BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

4 sabots et un fer

Wafmiaou on a ... faim ! Aidez-nous !

Quelques nouvelles...

Très chers donateurs, voici quelques nouvelles de notre action 'sauver le domaine qui héberge 125 animaux de l'association 4 sabots et un fer' dont je suis la fondatrice & présidente... Actuellement, je suis dans les dossiers d'aide au financement/mécène/partenaires... Mais aussi dans la presse afin qu'une plus grande visibilité, de plus grande chance... Soit accordée & comme le dirait (c'est moi qui le dit !) 'Si l'on ne tente pas tout, on ne tente rien du tout' eh bien, je fonce... Ma mission est certes altruiste, en ayant eu des débuts philanthropique puisque nos fonds personnels servaient en intégralité à financer les soins, le quotidien, les sauvetages de cette grande famille... Nous avons pu vivre, les faire vivre, durant 10 ans... 'c'est déjà ça' (là, c'est Souchon qui le dit !) maintenant, nous avons besoin de soutien en immense & seul un mécène pourra nous aider à remonter le compte en banque qui affiche -117.000 euros (oui je sais c'est une somme mais l'écho répondra : ce sont des vies & une mission qui doit poursuivre son chemin). Nous avons appris à un peu nous connaître au fil des news, au fil d'Ulule collecte... Et vous vous en doutez, je ne lâcherai rien. Ces petits et grands êtres me tiennent en éveil ! Step By Step. Le doute n'est jamais venu s'immiscer, à aucun moment je me suis dit 'je balance tout, après tout !' non, bien au contraire. 

Alors, voilà, je viendrais dans quelques semaines vous donnez des nouvelles, la tribu se porte bien, ils ont confiance au fil des années, ils savent... En silence. Je dispense d'ateliers de sensibilisation & d'éducation de l'homme au respect de l'animal et de la nature, bientôt s'ajouteront les sessions philo... Vous voyez... Je vois demain. 

Ah oui... Vous savez aussi que vous avez des contreparties donc, n'hésitez pas à me contacter, les portes sont grandes ouvertes. 
à bientôt, 

Valeria