Roulez à l'essence et à l'eau.

Une investigation sur un système controversé.

A propos

Le sujet

De la vapeur d’eau pour économiser 15% à 50% de carburant et 70% de gaz polluants sur les moteurs de voiture, camions, bateaux ou machines industrielles?

En ces temps d’urgence économique et environnementale, la perspective mérite le détour. Armé d’une caméra et de sa seule curiosité, Patrick, trente ans et presque toutes ses dents, décide de sortir des sentiers battus pour enquêter sur l’efficacité de ce principe appelé « dopage à l’eau » qui a inspiré plusieurs brevets au cours de l’histoire de l’automobile.

Cette enquête nous emmène aux quatre coins de la France à la rencontre d'inventeurs anonymes, ingénieurs patentés ou spécialistes de l’énergie. Loin des projecteurs des media officiels, tous témoignent de leur expérience personnelle ou collective et nous ouvrent les portes d'un univers aussi passionnant que déroutant où créativité, pragmatisme et intuition nourrissent un génie humain bouillonnant d'enthousiasme.

Pour ce documentaire en forme de road-movie, nous embarquons à bord de la fidèle BX du narrateur, une guimbarde increvable, largement démodée mais pas encore vintage qui résiste toujours à la pression croissante de la voiture jetable.

Au fil des kilomètres se dégage un questionnement plus large sur la place de l’automobile dans notre société et sur la façon dont cette notion influence notre rapport au monde. 

Vous l'aurez commpris, ce projet est aussi une tentative d'incursion à contresens d'un modèle de prêt-à-penser qui conditionne de plus en plus la dépendance technologique de l'être humain réduit à un simple consommateur. Malgré les effets délétères du dogme de l’argent-roi qui sape chaque jour un peu plus le présent et l'avenir du monde, notre film entend susciter avec tant d'autres qu'une réflexion collective pour un monde plus raisonnable est encore possible.

Bien sûr, nos longs mois d’efforts pour mener cette enquête ne seront récompensés que si tout le monde peut en profiter. Désormais ce sont donc vos dons qui permettront de porter sur la place publique la voix de ceux que nous avons filmé. Merci d’avance à tous ceux que notre projet donnera envie de participer.

 

Où en sommes-nous ?

Après plus de trois ans d’enquête indépendante de toute production, ll ne nous reste que quelques séquences à réaliser pour terminer le tournage, soit à peu près 20% du film.

Viendra ensuite le montage, dernière étape pour laquelle nous avons besoin de collecter des fonds. Ils permettront de rémunérer un monteur indépendant qui nous apportera un « œil » extérieur indispensable à un montage efficace. Le reste servira à financer le mixage, l’impression de DVD et la distribution (frais de démarchage et de courrier pour les festivals). 

A quoi va servir le financement ?

CE QUI NOUS MANQUE

Le détail de nos besoins se compose comme suit :

- Montage et mixage: 2500€

- Design graphique: 500€

- Impression de DVD, posters, flyers : 300€

- Frais de distribution (démarchage et envoi de courrier) : 300€

A propos du porteur de projet

LES AUTEURS

Patrick

Patrick est cadreur, monteur et JRI (journaliste reporter d’images) pour différentes sociétés de production. Après deux premières expériences de réalisation en 2008 et 2005, il se passionne dès 2010 pour la « légende du moteur à eau ». La démarche est simple : faire enfin la lumière sur la fiabilité de ce principe aussi vieux que l'automobile afin de cerner son intérêt potentiel dans la transition vers des modèles énergétiques moins agressifs pour l'environnement.

Diplômé d'un BTS audiovisuel, il a roulé sa bosse à l'étranger pendant 7 ans au sein de télévisions locales étrangères (Channel 7 en Angleterre et Okto TV en Autriche).

Ces expériences lui ont conféré une polyvalence dans les domaines de la prise de vues, le montage et le reportage.

Certains projets courts sont visibles sur le net:

ou encore

ou bien encore

 

Cyril

Skipper de formation et journaliste autodidacte, Cyril partage son temps entre ses deux bureaux respectivement composés d’un ordinateur portable et de l’océan Atlantique. Après quelques années à écumer les eaux de Bretagne, Antilles et Méditerranée, il se forme à l'Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle puis à l’Institut national de l'audiovisuel avant d'entamer une plongée rapide vers les abysses obscurs de la production parisienne. Bientôt à cours d’oxygène, il remonte en paliers salvateurs vers des projets à taille humaine et la cause environnementale. Son intérêt pour la problématique de l’énergie comme source majeure des crises économique et écologique actuelles le pousse à filmer un stage d'initiation au dopage à l’eau des moteurs thermiques dans une tribu d’irréductibles bretons. Une rencontre et quelques mots plus tard, il décide de s’associer avec Patrick -qui a osé avoir la même idée de film!- pour cause de vision compatible sur le sujet. Après deux années d'enquête ponctuées de mémorables scènes de tournage (et de ménage) aux quatre coins de l’hexagone, le projet est bientôt terminé, malgré quelques imperfections que nous nous ferons un plaisir de corriger grâce à vos dons!