BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Donnons 2 "ailes" aux maternelles !

Pour aider l'enfant à prendre son envol !

À propos du projet

C'est le coeur qui bat un peu plus fort ce matin que je vous dis :  "MERCI !!!!"

Merci de nous avoir porté jusque là. 

 Cette aventure est passionnante et ne fait que commencer ! 

OBJECTIF 

Cette vidéo*  est saisissante n'est-ce pas?

Elle montre le potentiel humain que l'on peut développer si l'on met en oeuvre à l'école publique les découvertes récentes des neurosciences.

Aujourd'hui dans les écoles maternelles voit le jour un mouvementprometteur qui s'efforce de proposer une forme d'apprentissage répondant mieux au développement naturel de l'enfant tout en respectant le savoir-faire de l'école.

Il s'agit de permettre à l'enfant de commencer son long parcours scolaire en ayant durablement le plaisir d'aller à l'école et le désir de vouloir y apprendre une multitude de choses. Comment ? En stimulant sa curiosité, son intelligence et son sens de l'initiative innés avec des méthodes directement tirées des nouvelles connaissances que nous apportent, entre autre, les neurosciences.

Et si vous étiez les porteurs de ce mouvement naissant en l'aidant à s'implanter afin qu'il se diffuse petit à petit ? N'est-ce pas ainsi, par de petits pas qu'ont commencé toutes les grandes évolutions de notre société ? 

Enseignante, très attachée à notre école de la république, jesouhaite donc, avec le soutien de mes collègues, faire évoluer ma pratique pédagogique et être un vecteur de ce mouvement pour offrir aux élèves le meilleur de ces dernières découvertes allié au meilleur de l'école. 

Pour atteindre cet objectif je sollicitevotre aide afin de lever les fonds nécessaires à l'achat du matériel indispensable à une transition vers une nouvelle pratique dans la classe et dans l'école. 

NB : * Toutes les images de cette page signalées par un *   ainsi que les contenus théoriques sont utilisés avec l'accord de leur propriétaire Céline Alvarez, auteure de l'excellent blog la maternelle des enfants et inspiratrice de ce projet.

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com

UN PEU DE THEORIE

De nombreuses études sur le développement du cerveau, ainsi que certaines des connaissances actuelles fournissent un socle pour de nouvelles pratiques. Elles enrichissent en les complétant les théories de Maria MONTESSORI.

Les neurosciences nous indiquent, à nous tous enseignants, parents, éducateurs, les lois biologiques de l'apprentissage . 

  1. La plasticité cérébrale: tout au long de la vie le cerveau se spécialise et  ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées, par conséquent ce sont les expériences quotidiennes  de l'enfant (celles le plus souvent répétées et non les meilleures) qui structurent directement son cerveau. 
  2. Développement  de 3 fonctions exécutives principales :mémoire de travail (mémoriser et organiser des informations), contrôle inhibiteur (contrôler ses impulsions et émotions) et flexibilité cognitive (ajuster les solutions à un problème ou une situation). Ces 3 compétences fondamentales sont la base de l'acquisition réussie de la lecture, de l'écriture et des mathématiques
  3. Un accompagnement bienveillant :Soutenir l'enfant dans sa découverte du monde, l'encourager à faire seul, l'entourer de bienveillance.

La plasticité cérébrale*

COMMENT TRANSPOSER CES ENSEIGNEMENTS THÉORIQUES DANS LA VIE DE LA CLASSE ?

Cela demande un grand bouleversement  par rapport à l'organisation traditionnelle

  • Proposer de nombreuses activités individuelles dans des domaines variés. Activités qui demandent d'agir, de manipuler et qui correspondent à des situations de vie réelles
  • Développer en première intention les fonctions éxécutives de l'enfant à travers une multitude d'activités pratiques et sensorielles
  • Apprendre aux enfants la gestion de leurs émotions.  
  • Offrir un environnement de classe épuré et serein.
  • Orienter en permanence chaque enfant vers l'activité qui le fera progresser

Quelques exemples d'activités pratiques que l'on peut proposer pour développer les compétences exécutives*

Dans un premier temps il s'agit de réaménager la classe de façon spécifique en 5 grandes aires : vie pratique, activités sensorielles, langage, mathémathiques et activités plastiques.

Vue générale de la classe de Genevilliers*.

Ensuite il faut s'équiper d'un matériel individuel, d'une grande diversité et permettant une progressivité importante, et ce dans les 5 domaines. Ce matériel doit avoir une caractéristique rare et spécifique : fournir un retour immédiat à l'enfant . 

Il doit aussi être de qualité , il doit résister à l'épreuve de plusieurs générations de classes de 25 à 30 élèves.

Il s'agit pour l'essentiel de matériel conçu par la visionnaire Docteur italienne Maria Montessori dont Céline Alvarez a adapté le travail à la langue française et qu'elle a renforcé grâce à l'apport des connaissances en neurosciences.

Ce projet est ambitieux. Certes j'en appelle à vos dons ; mais de mon côté : 

  • J'ai commencé la récupération et les vide-greniers pour réunir le matériel des activités pratiques.
  • J'ai pris contact avec les filières menuiserie et ébénisterie des lycées professionnels et techniques locaux pour leur proposer la fabrication de meubles adaptés . 
  • Je fabriquerai le matériel  de langage ainsi que celui qui se prête à une fabrication maison.
  • Je participerai à une session d'accompagnement par Céline Alvarez au mois de juillet.

MALGRÉ TOUT LE PROJET A BESOIN DE CETTE CAMPAGNE POUR PRENDRE VERITABLEMENT SON ENVOL À PARTIR DE SEPTEMBRE 2016. 

POURQUOI PARTICIPER ? 

  • Parce que comme évoqué plus haut ce projet s'inscrit dans le cadre plus large du mouvement impulsé par l'expérience de la classe de Genevilliers. Parce que ce mouvement se répand petit à petit dans les écolesmaternelles, et parce qu'il permettra par sa mise en oeuvre sur le terrain d'essaimer de nouvelles pratiques.

  • Parce que notre école est précieuse, qu'aider l'école c'est aider toute la société ce qui fait de cette participation un acte citoyen

  • Parce que s'il est vrai que les écoles proposant des pédagogies alternatives fleurissent, elles sont très chères donc à fortiori trèsloin d'être accessibles à tous. De surcroît elles se contruisent en dehors du savoir faire de l'éducation nationale. Et si l'école publique trouvait son positionnement parmi cette multiplication d'établissements pour offrir au plus grand nombre une forme d'apprentissage renouvelé ?  

  • Parce que justement ce projet recherche une synthèse entre le professionnalisme dont font preuve les équipes pédagogiquessur le terrain et la meilleure façon de transmettre le savoir.

A quoi va servir le financement ?

L'équipement en matériel des classes maternelles et élémentaires est une compétence des mairies. A ce titre je bénéficie d'un budget d'environ 24 eurospar an et par enfant. Je l'utiliserai pour acheter du matériel utile au projet mais ce sera essentiellement des consommables.

De part sa qualité et sa diversité ce matériel coûte cher et de part son caractère avant-gardiste il ne fait à ce jour pas parti des marchés passés par les municipalités. Il ne s'agit donc pas de pallier à une défaillance du service public mais bien d'encourager un projet novateur à naître et se répandre.

La somme collectée servira donc à acheter le matériel Montessori nécessaire à la mise en oeuvre d'un changement progressif de pédagogie. Il s'agit essentiellement du matériel mathématiques et du matériel sensoriel mais aussi des matières premières utiles à la fabrication de certaines activités, ainsi que de petits objets permettant de soigner l'environnement de la classe.

  • Si les 1800 euros sont atteints la classe pourra démarrer sa transition en septembre 2016 en s'appuyant sur de solides bases
  • Entre 1800 et 2300 euros les élèves bénéficieront d'un matériel plus diversifié encore.
  • Au delà de 2300 euros nous pourrons commencer à équiper une seconde classe

Notre école est affiliée à l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE)  .

L'OCCE 13 est l’association départementale qui, entre autre, fédère la vie et l’action pédagogique de la plupart des coopératives scolaires de l’école primaire. C'est selon leurs recommandations que les sommes seront récoltées sur un compte en mon nom dédié à la campagne avant d'être intégralement reversées sur le compte OCCE de l'école et entièrement dévolues à ce projet pédagogique. En conséquence le propriétaire de ce matériel sera l'école , il ne me suivra pas si un jour je change de poste.

Pour se rendre compte de la variété et de la progressivité du matériel :  

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2015/08/06/liste-du-materiel-didactique/

À propos du porteur de projet

Je m’appelle Emilie et je suis enseignante depuis plus de 10 ans dans les écoles marseillaises. J'enseigne depuis 4 ans dans une classe de petite/moyenne section des quartiers Nord de la ville .

Dans mon école j'ai la chance d'avoir 3 collègues bienveillantes, qui toutes soutiennent le projet et qui toutes cherchent à offrir le meilleur aux élèves en questionnant leur pratique, j'ai également le soutien d'une ATSEM ( agent territorial specialisé des écoles maternelles ) impliquée sans qui rien ne sera possible. 

Au fil des années sur le terrain j'ai pu observer que s'il se vivait des choses très pertinentes dans les classes,  que si les enfants, pour la plupart, prennaient du plaisir et progressaient, que si les équipes enseignantes faisaient preuve d'un grand professionnalisme, tout se passait pourtant comme si chacun d'entre nous, élèves et enseignants,  fournissions d'importants efforts pour un résultat ne se révélant finalement pas à la hauteur de l'énergie dépensée. J'en suis alors venue à rechercher comment faire autrement en classe pour plus de réussite et de bien être de tous.  

C'est dans cette quête que j'ai découvert l'enrichissant travail de Céline Alvarez. Cette découverte a apporté des réponses à mes questions, et des outils à mettre en oeuvre pour faire évoluer ma pratique vers les mécanismes d'apprentissage plus naturels qu'ont mis en lumière les neurosciences. 

Dans ce cheminement  je ne compte pas sortir du cadre de l'éducation nationale

ll s'agit de tendre vers une nouvelle pratique et  de s'approprier les recherches et les outils partagés sur le site "la maternelle des enfants" afin deles adapter au contexte local, à ma propre pratique de classe ainsi qu'à la vie de l'école.  

Justement le projet d'école en cours de renouvellement pour la période 2016-2020 permet une intégration progressive de ces changements et une première évaluation à la fois qualitative et quantitative au bout des 4 ans. 

L'article L401-1 du code de l'éducation fournit un cadre légal pour l'innovation et l'experimentation pédagogique. Et selon moi les nouveaux programmes de l'école maternelle publiés en 2015 sont un outil qui encourage à évoluer dans ce sens. En effet ils invitent à plus de souplesse, plus de jeu, plus d'individualisation, plus de manipulation et plus de bienveillance dans les classes .

Retrouvez les programmes de l'école maternelle http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=86940#ecole

Retrouvez le travail que partage et diffuse Céline Alvarez sur  https://lamaternelledesenfants.wordpress.com