Projet Naïo

Robot autonome de maraîchage : la robotique au service de l'agriculture durable

A propos

Le robot "Oz", un robot autonome de maraîchage, pour une agriculture plus durable.

 

Message de remerciement

Bonjour et très bonne année 2013 à tous !
Nous vous présentons tous nos meilleurs vœux pour vous et vos proches !

Petit bilan de l'année 2012 :
  - En un mois seulement vous avez été plus de 150 personnes à nous soutenir :) un grand merci à tous.
  - Grâce à vous, nous avons atteint le premier objectif des 5 800 € en trois semaines seulement.
  - Et nous avons maintenant dépassé les 7 000 € récoltés. Alors c'est officiel : nous pourrons développer l'option d'assistance à la récolte (transport de charges et suivi de personnes) !

Et maintenant c'est 2013, tout est possible, aidez nous à atteindre les 10 000 € et nous pourrons intégrer des outils et capteurs de collecte de données automatique au robot. Pour pouvoir faire de l'agriculture de précision et de l'aide à la décision.
Il ne manque plus que 2 500 € pour y arriver, ensemble nous pouvons le faire !

Alors nous comptons sur vous pour pour continuer à parler du projet, pour faire participer votre famille, vos amis, vos collègues ... il reste encore jusqu'au 31 janvier pour participer.

 

Présentation générale du projet

Naïo Technologies conçoit des solutions robotiques pour soutenir l'agriculture durable, plus respectueuse de l'environnement.

Nous développons actuellement un robot électrique dont la principale fonction est le désherbage mécanique des exploitations maraîchères (sans intrant chimique, donc de manière biologique).

Ce robot, de petite taille (capable d’évoluer entre les rangées), est constitué d’une plate-forme mobile électrique à 4 roues motrices, équipée d’une caméra et de capteurs électroniques.
Cette plate-forme embarque un outil de désherbage mécanique classique, en l’occurrence une bineuse.

Pour fonctionner il utilise l'énergie électrique, stockée dans ses batteries. Quand elles sont vides, il peut aller se recharger tout seul à sa base de rechargement (alimentée par des panneaux solaires).

Le défi de Naïo Technologies est de proposer un produit, qui permette aux maraîchers d’améliorer à la fois la productivité et la qualité de leurs exploitations, mais aussi de tendre vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement. 

Cela peut sembler paradoxal, mais nous sommes convaincus que la robotique peut justement permettre de redonner de l'humanité à l'agriculture !

 

Fonctions du robot :

  • Désherbage inter-rangs mécanique par “Binage” (fonction principale)

  • Collecte de données géolocalisées (T°, pression, humidité...)

  • Chariot d’assistance à la récolte (suivi autonome de personnes)


 

 

 

Les avantages et apports du robot, pour l'agriculteur et pour la société

Ce robot, plus petit qu'un tracteur classique, ne casse pas la structure naturelle du sol et évite le phénomène de tassement provoqué par les tracteurs ou la répétition des pas de l'homme.

Il roule lentement et peut donc passer plus près des cultures sans risque de les abîmer.

Selon le vieil adage "un binage vaut deux arrosages", le fait de pouvoir utiliser ce robot régulièrement, sans perte de temps, permettra de toujours avoir un sol parfaitement biné, et ainsi de diminuer les effets d'évaporation de l'eau.

Le robot est électrique et ses batteries peuvent être rechargées grâce aux énergies renouvelables.

Ce robot est parfaitement adapté aux producteurs BIO. Il convient donc également à tous les types d'exploitations qui souhaitent réduire leur utilisation d'intrants chimiques. Il s'inscrit dans le cadre du projet du Grenelle de l'environnement qui vise à réduire de 50% la consommation de produits phytosanitaires (ECOPHYTO 2018).

 

 

En diminuant le besoin de désherbage manuel et grâce à sa fonction d'assistance à la récole (suivi automatique de personne et transport de cagettes de légumes) le robot réduit la pénibilité du travail du maraîcher et donc les risques de troubles musculo-squelettiques, courants dans la profession.

 

 

 

Pour aider l'exploitant dans sa tâche de suivi technique des cultures, le robot est équipé de capteurs de données (T°, pression, humidité...) et effectue des relevés d'informations géolocalisées régulièrement. Ces données aideront les agriculteurs à suivre l'évolution de leurs cultures, à anticiper l'apparition de maladies, etc.

 

Pour résumer ce robot va permettre :

  • La préservation de l’environnement

  • L'amélioration de la qualité de la production

  • L'augmentation de la production

  • L'amélioration des conditions de travail

 

 

 

Les outils de désherbage

Le robot peut utiliser plusieurs types d'outils de désherbage mécanique. L'objectif est toujours le même : travailler la terre en surface pour éliminer les mauvaises herbes tant qu'elles sont jeunes, avant qu'elles aient pris racine.

  • Le soc de binage : Une lame métallique qui passe juste sous la surface de la terre (2 à 3 cm de profondeur maximum) pour découper les mauvaises herbes.

  • La herse étrille : composée de plusieurs griffes cote à cote, elle gratte la terre en surface pour détruire les mauvaises herbes.

  • La bineuse à doigts : souvent associée au soc de binage, elle permet de désherber au plus près des plantes cultivées sans les abîmer. Elle est composée d'une roue à doigts en caoutchouc souple, qui vient travailler la terre au pied des cultures. La souplesse des doigts évite d'endommager les plantes, mais détruit les jeunes plantules de mauvaises herbes.

  • ... et biensûr tout autres types d'outils similaires. Le robot est équipé d'un support standard à outils..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La largeur de travail de l'outil de binage

Le robot mesure 40 cm de large, il peut utiliser des outils d'une largeur de travail de 40 à 60 cm. Il fonctionne dans des allées allant de 50cm à 1.20m de large au maximum. Pour les allées de plus de 60cm il effectuera plusieurs passages pour les désherber totalement.

 

Puissance et motricité

La puissance totale est de 500W, répartie sur 4 roues motrices. Le robot est capable : de travailler la terre en surface, de porter une charge de 40 Kg ou encore de tracter une remorque de 100Kg.

Sa garde au sol est de 10cm.

 

Autonomie et rechargement

Le robot à une autonomie de 4 à 5 h de travail non-stop (selon la consistance du sol). Après cette période le temps de charge pour retrouver 100% de son autonomie est de 5h.

Dans sa version finale (fin 2013) le robot rejoindra une base de rechargement automatiquement. En attendant il faudra encore le brancher à son chargeur manuellement, ou bien remplacer les batteries pour qu'il reparte aussitôt.

 

Guidage

Pour se déplacer sans pilote le robot utilise à la fois des informations de proxy-mètres électroniques (mesure de la distance d'un obstacle) et de l'analyse d'images fournies par une caméra miniature. Il n'a pas besoin de GPS, pour pouvoir fonctionner en extérieur (plein champ), comme sous serre.

Cela lui permet de repérer les allées, de faire demi-tour, d'éviter les obstacles, de retrouver sa base de rechargement ou de suivre des personnes.

 

 

Analyse d'image d'une allée

 

Utilisation

L'utilisation du robot est aussi simple que celle d'une machine à laver, une télécommande permet de choisir des programmes de fonctionnement préenregistrés (parcourir une seule allée, parcourir toute la parcelle, suivre une personne, etc.), d'arrêter le robot à distance, ou bien d'en prendre le contrôle manuel pour le guider où le maraîcher souhaite (pour le faire changer de parcelle ou pour le faire monter dans un véhicule par exemple).

 

 

Sécurité

En plus des capteurs de proximité qui lui permettent de détecter et d'éviter les obstacles, le robot est équipé d'un coupe-circuit par contact (comme sur les portails électriques) et d'un bouton d'arrêt d'urgence. Il n'y a donc pas de danger quant à son fonctionnement. Et l'ensemble respecte les normes françaises et européennes concernant les machines (protection électrique, bouton d'arrêt d'urgence, etc.).

Le robot n’est pas homologué pour circuler sur la voie publique. Il doit donc être utilisé seulement sur une propriété privée correctement délimitée.

 

 

 

Design du robot

Et pour le futur ? 

La vision à long terme de Naïo Technologies est de développer des flottes de robots et d’outils automatiques permettant à la fois des rendements importants et un respect de la nature.
Ces robots travailleront en coopération, pour réaliser ensemble des tâches précises et complexes.
Chaque robot aura des caractéristiques et capacités particulières. L’utilisation coordonnée de ces capacités, pour permettre un travail efficace, représentera un défi technologique.

Les robots développés par Naïo Technologies seront capables de se déplacer de manière autonome dans n’importe quel type de cultures (viticulture, arboriculture, grandes cultures, horticulture, etc.), feuillues ou non, hautes ou non, avec paillage plastique ou non aux pieds des cultures. Pour y réaliser des tâches d'entretien, de surveillance ou de récolte.

A quoi va servir le financement ?

Nous avons besoin de votre participation pour nous aider à la fabrication de ce nouvel outil révolutionnaire pour les maraîchers ! C'est la dernière ligne droite, tout est prêt pour démarrer !

Grâce à vous le premier robot pourra être dans les champs dès le mois d'avril 2013 !


Pourquoi 5 800 € ?

Cette somme va nous permettre de boucler le financement de la fabrication du premier produit (achat des pièces, sous-traitance pour le pliage et la soudure). C'est une étape très importante pour nous !

Et si nous obtenons plus ?

Nous faisons encore mieux !
Si nous arrivons à récolter plus de 5 800 € nous allons pouvoir ajouter des fonctionnalités supplémentaires au robot dès la première version !
Avec 7 000 € nous pourrons rajouter l'option d'assistance
à la récolte (transport de charges et suivi de personnes). Ça va soulager le dos des maraîchers !
Avec 10 000 € nous intègrerons de la collecte de données automatique, pour faire du monitoring et de l'aide à la décision.
Et si nous avons encore plus, nous pourrons rajouter l'option effarouchage ... nous ne l'avons pas présenté ici, c'est encore une surprise, mais ça sera bien utile pour éloigner les animaux nuisibles aux cultures. Et sans les empoisonner.

 

 

A propos du porteur de projet

Naïo Technologies, depuis le départ, c'est une rencontre entre deux mondes, l'agriculture (tradition et passion familiale) et la robotique (formation professionnelle).

Cela fait longtemps (des années...) que l'idée de robots dans les champs nous trottait dans la tête. Mais pour nous ce n'était pas une vision d'énormes machines, pour produire toujours plus, de manière intensive et industrielle !

C'était plutôt la conviction que les nouvelles technologies pouvaient permettre de réconcilier l'agriculture avec l'environnement, sans pour autant sacrifier la quantité des produits. Nous étions convaincus que nous pourrions ainsi proposer de la nourriture de qualité au plus grand nombre et à des prix abordables.

Alors nous nous sommes jetés à l'eau ! A quatre jeunes ingénieurs de l'école de robotique "IMERIR", de Perpignan. Aymeric, Gaëtan, Vincent et François.

 

A peine sortis de l'école, nous avons commencé à réfléchir au problème. Nous en avons discuté avec de nombreux agriculteurs, pensé à de nombreux robots tous plus irréalisables les uns que les autres... jusqu'à trouver la bonne idée (à la fois utile et réaliste), pour commencer la fabrication des premières maquettes d'un robot de désherbage pour les maraîchers !

Et ça a pris forme, petit à petit, nous avons fait des tests, nous avons vu ce qui fonctionnait (et ce qu'il ne fallait pas faire). Nous avons prouvé que c'était possible et puis finalement nous avons créé l'entreprise : Naïo Technologies. Pour pouvoir concrétiser tous nos efforts et nos rêves !

Maintenant nous pouvons vous proposer ce projet, et nous espérons que vous allez nous suivre et participer à l'aventure !
Nous avons déjà remporté 3 prix décernés par des professionnels et ce n'est que le début !


 

Si vous avez des questions, des idées, des remarques ou critiques à nous faire parvenir. N'hésitez pas à nous contacter.

 

Et puis pour plus d'informations sur le projet, pour suivre l'évolution et voir notre historique vous pouvez consulter notre site internet :

 

www.naio-technologies.com

 

et les médias sociaux :

Facebook       Blog     Twitter


 

Alors soutenez, nous : faites un don et parlez de ce projet autour de vous !


 

Merci et à très bientôt,

Aymeric, Gaëtan, Vincent et François.

FAQ