BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

1er observatoire astronomique 100% étudiant

Entièrement géré par des étudiants, le concept est une première en France !

À propos du projet

 

Observatoire astronomique Félicette du club d’astronomie UPS in Space 

de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier – France

 

Le projet en 9 points essentiels

  • Objet : La construction de Félicette, un observatoire astronomique 100% étudiant
  • But : Mener des travaux scientifiques en collaboration avec des chercheurs et nos partenaires
  • Gestion de l'observatoire : UPS in Space, association étudiante d'astronomie
  • Pour : les membres de l'association ainsi que les étudiants et les membres des établissements partenaires (lycéens et collégiens)
  • Matériel : Coupole de 3,90 m de diamètre / Télescope de 500 mm de diamètre / Monture motorisée de 150 kg de charge utile
  • Lieu : campus de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier
  • Date : Ouverture en début 2021
  • Financement par Crowdfunding : 15 000 € (soit 10% du coût de l'observatoire)
  • Le financement de la coupole (dôme+bâti) a été validé, la structure sera construite pour l'hiver 2020-2021 !

 


 

Félicette ? Késako ?

Le 18 octobre 1963, une fusée française Véronique décolle du Sahara Algérien pour aller dans l'espace. A bord ? Une chatte, Félicette qui est revenue indemne ! Le vol de Félicette a servi aux ingénieurs français à comprendre le vol spatial, et aujourd'hui, ce sont dix astronautes français qui ont pu vivre et revivre l'expérience de Félicette. Aujourd'hui, la France compte parmi les grands acteurs du domaine spatial, mais elle a aussi une place très forte dans le monde de l'astronomie ! Au point que le ciel étoilé fasse partie de notre culture, de nos questions et de nos passions les plus fortes. La passion d'UPS in Space est de répondre à ces questions.

Vous l'avez compris, à UPS in Space, on aime bien les chats, les étoiles, les planètes, mais on aime surtout en parler et partager. Depuis dix ans, l'association étudiante toulousaine propose des observations du Soleil, de la Lune, des planètes, des étoiles, ou autres magnifiques objets de notre ciel. Mais nous sommes aussi des petites graines de scientifiques ! Pour nous, voir l'Univers dans toute sa splendeur c'est chouette, mais l'étudier c'est encore mieux. C'est dans cet esprit de curiosité et de partage, que depuis plus de 5 ans, UPS in Space porte le projet d'observatoire étudiant nommé Félicette en mémoire de notre aventurière de l'Espace.

 

 


 

Où et quand ?

Le campus de l'Université Toulouse III est en plein chantier. Déjà deux bâtiments tous neufs sont sortis du sol et un petit dernier doit faire son apparition : la Maison des Etudiants et du Personnel, qui hébergera notamment toutes les associations étudiantes de l'Université et donc aussi UPS in Space (voir plan ci-dessous). Nous avons réussi à obtenir l'accès au toit, pour y poser notre coupole, qui sera pilotée de notre local. L'emplacement au centre du campus est idéal car l'Université fait progressivement des efforts pour réduire la pollution lumineuse due à son éclairage nocturne.

Le bâtiment ouvrira fin 2020. La coupole sera installée pendant le chantier. Après, nous prendrons quelques mois pour nous familiariser avec le matériel, le calibrer, et le tester. Donc on projette d'ouvrir l'observatoire en début 2021.

 


 

Quelles activités scientifiques ?

Le projet Félicette est un projet sérieux de contruction et d'utilisation d'un observatoire au sein du campus de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier, à Toulouse. On s'est rendu compte qu'en étant étudiant à Toulouse, les observatoires sont difficiles d'accès si on a besoin d'observer un objet particulier dans le cadre d'un projet personnel, ou pour son cursus. puisque l'observatoire sera situé en ville, la pollution lumineuse sera au rendez-vous. Pour autant,nous exercerons des activités cohérentes avec la qualité de l'environnement nocturne. L'utilisation de filtres rouges, LPR (Light Pollution Rejection filter), UHC (Ultra-High Contrast), CLS (City Light Suppression) et le traitement informatique sont des parades éprouvées que l'on emploiera. Précisons que l'éclairage nocturne du campus sera aussi réduit. Enfin, la principale raison d'être de l'observatoire est son accessibilité aux curieux et passionnés qui n'ont ni le temps ni les moyens de transporter du matériel moins performant en meilleurs lieux... et en pleine semaine de travail.

    

Notre matériel semi-professionnel offrira des performances en science amateur difficilement égalables. Les domaines d'études seront variés :

  • Confirmation d’exoplanètes (méthode de transit)
  • Détection d’astéroïdes, comètes et kilonovæ (gain d'acquisition photographique forcé)
  • Astrophotographie (imagerie d'objets célestes avec filtres spéciaux)
  • Spectroscopie pour l'étude de la composition et de la vitesse d'objets célestes
  • Photométrie pour caractériser des étoiles variables
  • Détermination de l’expansion de l’Univers
  • Médiation scientifique

 


 

Qui bénéficiera de l'observatoire ?

En premier lieu, les étudiants de Toulouse et les membres de l'association. UPS in Space est ouverte à tous les curieux et passionnés quelques soient leur statut ; étudiants et non étudiants de tout horizon ! Pour autant, l'observatoire sera accessible aux lycéens et collégiens de nos établissements partenaires. En effet, partager cette science et cette installation auprès des plus jeunes les aidera à faire leur choix. Et nous, nous souhaitons faire germer plein de graines d'astronomes ! Tous les lycées peuvent être partenaires, même hors de Toulouse car notre matériel pourra être pilotable à distance. Les lycéens ou leurs équipes pédagogiques n'auront qu'à nous présenter des projets, de préférence à l'initiative des lycéens eux-mêmes !

 Le projet Félicette a vocation à donner une proximité entre un esprit curieux et le matériel pour le satisfaire. Vous voulez faire de la science ? On vous aide à la faire !

Nous serons accompagnés par des professionnels et des doctorants, venant notamment de l'Institut de Recherche en Astrophysique et en Planétologie, mais aussi de l'Observatoire Midi-Pyrénées afin de mener des projets d'études conjoints. Ces ateliers permettront aux étudiants d'acquérir un savoir-faire complémentaire au savoir de leur formation, mais aussi d'impliquer les futurs étudiants au sérieux et à la rigueur scientifique.

 


 

Quelle instrumentation ?

  • La coupole : Dôme motorisé de 3,90 m de diamètre entièrement automatisée avec possibilité de synchronisation coupole-télescope (provenance de Gardigiano – Venice – Italie par Gambato)

  • Le Télescope : type Dall-Kirkham de 500 mm de diamètre et 3 500 mm de distance focale (provenance de Sarcedo – Vicenza – Italie par Officina Stellare)

  • La monture : 10Micron GM4000 HPS II, charge utile de 150 kg (provenance de Caronno Pertusella – Varese – Italie)

 

 


 

Pourquoi 15 000 € ?

Le budget total du projet Félicette varie entre 110 000 € et 150 000 €, dont :

  • 54 000 € pour la coupole (pris en charge par l'Université)
  • 45 000 € pour le tube optique
  • 25 000 € pour la monture

Les 15 000 € nous aideront à couvrir l'achat de la monture. Le reste du budget est associé à du matériel accessoire d'imagerie, automatisation, logiciel, etc.

Pour financer le projet Félicette, nous demandons des soutiens auprès de l'Etat, de la Région Occitanie, des collectivités territoriales, des principaux partenaires de projets scientifiques et technologiques, des fondations, etc.

 


 

Sommes-nous prêts ?

Une association d'astronomes amateurs étudiants peut-elle assurer la gestion et la sécurité financière d'un tel projet ? Nous répondons oui ! En effet, la gestion du club est rigoureuse et nous nous préparons à utiliser l'observatoire. D'une part, les membres encadrant l'utilisation de la coupole bénéficieront d'un futur partenariat entre UPS in Space, l'Université Paul Sabatier et l'Observatoire Midi-Pyrénées pour aller se former auprès des techniciens, ingénieurs et astronomes de l'Observatoire du Pic du Midi de Bigorre. UPS in Space est une association qui grandit et qui depuis deux ans a considérablement amélioré son fonctionnement. D'ailleurs, en plus de porter le projet Félicette, UPS in Space participe à de nombreux autres projets, dont le concours Génération ISS lancé par Thomas Pesquet.

Une partie des adhérents manipulent du matériel astronomique motorisé depuis plusieurs années. Le matériel recevra tous les bons soins de manipulation et d'entretien. Lors de son installation, le fabricant de la coupole nous formera à son utilisation. D'ailleurs, la coupole est conçue pour être simple et rapide à utiliser. D'autre part, l'association travaille à l'établissement de books de passation, de formations internes, et d'un règlement intérieur sur l'utilisation de la coupole.

Côté financier, les garanties du matériel sont très longues : la coupole est garantie 40 ans par le fabriquant, le reste du matériel est garanti 10 ans. Cela laissera le temps au club d'approvisionner ses fonds pour être prêt à l'issu de ces garanties.

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Nous sommes le club d’astronomie étudiant UPS in Space de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier. Nous entreprenons la construction du premier observatoire astronomique 100% étudiant de France.

Nos principales activités sont des observations nocturnes et diurnes sur le campus ainsi que des conférences grand public sur les thèmes de l’astrophysique et du spatial présentées par des chercheurs, notamment de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (replays sur notre chaîne YouTube https://www.youtube.com/channel/UC-eOAS94_plWoGSsiwa34yg).

Nous faisons de la médiation scientifique à travers diverses activités sur la région toulousaine avec par exemple la tenue de stands et d’ateliers sur la Cité de l’Espace et les différentes universités de Toulouse

Nous organisons entre autres des visites de l’Observatoire de Jolimont avec la Société d’Astronomie Populaire de Toulouse et surtout à l’Observatoire du Pic du Midi de Bigorre.

 

Nos partenaires

 

Nos soutiens

Madame la Ministre Frédérique Vidal, Ministre française de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation.

Monsieur Jean-Pierre Vinel, Président de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier.

Monsieur Jean-Baptiste Desbois, Directeur Général de la Cité de l'Espace de Toulouse.

Monsieur Frank de Winne, responsable du Centre des Astronautes Européens (EAC) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Ainsi que les laboratoires, associations, commerces, entreprises, média et site touristique suivants :

Share Suivez-nous