réservés chaque mois aux abonnés. Et comme nous refusons de frustrer nos lecteurs, le contenu réservé aux abonnés sera clairement indiqué sur notre nouveau site internet. Tout simplement pour que jamais sur 8e étage, alors que vous vous apprêtiez à lire un sujet formidable, vous ne soyez victime de ce sentiment de frustration exaspérant provoqué par l'apparition d'un obscur cadenas... 

À propos du porteur de projet



FAQ