Solidream, les œuvres du Pamir

De la fabrication des vélos en bambou jusqu'aux montagnes du Pamir

A propos

Merci! 

Le palier 100% est dépassé et la fabrication des trois vélos est financée avec succès. 
Vous pouvez inviter le plus de monde possible à participer à la campagne pour débloquer le palier suivant à 160%.

Si notre premier film relatant nos trois années autour du monde remporte un vif succès, nous espérons encore progresser pour réaliser un beau documentaire de notre prochaine aventure dans le Pamir. Pour cela l'investissement dans une nouvelle caméra, deux nouveaux micros, deux nouvelles Go Pro, une quantité considérable de cartes SD et de nombreuses batteries de rechange est nécessaire. 

Voici nos choix :

1 SONY CAMESCOPE PXW-X70 : 2 449,00 €
3 SONY BATTERIE NP-FV100 : 348,30 €
1 MICRO HF SENNHEISER EW 112 PG3 : 569,00 €
15 CARTES SD 32 GO 45MB/s TRANSCEND CLASS 10 : 298,50 €
6 CARTES SD 64 GO 94MB/s SONY CLASS 10 : 300 €
2 GOPRO HERO 4 BLACK ADVENTURE : 1 058,00 €
1 TREPIED MeFOTO BACKPACKER NOIR A0350Q0K : 119,00 €
1 MICRO RODE CANON HYPERCARDIOIDE NTG2 : 189,00 €
1 CAPSULE MICRO CRAVATTE COS 11 SANKEN : 350,00 €

Ceci représente environ 5700 € soit un nouvel objectif de 14 700 € = 160%

Allons-y tous ensemble, parlons du projet autour de nous, invitons nos amis à participer, diffusons les liens du projet sur les réseaux sociaux. Il nous reste 13 jours pour réussir. 

Merci à tous !

______________________________

Qu’est-ce qui rapproche trois amis en quête d'aventure, de jeunes entrepreneurs vosgiens et une communauté tadjik d’Asie Centrale ? À travers une aventure audacieuse dans les montagnes isolées du Pamir, notre trio met à l’épreuve un concept original de vélo en bambou fabriqué par de jeunes français. Plus que découvrir un terrain d’altitude, il s’agit d’explorer le potentiel de l’humain : la force de l’amitié dans l’aventure alliée à l’audace technique d’une équipe d’ingénieurs pour faire le lien avec des artisans tadjiks ayant la volonté de perpétuer un savoir-faire local. Depuis chez soi, jusque dans les montagnes du Tadjikistan, l'aventure intervient comme un moyen de valoriser des initiatives à dimension humaine et ainsi donner un sens à ce que l’on entreprend. 

Solidream, qui a débuté par un tour du monde à vélo, est le projet de notre groupe d’amis désireux de défendre les valeurs de rêve, de défis et de partage sous la forme de récits d’aventure, de films et d’expositions photographiques s’inspirant de nos voyages.

Si « Solidream » est bien la combinaison des mots « solidarité » et « rêve » dans la langue de Shakespeare, il traduit surtout un état d’esprit. C’est à travers des projets d’aventure que nous l’illustrons, grâce à la ténacité et l’abnégation propulsées par une solide amitié, mais il s’agit bien d’aller au-delà de la sueur et de la poussière. « L’aventure n’est qu’un prétexte pour nous éclairer sur les valeurs essentielles de la vie », est un des messages de notre premier film éponyme. En tant qu’auteurs-réalisateurs, nous avons à cœur de transmettre un message optimiste et humain. 

L'ambition de réaliser un tour du monde à vélo était déjà grande. En rentrant en France, nous avons voulu les prochains projets tout aussi engagés, mais pas forcément de la même manière. C'est désormais surtout l'envie de donner un sens à ce que nous entreprenons qui importe. C'est pourquoi cette nouvelle aventure va chercher l'ambition chez d'autres groupes de personnes pour mettre en lumière ce qui nous rallie au-delà de nos différences. 

D’un côté, il y a cinq ingénieurs français qui ont récemment créé l’entreprise IN’BÔ : la fabrication de vélos, skateboards, lunettes et autres confections en bois 100% made in France. Par la force de leur groupe, ils mènent un projet solide qui repose sur un processus de fabication écologique pour confectionner des produits durables et de haute technicité. Nous souhaitons encourager leur initiative et démocratiser l'utilisation de matériel de sport en bois. Avec notre expérience de l’itinérance en milieu extrême, nous testerons les vélos spécialement construits par IN’BÔ dans les montagnes du Pamir au Tadjikistan afin d'aller à la rencontre de communautés isolées.
De l'autre côté se trouve des artisans tadjiks essayant de perpétuer un savoir-faire local avec les ressources à leur portée. De la confection de bijoux composés de pierres des montagnes du Pamir à la réalisation de tissus en cachemire de haute qualité, notre équipe souhaite utiliser l'aventure comme lien entre ces deux groupes et porter un message optimiste en mettant un coup de projecteur sur des initiatives à dimension humaine. Avant d'être des ouvriers-robots servant à produire toujours plus, l'homme est capable, par conviction, tradition ou nécessité, de cultiver la terre, de construire des maisons, de tisser des vêtements chauds et de satisfaire son existence avec les ressources locales.


Afin de pouvoir explorer des territoires difficilement accessibles, l’idée est de concevoir des vélos de type « fat bike », ainsi nommés pour la largeur importante de leurs pneus. Ce type de vélo est théoriquement très adapté à des conditions de terrain difficiles qui présentent une surface molle (neige tassée, sable, gravillons fins...). Ils augmentent un peu plus le champs des possibles en ouvrant le voyage au-delà des routes pratiquables à vélo classique. In’Bô n’a encore jamais réalisé ce type de vélos et nous souhaitons monter très haut en altitude (au moins 5 000 m à vélo...), donc être possiblement confrontés à un froid extrême, conditions dans lesquelles il est difficile de prévoir la solidité du matériau. 

Fidèle à son esprit, notre équipe a l’intention de se lancer quelques défis de taille sur la route. L'intention principale est d'atteindre le plus long glacier du monde, le Fedtchenko, par une passe située à plus de 4400 m. Si rouler sur le Fedtchenko paraît difficile, tout du moins est-il possible de prouver qu'il peut être atteint à l'aide d'un vélo en bambou, moyen de locomotion original qui ne fait appel qu'à la force humaine.



Le Tadjikistan est un pays qui compte relativement peu de routes. La plus connue est la route du Pamir (ou M41), qui parcourt le pays en grimpant à plus de 4 600 m d’altitude. Si un passage sur cette route mythique sera nécessaire, l’avantage du fat bike nous permettra de nous lancer sur des voies présentant seulement de simples sentiers, voire des vallées n’offrant aucun réel chemin. La dimension aventureuse de cette expédition se déroulera essentiellement dans l’est du pays où nous étudions certaines options qui incluent la vallée de Bartang, entre autres…

Afin de pouvoir rencontrer des communautés isolées, nous avons choisi de nous rapprocher d’ONG locales. Les membres de l’association PECTA (Pamir Eco-Cultural Tourism Association), qui développe entre autres un tourisme éco-responsable, va nous conseiller sur l’itinéraire et nous orienter vers des Pamiris (habitants des montagnes du Pamir) qui pourront témoigner de leur mode de vie et de leur savoir-faire. Notamment grâce à son implication dans le programme Mountain Societies Development Support Programme pour le compte de la fondation Aga Khan, ils disposent d’un réseau de personnes pouvant nous aider à entrer en contact avec ceux qui vivent dans ces montagnes. Aussi, la branche tadjike de CESVI (ONG italienne de coopération et de développement), nous rapproche des artisans qui confectionnent les bijoux traditionnels que nous proposons dans les contreparties.

L’objectif est à la fois de ramener des images du challenge entrepris par l’équipe, de filmer les péripéties vécues et les interactions avec les populations locales afin de réaliser un documentaire de 52' sincère, engagé et optimiste. Il n’y a pas, à proprement dit, d’équipe de tournage puisque c’est nous qui filmerons notre propre aventure. 

A quoi va servir le financement ?


L’intention est de vous proposer, sous forme de financement participatif avant notre départ, des bijoux traditionnels issus de l’artisanat tadjik et des accessoires de la marque IN’BÔ. Ainsi, vous participez doublement au projet Solidream en soutenant financièrement la fabrication des vélos et en valorisant le savoir-faire des artisans qui gravitent autour du projet. Par ce projet ambitieux, l'équipe s'engage clairement sur un terrain militant en choisissant l'aventure pour support. Bien sûr, nous rencontrerons les artisans tadjiks et vous ramènerons nous-même les bijoux du Pamir.

Au-delà de l’intention première du film, l’aventure va notamment permettre de rapprocher les spectateurs français du peuple Tadjik. En ces temps où le terrorisme résonne jusque dans nos cœurs d’occidentaux, les musulmans du monde subissent terriblement l’amalgame qui les confond aux extrémistes. Notre équipe, à la frontière avec l’Afghanistan, dans les montagnes du Pamir, souhaite mettre en valeur ce qui nous rapproche de ces hommes plutôt que ce qui nous en éloigne.


L’argent récolté sera utilisé pour contribuer à l'étude et à la fabrication des trois vélos en bambou. Notre trio sera donc chargé de tester la viabilité de ces prototypes dans des conditions d’expédition. Si nous arrivons à relever ce défi, l'équipe d'In'Bô pourra proposer dans son futur catalogue des vélos de voyages et des VTT. Ainsi, nous espérons que prochainement vous serez nombreux à rouler avec des vélos en bambou.


En contrepartie, nous vous proposons :

Des bijoux fabiqués par des artisans tadjiks. Les pierres de jaspe, l'ardoise, le marbre et le lapis utilisés pour ces boucles d'oreilles et ce pendentif viennent directement des montagnes du Pamir. Nous reviendrons du Tadjikistan avec les bijoux que vous aurez commandé et ainsi nous contribuons tous ensemble à la valorisation de l’artisanat local. 


Un porte-clefs et des lunettes en bois d’une série spéciale « Solidream » conçus et fabriqués par In’Bô. Également une ceinture et un étui en cuir confectionnés par l'artisan Christophe Jacquemin qui travaille en collaboration avec l'équipe d'In'Bô dans leur atelier des Vosges. 

 


Le futur DVD de notre aventure dans le Pamir, tourné et réalisé par notre équipe. L'objectif est de réaliser un documentaire de 52 min qui ira bien au-delà de la sueur et de la poussière pour mettre en valeur le potentiel de l'homme à travers la solidarité, l'esprit d'équipe, la confiance, la détermination, la gestion du risque, la générosité, la volonté d'entreprendre,  l'artisanat...

*** Veuillez noter que vos commandes vous seront expédiées qu'une fois le DVD terminé afin de réduire les frais postaux liés à deux envois séparés. Date que nous estimons au début de l'année 2016. Merci de votre compréhension ***


Si le projet plaît suffisamment aux internautes et que nous dépassons l’objectif de 9000€, le surplus sera investi dans du matériel photo/vidéo pour améliorer la qualité du film relatant cette aventure. 

Les entreprises qui nous soutiennent, sélectionnées en fonction de critères de qualité, d'éthique et d'engagement en matière d'économie responsable, nous permettent de fabriquer des vélos à moindre coût. Nous les remercions de croire en Solidream et souhaitons vous donner quelques informations à leur sujet.

  • VAUDE - L’équipementier outdoor le plus durable d’Europe - En savoir plus 
    Fournit gratuitement l'ensemble du matériel outdoor nécessaire à l'expédition.
     
  • ROHLOFF - Tous les composants de leurs produits, assemblés à la main, viennent d'Europe -  En savoir plus
    Offre trois moyeux XL conçus pour les pneus extra larges
     
  • IN'BÔ - Fabrication 100% française - En savoir plus
    Étude et fabrication des vélos en bambou
     
  • SURLY - La référence en matière de solidité et de "Fat Bikes" - En savoir plus
    Offre les jantes, pneus, pédaliers, fourches et moyeux avant.
     
  • VÉLO WORLD - Magasin de vélo qui aide Solidream depuis les premiers jours - En savoir plus
    Offre le rayonnage des roues, l'expertise sur l'assemblage du vélo et des remises de 20 à 30% sur les accessoires vélo. 
     
  • HOPE - Matériel haut de gamme fabriqué, usiné et assemblé en Angleterre - En savoir plus
    Offre jeux de direction, serrages rapides et colliers de selles. Remise de 40% sur les freins à disque.
     
  • ZÉFAL - L'accessoiriste vélo français depuis 1880 - En savoir plus
    Offre porte-bidons, bidons, mini-pompe, cale-pieds et antivols. 
     
  • IMAGES PHOTO MONTPELLIER - Revendeur de matériel vidéo et photo - En savoir plus
    20% de remise sur le matériel acheté et que nous achèterons dans les prochaines semaines si nous réunissons le budget nécessaire.
  • POWERTEC – Développe et fabrique des chargeurs solaires – En savoir plus
    Offre un chargeur solaire et un variateur pour recharge de nos appareils électroniques.

  • ULTIMATE CYCLE DISTRIBUTION – Distributeur des marques Surly, 45N et Problem Solvers en France – En savoir plus
    Offre les porte-bagages pour la conception des vélos en bambou

A propos du porteur de projet

Retrouvez-nous sur www.solidream.net ou sur les réseaux sociaux :

                             
 


- Tour du monde à vélo, 54 000 km en 3 ans. De 2010 à 2013.
- Expédition en Antarctique, janvier et février 2011.
- Traversée de l'Amazonie à vélo, été 2011.
- Ascension du Mont Tom (4 163 m), USA, hiver 2012.


- 750 km en radeau le long de la Yukon River, Canada, juillet 2012.
- Kite-bike à travers l'outback australien, novembre 2012.


- Traversée de la jungle de Cardamome à vélo, janvier 2013.


Le livre Solidream, Transboréal, 5500 exemplaires.
Le film Solidream, Grand Prix du festival du film d’aventure de La Rochelle, Grand Prix du public du festival Explorimages de Nice.