Sauvez Terra eco…

et entrez dans l'histoire !

A propos

Sauvez Terra eco et entrez dans l’histoire !

Sans Terra eco, sauriez-vous que les plantes se parlent ? Que trouver le silence est une quête moderne du graal ? Que le bilan carbone d'Obama explosait des records ? Quelle rédac a fabriqué du dentifrice, un lombricomposteur, a reprisé ses chaussettes pour un dossier Do it yourself ? Où enfin avez-vous pu lire, 11 pages durant, Edgar Morin évoquer les métamorphoses à venir de nos sociétés ? Vous aimez nous lire, nous emporter, parler de nous au café, il est temps de nous aider ! Fragilisés par le contexte économique, nous allons peut-être devoir poser les crayons et tourner notre dernière page. A moins que vous ne répondiez à notre appel.

Au commencement, nous étions une poignée de jeune illuminés. Avec un « pactole » de 1 500 euros, nous rêvions de réécrire le monde. Dix ans et 170 numéros plus tard, nous sommes certains que les idées qui fleurissent dans nos colonnes sont celles du monde de demain. Comme vous, nous croyons que les biens et les idées se partagent à plusieurs, que nos modes de vie sont à réinventer, que nos enfants méritent une Terre en bonne santé.

 

Vous êtes aujourd'hui près de 15 000 abonnés et 300 000 lecteurs à nos côtés (numérique et papier)… Nombreux, mais pas assez pour rendre pérenne notre journal. Nous avons besoin de vous. 21 emplois et notre projet sont entre vos mains. Nous lançons, ce mardi 16 septembre une ambitieuse opération de financement. La barre est haute, nous le savons : l'objectif est fixé à 100 000 euros en dons (sur 500 000 euros de financement global). Cette somme doit permettre au journal de passer la vague, d'atteindre la rentabilité et de se réinventer. Avec vous. C'est l'heure de vérité pour Terra eco. Par vos messages, vos dons, vos abonnements : sauvez Terra eco et entrez dans notre histoire.

A quoi va servir le financement ?

Pourquoi il faut sauver Terra eco ? Les explications, en vidéo, de David Solon et Walter Bouvais, cofondateurs.

Merci à Denis Vannier pour la vidéo.

Pourquoi 100 000 euros ?

Cette somme doit permettre d'affronter les difficultés économiques que nous traversons actuellement et amorcer la réinvention du média Terra eco, plus que jamais tourné vers le monde de demain.

Terra eco est un média indépendant. Qui vit de ses lecteurs, sans aucune aide publique à la presse. 

100 000 euros contribueront à sauver 21 emplois au sein du média.

A propos du porteur de projet

 

Qu'est-ce que Terra eco ? C'est un magazine mensuel, disponible en kiosques et sur abonnement et un site Internet

Créé il y a 10 ans, Terra eco est un média indépendant.

Notre objectif ? Porter un autre regard sur nos assiettes, nos villes, nos vélos et notre planète… et changer le monde !

www.terraeco.net

Pour nous suivre sur Facebook

Pour nous suivre sur Twitter