BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les 4 Faces de l'Aiguille Verte

Une aventure de ski extrême au pays du Mont Blanc

À propos du projet

Rejoignez une aventure extrême et unique, passionnante mais humaine avant tout !

Grâce aux outils modernes tels que le drone, les caméras 360° et les boîtiers légers, nous vous proposons de vivre chaque instant de l’histoire extraordinaire d’un guide presque ordinaire et les aléas du tournage en haute montagne avec la micro équipe de passionnés de l’image qui le suivent.

Les 4 faces de la Verte, c’est un film de montagne centré sur le projet un peu fou de Paul, guide de haute montagne pas ordinaire qui veut parcourir tous les versants de la célèbre Aiguille Verte au dessus de Chamonix dans le massif du Mont-Blanc, en une seule journée.

C’est aussi un film sur le travail de deux passionnés d’image de montagne, qui vont essayer de faire à eux seuls ce qui occupe normalement de gros moyens de production (hélicoptère, grosses caméras, etc).

Venez découvrir les coulisses de cette histoire extraordinaire, partager nos doutes et nos joies, soyez à nos côtés lorsque nous filmerons Paul tout au long de sa préparation, des échanges avec sa famille, et enfin la concrétisation de cette aventure hors norme.

Ce film prévu pour durer 26 minutes comportera 3 dimensions :

  • raconter la tentative de Paul de relier de manière logique et esthétique les quatre faces de l’Aiguille Verte, un sommet mythique de plus de 4000 m qui se dresse au dessus de Chamonix dans le massif du Mont Blanc. Plus précisément, il s’agit d’essayer, à la journée et en partant du fond de la vallée (au lieu d’utiliser le télécabine des Grands Montets), d’enchaîner ascension en alpinisme de deux de ses faces (Couturier et Voie du Y) et descente en ski de pente raide de deux autres (couloir Whymper et Nant Blanc, classé comme un des plus difficile itinéraire de ski extrême au monde). Prises séparément, aucune de ces réalisations ne représente une première, mais personne n’a jusqu’ici imaginé de toutes les enchaîner, sans savoir si c’était possible tant les aléas sont nombreux : météo, fatigue, conditions de la montagne qui peuvent tout changer, problème matériel, etc.
  • montrer en parallèle les coulisses du tournage d’un tel projet du point de vue de Julien et Pierre. Accompagnez-nous dans la réalisation des images, vivez avec nous les écueils logistiques, la difficulté de travailler en haute montagne quand le timing est serré, que la pente se raidit et la fatigue se fait sentir, rigolez de nos galères, nos prises de bec, et partagez notre plaisir d’être là haut.
  • nous tenons également à vous montrer Paul non pas comme un héros moderne mais comme un individu normal qui sait rêver à des aventures hors norme. Vous comprendrez la démarche intellectuelle, la préparation requise, les années de vie à la montagne, les doutes et les questions d’un athlète à l’heure des réseaux sociaux, le ressenti des proches de Paul.

L’aventure en quelques chiffres :

                                        - 24 heures d’effort sans interruption

                                        - 3 disciplines de montagne (trail, alpinisme, ski de pente raide)

                                        - 5000 m : dénivelé positive à cumuler (plus de 15 fois l’ascension de la Tour Eiffel)

                                        - 55-60° : raideur de la pente maximale à skier (soit deux fois plus raide qu’une piste noire)

                                        - 0 : ce sera le nombre de minutes d’hélicoptère ou de remontées mécanique utilisés

Ce projet est avant tout une histoire de passionnés. Nous souhaitons vraiment partager avec vous ce que nous vivons au quotidien. Nous avons besoin de votre soutien pour que ce film voit le jour. Afin de rester libres de nos décisions esthétiques et d'orienter le film selon nos envies, nous n'avons pas de sponsors "traditionnels".

Nous sommes aujourd'hui en mesure d'assurer le tournage en partie. Le soutien que vous nous apporterez nous permettra d'insvestir dans du matériel léger et à la pointe de la technologie afin de produire des images vraiment uniques et au plus proche de l'action.

Et ce dans le plus grand respect possible du milieu dans lequel nous évoluerons. Nous sommes conscients des enjeux écologiques, nous attachons une très grande importance à impacter le moins possible les lieux dans lesquels nous tournons nos films. C'est pourquoi nous n'utiliserons ni hélicoptères, ni remontées mécaniques.

Le montant que nous demandons est largement inférieur à ce dont nous aurons réellement besoin. Si nous atteignons le but fixé, cela nous permettra de ne pas perdre d'argent sur le tournage à l'Aiguille Verte. Tout ce qui sera en plus de cette base, nous servira à financer tout le reste.

Votre soutien nous est indispensable pour la partie dite de post production. Le montage, les animations, la musique.. constituent des dépenses que nous ne pouvons financer de notre poche malgré toute notre volonté pour mener ce projet à bien. Nous vous avons détaillé plus bas à quoi serviront précisément les fonds que nous récolterons grâce à votre soutien. Nous vous en remercions d'avance.

La page Facebook du projet « 4 Faces de la Verte »

Sur Paul :

Ubac Media

Vidéo de recherche esthétique et de mise au point technique faite en février 2018 alors que Paul ouvrait une nouvelle ligne près du Mont Charvin en Savoie.

A quoi va servir le financement ?

ULULE fonctionnant sur le principe du "tout ou rien", ce premier palier de 6000 € correspond au niveau de besoin le plus fondamental sans quoi nous ne pouvons rien faire. Ce projet nous tenant à coeur nous y avons déjà investi beaucoup, nous avons maintenant besoin de vous pour passer à l'étape suivante.

La production complète a un budget de 23 450 €, répartis globalement comme suit.

Le financement participatif va essentiellement servir à deux choses, fondamentales pour lancer le projet :

  • acheter du matériel de prise de vue supplémentaire, notamment un second drone et deux caméras 360° de nouvelle génération (GoPro Fusion) qui vont nous permettre de montrer des images de montagne encore jamais faites et de complètement vous immerger avec nous dans le tournage aux côtés de Paul ;
  • assurer la logistique du tournage à l'Aiguille Verte. Nous avons besoin d'un guide par personne qui assure la sécurité pendant que Pierre et Julien se concentrent sur les images, et de rester chacun 3 jours en haute montagne, ce qui implique un peu de logistique (une nuit en refuge notamment).

  • à 6000 €, les besoins basiques des trois jours en haute montagne sont couverts (logistique, sécurité, matériel) et nous pouvons faire de la belle image mais ça ne suffit pas à faire un film,
  • à 10 000 €, nous pouvons commencer à payer une partie des frais de tournage et de montage, notamment les journées avant d'aller à l'Aiguille Verte,
  • à 15 000 €, le montage et le tournage sont couverts mais il manque encore l'assaisonnement qui donne toute sa saveur, son relief, son intensité à un film,
  • à 20 000 € et plus, nous pouvons véritablement vous proposer un film digne d'être montré en festival sur grand écran, avec notamment un travail important sur le son (une composante essentielle), la colorimétrie et l'achat de licences de musique pour enrober le tout en beauté !

À propos du porteur de projet

Paul Bonhomme est guide de haute montagne. En apparence plutôt sage sous ses airs de père de famille, Paul est également écrivain, conférencier, athlète et avant tout, passionné.

Dès que son travail de guide lui laisse du temps, Paul aime monter des projets qui mêlent joyeusement endurance, haut niveau, mélange de différentes disciplines, grain de folie et surtout partage entre amis.

C’est un véritable aventurier du quotidien qui a ainsi relié Annecy et Chamonix en ski, traversé les Aravis sans quitter la ligne de crête, tenté la première descente à ski du Pumori (7161m) au Népal, etc.

En montagne, l’aventure se vit des deux côté de la caméra, et un petit grain de folie était nécessaire pour imaginer faire un film du projet de Paul. Cet amour de la montagne et des projets aventureux, Pierre Chauffour et Julien Ferrandez le vivent au quotidien dans leur métier de photographes / vidéastes de montagne.

Là où Julien est plutôt orienté neige et VTT, Pierre est fan de parois raides et de cascade de glace difficile, et c’est cette complémentarité qui fait leur force.

Leur association a cet hiver donné naissance à des projets vidéo un peu fous comme la première highline tendue entre deux cascades de glace pour Red Bull, une web série de VTT originale pour Vibram … ou ce projet en autofinancement.

                      Julien FERRANDEZ                                          Pierre CHAUFFOUR

C’est ensemble que Paul, Pierre et Julien ont fait évoluer un projet purement sportif et esthétique en une idée de film complet et ambitieux sur un des derniers sport qui mérite vraiment le nom d’extrême : le ski de pente raide.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet