UN TUBE DE L'ETE PAR NICKEL PRESSING

Le groupe Nickel Pressing a besoin de vous pour inscrire son titre Insel Paradisio à la folle histoire des tubes de l'été.

A propos

l'idée

 

En 1987, mes soeurs reçoivent leur premier 45 tours. Boys boys boys de Sabrina. J'ai 2 ans, je me lève avec, je dors avec, je grandis avec. Apparu trop tôt dans ma vie, ce tube participera plus tard à faire de moi un homme. Les autres membres de Nickel Pressing sont aujourd'hui du même avis que moi : depuis Boys boys boys, personne n'a réellement su comment faire claquer un bon tube de l'été. La lambada a cru tenir la barque jusqu'à ce que s'ébruite l'idée d'un plagia organisé par 2 producteurs, faisant voyager le morceau de la Bolivie à la France, en passant par le Brésil et quelques accords surdimensionnés entre une chaîne de télé et une marque de boisson. La loose. Les années 90 sont ensuite marquées par un trop plein de tubes, trop vides. Avec du soleil, de l'eau et quelques clichés sur l'outremer, on aura à peu près tout vu : macarena, lambada, patapata, samba… de Janeiro.

Bref, ce n'est pas là qu'on pense vous emmener, mais plutôt vers un joyau des îles un poil plus brut. L'idée originale est née à l'occasion d'une collaboration avec l'artiste lyonnais Benoît Stéfani, durant la dernière Biennale d'Art Contemporain de Lyon. Il nous a nommés musiciens résidents de son île imaginaire Insel Paradisio et nous lui avons rendu la pareille en jouant devant le quai d'embarcation conduisant vers l'île. Ok, c'était à Lyon, au mois d'octobre, et ça caillait. Mais tout le monde y a cru. Plus récemment, lors d'un concert donné le 27 janvier, notre public a officiellement désigné Insel Paradisio comme le tube ultime de notre nouveau set. Alors, on se sent obligés d'en faire un truc énorme. Et on compte sur vous !

En exclusivité pour cette page Ulule, voici la maquette du morceau :

Nous vous sollicitons, donc, pour que vous nous aidiez à faire de notre titre Insel Paradisio un vrai tube de l'été, avec à la clé une belle version studio du morceau et un clip réussi.

A quoi va servir le financement ?

le budget

Comme vous avez pu en juger, le morceau est presque fini. Il ne reste plus qu'à l'enregistrer (le studio est booké du 1 au 6 avril à Lyon), à le mixer (deadline début mai) et à en faire un clip qui soit suffisamment frais pour passer la canicule à venir en toute sérénité. Et c'est là qu'on compte sur vous ! Car s'il est vrai qu'on enregistrera coûte que coûte notre album en avril, il nous sera impossible derrière d'en faire quoi que ce soit sans un bon single visible sur le web. Nos partenaires n'attendent que ça, et nous aussi puisqu'on a hâte de pouvoir repartir en tournée à la rentrée grâce à ce petit coup de pouce promotionnel. A votre générosité, mais surtout à votre déhanché coupé-décalé !!


ENREGISTREMENT

Enregistrement / 1 jour : 450€
Arrangement / 1 jour : 350€
Mixage / 5 jours : 500€
Mastering / 1 jours : 250€

TOURNAGE DU CLIP
Réalisation / 10 jours : 1500€
Cadrage A + location matériel / 3 jours : 450€
Cadrage B + location matériel / 3 jours : 450€
Décoration + location matériel / 5 jours : 750€
Frais divers (lieu, déplacements, catering, etc.) : 600€

TOTAL = 5300 €
Apports personnels : 2650€
Appel aux dons : 2650€

* Les produits de la collection PARADISIO, visibles dans la colonne de droite, seront édités spécialement pour les donateurs Ulule.

 

A propos du porteur de projet

l'équipe

 

nickel pressing

Nickel Pressing - Composition et interprétation du morceau

Par le choix de sa formation atypique violon - basse - batterie, le groupe affirme un son rugueux et coloré, teinté d'électronique. De 2008 à 2010, Nickel Pressing parcourt la France en ouverture de James Chance, We Have Band ou encore The Chap. En 2010, les Lyonnais rejoignent Gablé au sein du label anglais LoAF. Si leurs influences se retrouvent dans le rock de Sonic Youth à This Heat, les musiciens de Nickel Pressing rompent la tradition en abandonnant toute guitare et déroulent leurs tripes avec clarté, ingéniosité et un certain art du dérangement.
+ d'infos :
facebook.com/nickelpressing 


Johannes

Johannes Buff - Enregistrement et production artistique du morceau

Johannes est un guitariste expérimental ayant une grande affinité pour les field recordings et la reverb naturelle. Il est également un ingénieur du son ayant des années d'expérience de sonorisation live, lui donnant l'assurance nécessaire pour saisir cette excitation sur la bande. Il approche le studio à Peppermint Park en Allemagne, au côté de producteurs et artistes mainstream tels que Mousse T, Sly Dunbar, Maxi Priest. Il se concentre aujourd'hui sur des projets plus proches de son univers personnel et travaille avec des groupes tels que Trans Am, James Chance, These Are Powers, Zombie Zombie, Enablers, Action Beat, Hrsta...
+ d'infos : mikrokosm.fr


Jacques-André Dupont Jacques-André Dupont - Réalisation du clip

Jacques-André Dupont est réalisateur freelance. Fan d'innovations musicales et de danse contemporaine, il saisit les expressions créatrices dans le cadre de mini-documentaires. Son approche est résolument photographique, avec une place radicale laissée aux sujets qu'il filme. Il est aujourd'hui installé à Berlin, après 2 années passées à Paris en tant que Motion Designer à Ventes-Privées.com, et a hâte de remettre son amour du clip en service, après une première particulièrement réussie pour le groupe HOZ.
+ d'infos : cargocollective.com/jadupont



SéfinatBenoît Stéfani - Idée originale, scénario et décors

L’« entreprise » SéFINAT est vouée depuis sa création à la construction d’univers poétiques et visionnaires. Les artefacts humains de l’océan (supertankers et plateformes pétrolières notamment) sont autant d’objets d’inspiration pour l’artiste Benoît Stéfani, qui n’hésite pas à en faire les figures d'un monde réinventé. Il les reproduit avec un sens du détail inégalable, tout en les privant de leur aspect industriel. Au-delà même de leur surprenante énergie visuelle, ses compositions revêtent une dimension onirique, comme si nous nous retrouvions nez à nez avec notre inconscient, fascinés.
+ d'info :stefanibenoit.blogspot.com/