BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

25 ans de Partage

Un documentaire pour les 25 ans

À propos du projet

 Nous avons réussi !!! 

 Nous avons franchi les 100% !! 

Oui, grâce à vous tous, grâce à vos proches et amis, nous avons dépassé les 9.600€, c'est-à-dire le seuil de déclenchement du projet. Le documentaire est désormais  lancé et  financé !

Merci infiniment à vous tous et à chacun d’entre vous !


 La souscription Ulule reste ouverte jusqu'au 30 septembre...

Le succès de "25 ans de Partage" ne s'arrête pas aux 100%. 105, 110, 115, 120%... L'aventure continue! Nous pouvons encore faire progresser le film. Continuez comme vous l’avez fait d’en parler autour de vous! Tous les dons complémentaires seront investis dans les moyens techniques du documentaire pour en améliorer la qualité et les chances de diffusion. Voici nos nouveaux objectifs et ce que les soutiens à venir vont nous permettre de faire :

 Au-delà des 9.600€ : les prochains objectifs 

1 – Avec 1.100€ de plus - Mixage sonore du film chez un prestataire extérieur

Le mixage final sera fait dans un « audi » professionnel avec un ami ingénieur du son, propriétaire de son propre studio. Le mixage est un étape artistique et technique indispensable: polissage, harmonisation et organisation des sons - voix, sons réels, bruitages, ambiances et musiques – pour favoriser le plein déploiement des émotions et du sens. Un film bien mixé paraît naturel, rien ne heurte l’oreille, le travail y est imperceptible, la beauté et le plaisir évidents…

2 - Avec 1.100€ supplémentaires / Palier des 11.800€ - Etalonnage du film par un prestataire extérieur

L’étalonnage, c’est en gros l’équivalent du travail de mixage, mais pour les images. On reprend l’image brute du tournage et on l’améliore : travail sur les contrastes et les teintes, correction des petits défauts d’exposition, harmonisation des lumières et couleurs au sein d’une même scène, d’un même lieu… C’est très subtil.

L’étalonnage est aussi un contrôle technique incontournable pour une diffusion télévisée.

Une fois étalonné et mis dans sa qualité d’image Haute Définition maximale, le film fera honneur aux splendeurs de la Kagera et de ses habitants... et tentera peut-être une télé, qui sait ?

3 – Avec encore 1.500€ de plus / Palier des 13.300€ - Engagement forfaitaire d’un monteur pour quelques semaines

Dans l’enveloppe des 9.600€, il n’est pas prévu, ni possible d’engager, même forfaitairement, un monteur. Travailler à deux sur un montage est pourtant bénéfique. Le monteur force le réalisateur à reprendre distance vis à vis de son tournage et de son intention initiale. Il ressent les images et les scènes avec l’innocence et la spontanéité de celui qui découvre le film pour la première fois.

Deux sensibilités et deux intelligences qui se complètent, donnent toujours naissance à un supplément d’âme. En dédommageant un ami technicien quelques semaines, nous servirons le film.

4 –  Au-delà du seuil des 13.300€

Les sommes perçues au delà des 13.300€ permettront d’améliorer la rémunération forfaitaire allouée à la réalisation du film. L’enveloppe prévue (6.300€) ne peut évidemment couvrir tous les frais d’équipements et de voyage, ni les nombreuses semaines de travail et de promotion du projet déjà engagées, sans compter celles à venir. En pratique, toutes ces dépenses et cette énergie passées n'ont pas été prises en compte, car notre priorité est de financer le travail à venir dans la plus petite enveloppe possible. Dans la mesure des dons reçus, nous essaierons d'améliorer un peu ce dédommagement.

En conclusion, si nous parvenons à faire mieux (et il semble déjà qu’on le pourra !), ce sera en précieux hommage à Partage Tanzanie : une équipe qui se bat, une éthique, un sens de l’humain, une vision du monde qui, à travers ce film, méritent d’être entendus.

Merci à vous tous d’être là, avec nous.

SABABU YA MAISHA...NI VITA KWA MAISHA ZAIDI.

(Le but de la vie, c'est  le combat... pour plus de vie!)


Qui est Partage-Tanzanie ?

Partage-Tanzanie est une ONG, créée à Bukoba, sur les rives du lac Victoria, il y a 25 ans, à l’initiative de Philippe Krynen. Lancée pour faire face au désastre sanitaire du SIDA, l’organisation s’implante dans la région et passe d’une logique d’urgence à une vraie logique de développement.

Elle a commencé par sauver les orphelins du Sida, par protéger un village, deux villages, puis toute une communauté de territoires... En 25 ans, Partage est devenue une sorte de « service public » à l’échelle de la Kagera. Programme de protection de l’enfance et des orphelins, création de Kindergardens bilingues, d’établissements de formations professionnelles qualifiantes, d’une école internationale, gestion d’une banque de micro-crédits, développement agricole, assainissement de sources, prévention et soin de la malaria, déploiement d’un vaste réseau de dispensaires avec personnel qualifié, réhabilitation d’habitats… La liste est longue en 25 ans de pérénnité.

Toutes ces réalisations ne sont pas le fait d’un seul homme. Pour réussir, Philippe Krynen a mobilisé une galaxie de Tanzaniens et de parrains entraînés par son énergie. Ce sont des médecins dévoués, des nurses, des professeurs, des oncles, des tantes qui quotidiennement veillent à l’avenir de leurs enfants et de leur pays. Ce sont des parrains français, allemands, européens qui fidèlement accompagnent sur des décennies leurs filleuls. Et ce sont autant d’histoires de vies.

Créer un documentaire et un DVD pour les 25 ans

L’objectif de cette souscription Ulule est de produire un documentaire qui donne corps à toutes ces histoires. Un film qui prenne la mesure de ces engagements, de ces réussites. Et, comme outil de promotion,  permette à Partage de continuer son aventure et sa mission.

Un documentaire, à quoi ça sert ?

Pour les parrains des enfants de Partage, ce sera un moyen de vivre la réalité du terrain. Nombre de parrains ne peuvent faire le voyage vers la Tanzanie. Ceux qui le peuvent en sortent transformés. Le film sera le reflet de cette expérience.

Pour les équipes de Partage, le documentaire sera un outil de fidélisation de ces soutiens et un support pour trouver de nouveaux parrains. Partage-Tanzanie n’est pas une ONG d’ « expatriés », c’est une organisation gérée et animée par les Tanzaniens eux-mêmes. D’où sa pérennité et son efficacité humaine et économique. Chaque Euro reçu, chaque parrain fidèle comptent et produisent de la vie !

Par son temps long, par son ampleur, un documentaire permet de montrer tout cela, de saisir la réalité, la générosité et le professionnalisme des équipes de Partage.

Et le DVD ? Et bien, c’est le cadeau pour ces 25 années de fidélité ! Et un levier de communication pour l’ONG.

Un aperçu du film

(Cliquez sur la photo Partage, en haut de la page, pour lancer la vidéo.)

Dans la présentation vidéo ci-dessus, vous découvrirez les fondamentaux de l'organisation de Partage-Tanzanie. Ce sont les grandes lignes de ses missions sur le terrain. A ce stade, nous n'entrons pas encore dans le secret des histoires individuelles, leurs émotions et leur humanité. C'est tout l'enjeu et la richesse du documentaire à venir!

Concrètement, le tournage du film a déjà eu lieu. La souscription Ulule vise à assurer la bonne fin du montage du film et la fabrication du DVD. L’essentiel du travail se porte désormais sur la post-production du documentaire.

Quelques liens utiles:

Pour en savoir davantage sur Partage-Tanzanie et ses programmes, voici quelques liens utiles.

- le site de France Parrainages qui rassemblent les parrains français de Partage. www.france-parrainages.org

- le site des parrains allemands de Partage. En anglais et très pédagogique sur les différents volet du Victoria Program. www.partage-tanzania.de

- le site alsacien des Amis de Partage. www.partagetanzanie-alsace.fr/  Et leur Facebook.

A quoi va servir le financement ?

Comment seront utilisés les fonds de cette souscription Ulule ?

Le déclenchement de ce crowdfundfing est fixé à l’atteinte du seuil de 9.600,00€.

Ces 9.600€ seront répartis de la façon suivante :

  • environ 800€ iront au site Ulule (8% de frais).
  • 1.300€ serviront aux frais techniques du montage : acquisition d’équipement informatique, disques externes, logiciel.
  • 1.200€ payeront un prestataire extérieur pour la création (jaquette et master), puis la fabrication d’un lot de 500 DVD.
  • Le solde, soit 6.300€, couvrira les salaires et autres frais techniques nécessaires à la réalisation du documentaire.  C’est une indemnité forfaitaire pour les 5 semaines de tournage avec coûts de voyage et d’équipement, les 11 semaines de dérushage, montage, traduction, sous-titrage et finitions techniques image et son, puis les 2 semaines de suivi et accompagnement du projet.

Ce premier seuil de la souscription garantit l'aboutissement du film dans un cadre professionnel et économiquement planifié. Les paliers suivants serviront la précision, le soigné des finitions et ses possibilités de diffusion.

Un mode de souscription à option. Explications.

Vous pouvez soutenir le film 25 ans de Partage en faisant une donation à travers le site Ulule. Hormis un montant minimum de 5 €, le niveau des donations est absolument libre.

Nous avons déterminé des seuils à compter desquels nous vous enverrons des "contreparties". C'est la règle du jeu sur le site Ulule. En gros, les contreparties sont de petits cadeaux de remerciement pour votre soutien, des clins d'oeil sympathiques. Dans notre hotte, nous avons mis pour vous un Abécédaire de Partage, des coffrets de cartes, le DVD du film finalisé 25 ans de Partage,  un ouvrage rare Destination Enfants et des lots de Kangas... Consultez la liste des contreparties pour en savoir plus. 

Attention, pour l'envoi des différents colis des frais de port s'ajoutent à votre contribution. Ils sont modestes et ont été calculés au plus juste, au prorata du poids des contreparties.

À propos du porteur de projet

A propos du porteur de projet : Olivier Monot, réalisateur

Cadreur, monteur puis rapidement réalisateur, je suis depuis déjà 20 ans dans l’audiovisuel… Je travaille sur tous les types de format : documentaire, magazine, film de commande, court-métrage. Bref, c’est mon métier ! J'en connais les règles, les contraintes et la force d'une histoire racontée en image...

Je connais également bien la Tanzanie pour y avoir travaillé et vécu plusieurs années. C'est un pays que j'aime et dont je décode facilement les spécifités. J’y ai tourné d'ailleurs plusieurs documentaires tous diffusés: portraits pittoresques d'équipes de foot locales, portraits de villes... Avec, à chaque fois, le désir de restituer la parole des Tanzaniens eux-mêmes et l'évidente beauté de leur quotidien.

Comment j’ai connu Partage-Tanzanie?

Mon épouse est tanzanienne et nous revenons régulièrement « au pays ».

C’est justement durant un séjour estival à Bugandika,  le village natal de mon beau-père, que j’ai pour la première fois entendu parler de Partage. Tel petit cousin allait au Kindergarden du village, tel autre apprenait la menuiserie au centre de formation. On allait voir le « docteur du VP » et une tante s’était mise à la culture de la vanille grâce à l’ONG. Tout le monde me parlait de « Mr Philippo », le fameux Français à l’origine de toute cette histoire.

Curieux, j’ai visité les installations de Partage – les classes, les dispensaires…- et là j’ai compris le sérieux et le professionnalisme de cette organisation !

Voilà, comment tout a commencé…

Pourquoi ce film ?

L'été suivant, je suis donc revenu avec une caméra et un micro.

Au départ, mon sujet se limitait à Philippe et à son incroyable histoire personnelle que le documentaire racontera en partie ! Je voulais montrer à travers lui comment un homme peut, à un moment de son existence, réorienter toute son action, toute son énergie pour servir ses valeurs et ce qui lui semble digne.

Mais très vite, sur place, j’ai compris que Partage est encore plus que cela. J’ai rencontré les acteurs de terrain, les gamins, les parrains, les anciens orphelins devenus adultes… Mwombecky, Rosemary, Anatole, Jacqueline... Toutes ces personnalités que la « bande-annonce » ne laisse qu’entrevoir.

Alors voilà, le documentaire sert à cela aussi : leur rendre hommage, montrer qui ils sont, tisser ensemble les récits de leurs vies et les situer dans la splendeur des monts et forêts de la Kagera.

Pour que chacun comprenne ce que fait, ce que défend Partage. Son humanité.

Un film pour qui ? Pour quel public ?

C’est donc un film pour les équipes sur le terrain, un film pour les enfants, un film pour leurs parrains et pour les futurs soutiens.

Ce n’est pas un film de « charité », mais un acte professionnel, sérieux et ambitieux qui a le souci de faire perdurer le travail de toute une équipe !

Dans le cadre cette souscription, un premier lot de 500 DVD sera émis courant février 2015.  Cette quantité sera multipliée à proportion du dépassement du seuil de souscription et des besoins de communication de Partage. 

Dans un second temps, une diffusion télévisée sera visée.

Il est possible de ce fait qu’il existe deux versions du montage : l’une d’une durée libre, fondée sur le rythme naturel du film et de ses histoires, et l’autre calibrée sur le format TV de 52mn, afin de faciliter son acceptation par une chaîne.

Nous n’espérons pas un prime time sur la « Première » chaîne! Mais, après visionnage, certaines chaînes cablées pourraient peut-être retenir un tel programme.

Enfin, la diffusion en ligne sera envisagée, dès lors que nous aurons épuisé l’ensemble des canaux télévisés traditionnels. (Une diffusion télé sera compromise, après la mise sur le net du documentaire).

Il faut donc rester malin et respecter ce calendrier de diffusion pour optimiser la promotion du travail de Partage. L’objectif n’est pas de produire un documentaire pour quelques « happy few », ni de finir sur l’étagère à DVD, mais au contraire de faire connaître Partage le plus largement possible et de rallier un maximum de soutiens à ses missions. Voilà l'ambition et l'exigence qui nous portent.

Oui, il y a des enfants et des vies qui attendent après nous!

A vous de jouer… Nous savons ce vous pouvez faire. C'est cela 25 ans de Partage!

Merci de votre fidélité et de votre soutien.

MSAADA WAKO NI MUHIMU (Votre aide nous est précieuse).

TUNAKUSHUKURU SANA (Mille mercis).