W.Afate 3D printer

Financez l'imprimante 3D du pauvre, écologique et démocratique... "Made in Africa !"

A propos

On dit de l’imprimante 3D qu’elle aura le même impact que la machiné à vapeur. Un jeune togolais est peut-être en train d'écrire une des pages les plus belles et pleines de promesses de cette nouvelle épopée technologique... Soyez à la source de cette éclosion. Filez un coup de pouce à l’innovation « Made in Africa ! »

Ecologie. Démocratie Technologique. Solidarité. 

_Valoriser les e-déchets et contribuer à nettoyer les dépotoirs informatiques qui comme à Agbogbloshie au Ghana, s’étendent à l’échelle de quartiers entiers.

_Mettre la technologie à la portée de petites gens et faire de l’Afrique, non pas une spectatrice, mais une actrice à part entière d’une prochaine révolution industrielle plus vertueuse. 

_Favoriser le détournement et la réutilisation des machines usagées pour éviter de les envoyer à la casse et ainsi génerer un nouvel apport économique aux ménages africains, aux écoles et aux cyber cafés.

Voici quelques uns des challenges que Afate a très innocemment embrassé, en se lançant dans le projet de fabrication de la première imprimante 3D artisanale, openSource et hors famille RepRap.

Le WoeLab lance un appel à soutien. Votre aide permettra à la W.AFATE de voir le jour et par là, de réduire le fossé entre une des technologies les plus prestigieuses de notre époque et les populations modestes.

Les origines de la W.AFATE.

L’imprimante W.AFATE est inspirée de la Prusa Mendel dont un modèle a été monté au Woelab-Lomé lors de l’AchiCamp 2012, grâce à un kit importé de France. Très spontanément Afate ayant cerné le problème que posait la disponibilité d’un kit dans la concrétisation de ce projet, a initié la démarche de fabrication d’une machine autonomisante, facile à reproduire, 100% à base de recyclage et autres matériaux disponibles partout. L’intérêt est porté sur les débris informatiques à savoir les UC, imprimantes et scanners. L’architecture de l’unité centrale est propice pour servir de cadre pour la machine, les rails et les moteurs des imprimantes et scanners viennent s’y adjoindre pour donner vie à un 3- Printer artisanale dont le cœur reste la carte Arduino. Le nom W.afate est une composition du « W » de WoeLab, et le « Afate » du nom de l’inventeur.

Sensé apporter des solutions adaptées aux conditions et réalités africaines, il s'agit d'une initiative qui s’inscrit dans l’éthique LowHighTech du WoeLab qui est d’équiper les diverses couches sociales avec de la technologie de proximité et de leur fournir également la capacité de pouvoir créer leurs propres machines à l’aide d’une documentation bien détaillée et simplifiée au maximum.

 

 

La fabrication de la W.AFATE en 10 étapes

(Tous les détails seront disponibles sur le Wiki du projet.)

1. Rassembler les matériaux : UC (Unité Centre d’un ordinateur) hors d’usage, rails et moteurs de scanner ou photocopieur, carte Arduino, fils conducteurs.

2. Rassembler  les outils tels que : marteau, scie à métaux, perceuse, fer à souder, tournevis.

3. Défaire l’UC et récupérer dans un premier temps le châssis muni de ma boîte d’alimentation qui servira d’alimenter la carte Arduino.

4. Passer à fabrication du plateau d’impression

5. Montage du plateau sur le châssis avec fixation de rails (y)

6. Montage des rails de la tête d’impression ou l’extrudeuse (x). Ce  montage sera synchronisé avec celui des rails permettant à l’extrudeuse de monter et de descendre (z).

7. Montage des quatre moteurs contrôlant les trois axes x,y,z.

8. Fixation des interrupteurs

9. Fabrication et montage de l’extrudeuse

10. Raccordement des éléments à la carte Arduino. 

A quoi va servir le financement ?

La somme envisagée permettrait de faire aboutir rapidement ce projet pour commencer dès cet été à vulgariser cette nouvelle imprimante économique et autonomisante. Vos contributions aideront notamment Afate à supporter le coût de l’investissement matériel et en temps dans le projet. La partie mécanique étant quasiment terminée, il reste à étudier l’électronique et le calibrage de la machine.

Nous pourrons ainsi dès Juillet et en prévision du prochain Archicamp, initier les chantiers de documentation en OpenSource de la W.AFATE et de sa standardisation (via la simplification du process, l’élaboration d’un kit pratique basé sur la convertion rationnelle de déchets en éléments d’assemblage). Enfin, nous lancer dans la constitution de la première série de ces kits en direction des fablabs de par le monde et financer des workshop de vulgarisation au Togo même.

A propos du porteur de projet

Le projet W.AFATE est porté par la Communauté WoeLab et son responsable Sénamé Koffi Agbodjinou. Le WoeLab est un organe incubateur de technologie, tout premier espace africain de Démocratie Technologique (propulsé par L'Africaine d'architecture)

Contact: woelabo@gmail.com . tel : +33 665983209

 

Découvrez #wafatetomars une vision originale de la W.AFATE, lauréate du Space Apps Challenge 2013.