BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

- Visio -

Soumis à son épouse, Victor vit une existence monotone. Mais un évènement extraordinaire va changer sa vie...

À propos du projet

Visio est un drame fantastique de vingt minute tourné à Toulouse.

Victor, quadragénaire dépressif et marié à une femme qui ne l'aime plus. Depuis de nombreuses années, accumule frustrations et manque de communication. Cette routine est soudain brisée par les délires fantasmatiques de ce rêveur lucide, se matérialisant en une relation avec la femme de ses « rêves »...

 

L'idée du film a germé il y a plus d'un an, après la lecture d'une nouvelle de Robert ArthurJust a Dreamer. L'adaptation s'est présentée à moi comme une évidence, après plusieurs relectures et travail sur le texte. Je me suis mise à écrire une première version du scénario et quelques versions plus tard, l'histoire avait totalement changé, laissant place à un drame fantastique de vingt minutes.

Ce projet me tient particulièrement à coeur. En effet, après la réalisation de quelques essais cinématographiques, recherches expérimentales et travaux d'art vidéo, je m'attèle à la réalisation de mon premier film.

Projet ambitieux de part son parti pris esthétique : dispositif d'éclairage complexe ainsi qu'une importante post-production, mais également par sa mise en scène. Il s'agit de tisser une relation de plusieurs années entre les deux personnages, relation complexe faite de routine, frustration, soumission s'oubliant dans le mensonge le mutisme et l'abandon.

Victor Sela est un homme fragile,  un anti héros par excellence, un quadragénaire apathique, triste, touchant marqué par le destin.

Aucune ambition ne l'anime ni pour son couple ni pour son travail. ll vit en retrait, effacé. Cette routine se voit brisée soudainement.

Marie Sela, son épouse, est quelqu'un de déterminé qui, sous des apparences de femme de tête, cache une fragilité certaine.
Tout bascule le jour où Victor découvre que la maison dans laquelle ils vivent cache un secret.

Pour moi, qui suis passionnée de cinéma fantastique/horreur et de cinéma américain des années 80/90, ce projet se présente comme un véritable défi des plus exaltants par l'écriture, la mise en scène, la direction d'acteur et la création d'une esthétique toute particulière.

Mon envie est de proposer un mélange de genres : une histoire d'amour et de rupture entre deux personnages aux différentes personnalités qui entretiennent une relation lourde de sens, ainsi qu'une expérience sensorielle mêlant onirisme et sensualité.

Visio emprunte de nombreuses références, en allant du drame, en ce qui concerne la trame narrative, au cinéma fantastique/horreur des années 80 pour ce qui est de son esthétique, tout en passant par le cinéma expérimental.

En terme d'ambiance et d'histoires, les références me venant à l'esprit sont pour commencer les oeuvres de Boris Vian et tout particulièrement L'Ecume des Jours. Venant se rajouter à cela, Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry, American Beauty de Sam Mendes ou encore Vanishing Waves de Kristina Buozyte.

 

L'ambiance générale du film devra mêler rêve et réalité dans une atmosphère onirique faisant partie intégrante de la réalité des personnages. Une espèce de huis clos dans une maison exacerbant les sentiments de nos protagonistes. Univers absurde, qui imite l'univers du rêve et des plus étranges, dans lequel évolue un personnage particulièrement banal et indéfini. L'espace est un élément malléable, un personnage en soit, dans lequel évoluent ce couple, mais il est également dépendant d'eux.

En ce qui concerne mes références esthétiques je peux citer entre autres Amer de Hélène Cattet et Bruno Forzani, l'Enfer de Henri-Georges Clouzot, l'univers esthétique de Kenneth Anger, Stanley Kubrick, Dario Argento ou des réalisateurs comme Romain Basset (Fièvre), Pau Camarasa (Ona)

 

 

 

Des sentiments exacerbés par un travail de lumières. Des fantasmes et des rêves misent en scène par un cadrage tout particulier, tout en accentuant ce rapport à la matière et aux sensations.

Mon attention sera également toute particulière en ce qui concerne le traitement du son, afin de plonger le spectateur dans un univers entre rêve et réalité.

 

_____________________________________________________________________________________

REPERAGES

 

 

Jean Vincent Sales (Chez JV) http://www.chezjv.com/

Jean-Vicent Sales, ancien élève des CFT Gobelins est animateur 2D - 3D, illustrateur et designer pour le dessin animé, la publicité et le cinéma. Il a pu exprimer ses talents sur le film Lucky Luke en passant pas diverses publicités telles que Cetelem, publicité Happy Meal pour Mac Donald. Mais en c'est en 2009 qu'il est animateur 3D sur le film Moi, Moche et Méchant pour Universal.
 

 

    

                                    Denis Escadafals                               Victor Selas

D'abord élève de Claude Derrez, Aurélien Zolli, puis de Françis Azema. Denis Escadafals alterne ses expériences artistiques entre théâtre de rue et théâtre classique. Comédien et escrimeur artistique depuis plusieurs années. Il goûte à présent, avec plaisir, au jeu face à la caméra.

 

                                  Anne Sophie Delahaye                         Marie Selas

Anne Sophie débute comme modele photo puis se dirige rapidement vers le cinéma. Elle joue dans de nombreux courts métrages, films institutionnels et  fait quelques apparitions dans des téléfilms et longs métrages notamment pour Philippe Le Gay.
Elle a reçu une formation théâtrale à l’école du Grenier théâtre dirigé par Francis Azema. Et a intégré differents stages sur le travail de comédien tels que les cours Florent, les cours Cochet et l’Actor’s Studio.

 

& dans le rôle d'Hélène, Marie Coutance

Comédienne et metteur en scène lyonnaise, Marie se forme au conservatoire de Chambéry puis avec le compagnie Premier Acte à Lyon et travaille autant pour le théâtre (jeune public, théâtre classique et contemporain) que pour l'audiovisuel ( court métrages, séries...). Formée en danse et en chant, elle vient de monter sa propre compagnie, Le Théâtre des Sentiers à Lyon.

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

A quoi va servir le financement ?

Visio est un projet auto-financé aidé de:

- l'E.S.A.V (avec le soutient de la Région Midi Pyrénées) qui contribue au projet en venant compléter la liste du matériel technique nécessaire.

- Image de toit qui permet la location d'une Black Magic Caméra

 

La collecte Ulule permettra de compléter le financement du court-métrage:

 

- Contribuer aux effets speciaux ainsi qu'à l'achat de maquillage.

- Contribuer à l'achat d'accessoires, création décors afin de permettre un réaménagement du lieu de tournage

- Assurer la régie afin de nourrir toute une équipe et les acteurs pendant le tournage.

- Assurer le transport des différents membres de l'équipe du film ainsi que la location d'un véhicule adapté servant à transporter le matériel.

- Contribuer à la location d'une Black Magic Cinema Camera et sa série d'optiques 

pour obtenir un résultat visuel en adéquation avec les ambitions et contraintes du projet. 

- Assurer une post-production importante: nombreux effets spéciaux, 3D, étalonage, design sonore, montage... 

- (Crowdfunder - ulule - 8% (env 160€)

À propos du porteur de projet

 

Diplômée d’une licence en Art Appliqué, ayant déjà travaillé en tant qu’assistante de production, et véritable touche à tout dans le domaine artistique.

Je suis sur le point de terminer mon Master 1 Création Audiovisuelle à l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse.

Passionnée par le cinéma américain, le cinéma de genre et les expérimentations visuelles, je décide de m’attaquer à la réalisation de mon premier véritable court métrage .

 

Mes premiers travaux étudiants:

- Mordicus : court métrage 16mm muet de 3 minutes en noir et blanc mêlant le film de zombie, le steampunk, et l’expressionisme allemand.

- Nevermore : court métrage 16mm de 2 minutes 30, inspiré de la nouvelle « Le Corbeau » d’Edgar Alan Poe, expérimentation sonore et visuelle, rendant hommage à l’univers de David Lynch.

_________________________________________________________________

 

EQUIPE DU FILM:

Equipe Réalisation: 

Réalisatrice: Charlène Sales

Assistante Réalisation: Léa Gailhard

2nd Assistant Réalisation: Kevin Seignan

Scripte: Mathilde Monti

Equipe Technique Image:

Chef-Opérateur: Thomas Pantalacci

http://tompantalacci.wix.com/thomaspantalacci

Assistante Caméra: Louise Bruyère

Chef-Electro: Tristan Deboise

Electros: Meryl Blavet / Vincent Escriva

http://tristandebz.wordpress.com/

Chef-Machiniste: Julien Loféron

http://julienloferon.darkfolio.com/

Assistante Machiniste:

Chloé Buttini

Maureen Zanetti

Equipe Technique Son:

Kevin Seignan

Romain Orsoni

Equipe Décors:

Marie Guenat

Youri Szlamka

Assistants Déco: 

Virginie Fraisse 

Anaëlle Khamdaranikorn

Equipe Régie:

Régisseur Général: Luc Coutreau

Catering: Felix David / Yoanna Fournier    

Renfort: Bernard Gailhard    

Maquillage FX:

Constance Savelli

KamsMad

https://www.facebook.com/pages/KamsMad/

Photographe Plateau:

Pauline Leboulanger    

http://www.flickr.com/photos/bulle-d-art/

Post-Production/Effets Spéciaux:

Fabien Husselin

http://www.fabienhstudio.com/

ArtWork/Com Visuelle:

Jean Vincent Sales (Chez JV)

http://www.chezjv.com/

Julien Sans

http://www.juliensans.fr/

 

FAQ

Poser une question Signaler ce projet