Ruptures

Mensuel progressiste

A propos

La campagne de financement participatif en vue du lancement du mensuel Ruptures a été couronnée de succès !

Nous remercions chaleureusement toutes celles et tous ceux qui y ont contribué. Et les dons restent plus que jamais les bienvenus (par chèque uniquement, à l’ordre de l’AEBRN ; adresse postale : AEBRN – 8 rue du Faubourg-Poissonnière – 75010 PARIS).

Plus de détails prochainement…

(Cette date n'a pas été choisie au hasard, il s'agira du 10e anniversaire jour pour jour de la victoire du Non au "traité constitutionnel européen".)

Ruptures prendra la suite du journal Bastille-République-Nations. Il sera conçu dans le même esprit progressiste et iconoclaste, mais avec une ambition renouvelée : plus de thèmes, plus de rubriques, plus de pages, plus de journalistes, le tout piloté par une équipe étoffée.

Comme BRN, Ruptures donnera la priorité à l’information. Il continuera de traiter de l’intégration européenne de manière radicalement critique. Il élargira son champ notamment au domaine économie-social-syndicalisme, ainsi qu’aux questions ayant trait au progrès scientifique, technique et industriel – exactement à l’opposé du consensus imposé sur la « protection de l’environnement ».

Ruptures ambitionne de porter la colère et l’exaspération de tous ceux qui ne supportent plus la pensée dominante, ses interdictions et ses tabous. Il visera à fortifier leur liberté de jugement.

Ce projet est ambitieux : il vise à conquérir 40 000 lecteurs. Son lancement repose sur le financement participatif, garantie d’indépendance vis-à-vis de toute puissance financière ou de toute force politique. Votre contribution sera décisive. Maintenant !   (choisissez votre montant, et cliquez sur la colonne de droite).

Pour tout savoir sur le projet, en particulier sur son ambition éditoriale : rendez-vous sur le site du projet.

Pour participer au financement, la procédure est simple. Il faut d'abord cliquer (à droite de cette page) sur le pavé "Contribuer" (en haut), ou sur la somme choisie. Ensuite, si vous n'avez pas de compte Ulule, le système vous demandera d'abord d'en créer un (ou de vous connecter à Facebook). La création de votre compte requiert deux informations de base : votre adresse électronique et votre date de naissance. Les autres informations sont optionnelles. Ensuite, le système vous orientera vers la page précisant la Carte Bancaire d'où sera débitée la somme.
 

A quoi va servir le financement ?

Concevoir, rédiger, éditer, mettre en page, imprimer et distribuer un journal ne s’improvise pas. Cela nécessite une chaîne de compétences qui sont mises en œuvre par l’équipe du mensuel ou qui sont confiées à des prestataires.

La conception et la rédaction sont naturellement le cœur de l’activité journalistique. Une part importante du budget est donc consacrée à rémunérer les journalistes permanents, ou le cas échéant les pigistes.

Intervient ensuite le travail d’édition et de mise en page. Secrétaires de rédaction et maquettistes sont à la manœuvre. Dans le cadre de ce projet, les premiers font partie de l’équipe du journal, les seconds appartiennent au département "pré-presse" d’un prestataire essentiel : l’imprimeur. Cette entreprise, fournisseur partenaire depuis longtemps de BRN, réalise ensuite l’impression proprement dite. Elle se charge enfin du routage. Ces prestations représentent également une part importante du budget du mensuel.

Enfin, la distribution est classiquement assurée par deux voies : la vente au numéro, et l’abonnement. Lors du lancement du mensuel, c’est cette dernière forme de distribution qui prévaudra. Les coûts correspondent aux tarifs postaux, et sont fonction du nombre d’abonnés. Ultérieurement devrait être lancée la vente en kiosques. Les prestataires sont les messageries de presse, qui facturent en fonction du nombre d’invendus.

Enfin, divers postes de dépenses sont prévus, comme le financement des reportages, bien sûr l’abonnement au fil des agences de presse, et divers frais généraux (bureaux…).

A propos du porteur de projet

Depuis décembre 2000, le "mensuel progressiste radicalement eurocritique"Bastille-République-Nations (BRN) propose informations, analyses, éclairages et commentaires. La formule "Le Nouveau BRN" est présente dix mois sur douze sans interruption depuis octobre 2010.

Le mensuel Ruptures ne part donc pas de rien : il prend la suite de Bastille-République-Nations et s’appuie sur l’expérience et l’expertise éditoriales construites depuis près de quinze ans en matière européenne.

L'équipe de BRN composée de journalistes expérimentés et d'universitaires sera élargie.

Ruptures recrute ! Nous signalerons prochainement les informations pertinentes à ce sujet. Pierre Lévy, le rédacteur en chef de BRN, ancien syndicaliste de la métallurgie-CGT, ancien journaliste au quotidien L’Humanité (1996-2001), pilotera l'équipe de Ruptures.

 

 

Ruptures restera fidèle à l’esprit fondateur de BRN : d’abord de l’information qu’on ne trouve pas ailleurs ; ensuite une rupture assumée avec la "bien-pensance" sur laquelle s’appuie l’ordre dominant ; enfin, une ligne éditoriale organisée autour de la reconquête du progrès sous toutes ses formes.