La trilogie marseillaise de Marcel Pagnol

Une nouvelle vie pour Marius, Fanny et César !

A propos

Nicolas Pagnol, petit-fils de Marcel Pagnol et président de la société familiale CMF-MPC, fait aujourd'hui appel à vous pour financer la restauration de la trilogie marseillaise Marius, Fanny, César, de Marcel Pagnol. Chaque film nécessite un financement à hauteur de 50.000€, soit 150.000€ au total. Une restauration patrimoniale à partir du négatif d'origine ainsi qu'une restauration numérique permettra à ces trois films d'être à nouveau projetés dans les salles de cinéma. 

« Le cinéma et moi sommes nés le même jour, au même endroit... » Marcel Pagnol

--------------------------------

Les 100% on été atteints, un grand merci ! La collecte ne s'arrête pas là, nous devons atteindre les 300% afin de restaurer TOUS les films de la trilogie. 

Restez informés avec les News :

Plus que 3 jours (27 janvier 2015)

Fanny (26 janvier 2015

J-5 (25 janvier 2015)

Marius (22 janvier 2015)

La trilogie est aussi dans Paris Match (20 janvier 2015)

Bientôt dans vos boîtes aux lettres (16 janvier 2015)

On compte sur vous ! (15 janvier 2015)

Dans les coulisses de la restauration: les réponses à toutes vos questions (10 janvier 2015)

Cap sur les 200% (5 janvier 2015)

La presse en parle (30 décembre 2014)

La visite du laboratoire en image ( 23 décembre 2014)

Invité LCI Matin du 18 décembre 2014 : Nicolas Pagnol (18 décembre 2014)

Guillaume Shiffman: une grande histoire d'amour avec Marcel Pagnol (11 décembre 2014)

Le tournage de la trilogie en images (4 décembre 2014)

--------------------------------

A l'occasion du 120e anniversaire de la naissance du cinéma et du cinéaste Marcel Pagnol, la société familiale CMF-MPC souhaite faire revivre la trilogie marseillaise: Marius, Fanny, César dans leur format original. 

Les pellicules des films d'origines étant détériorées par le temps, leur restauration nécessite un long et onéreux travail des spécialistes. Il n'existe plus aujourd'hui de copie en bon état permettant une diffusion au cinéma.
Nous faisons donc appel à vous aujourd'hui pour restaurer Marius, Fanny et César dans leur cadrage d'origine, en 1:20. C'est la première fois depuis 1934 que nous reverrons ces films dans leur version d'origine.

Plus qu'une restauration de films, il s'agit de sauver notre patrimoine cinématographique et de faire vivre l'oeuvre de Marcel Pagnol encore et pour longtemps, pour toutes les générations futures. Le nouveau support de la trilogie, un négatif 35mm polyester, va garantir une conservation optimale des pellicules et une durée de vie d'un siècle supplémentaire à la trilogie.

Ce travail de restauration sera fait sous la supervision de Nicolas Pagnol, petit fils de Marcel. Guillaume Schiffmann, chef opérateur de The Artist et de The Search, supervisera l'étalonnage des films.

 

MARIUS, FANNY, CÉSAR
 

Marius, 1931
Scénario et dialogues : Marcel Pagnol
Réalisation : Alexander Korda
Interprètes principaux: Raimu, Pierre Fresnay, Orane Demazis...

Marius est un jeune homme que la mer exalte. Il aime son père César, bourru et bonhomme, il aime aussi la petite Fanny qui vend des coquillages devant le bar de César. Depuis son enfance, l'envie de courir le monde l'enflamme. Il lutte contre sa folie. Il ne veut pas abandonner son père qui en mourrait peut-être de chagrin, ni la petite Fanny qui ne pense qu'à lui. Et pourtant la mer est là...

MARIUS est le premier film tiré de l'œuvre théâtrale de Marcel Pagnol. Il fût produit par Paramount et la réalisation fût confiée à Alexander Korda. C'est lui qui dit à Pagnol: "Ecoute Marcel, moi je sais faire des images, du cinéma, toi tu sais faire parler tes acteurs, donc si tu veux bien, je m'occuperais de cinéma et toi de direction d'acteur". Marcel Pagnol conserva donc la direction artistique et dirigea ses comédiens.

Premier "grand" film parlant français, premier grand film sur Marseille, il eût un succès considérable. Ce film révéla au grand public des acteurs immenses comme Raimu, Pierre Fresnay et Charpin qui surent magnifier le texte de Pagnol et connurent par la suite des carrières formidables.


Le texte de Pagnol reste l'un des textes français les plus connu au monde, il est devenu pour beaucoup une image d'épinale du Marseille des années 20 et certaines de ses scènes sont aujourd'hui ancrées dans l'inconscient collectif: La partie de cartes, les 4 tiers, etc….

 

Fanny, 1932
Scénario et dialogues : Marcel Pagnol
Réalisation : Marc Allégret
Interprètes principaux: Raimu, Pierre Fresnay, Fernand Charpin...

Marius est parti sur "La Malaisie", abandonnant le vieux César, son père, et Fanny, sa fiancée, qui porte leur enfant.
Panisse, un brave homme, épouse Fanny et adopte le petit Césariot qu'il aime comme un fils.
Mais un jour, Marius revient...

FANNY est le deuxième volet de la Trilogie. Il est le premier film produit par Marcel Pagnol qui en confia la réalisation à Marc Allégret.
Tout comme Marius, Fanny est une adaptation cinématographique de la pièce éponyme écrite par Marcel Pagnol et le casting est identique. Beaucoup de scènes sont tournées en extérieur, notamment ce grand travelling voiture sur Fanny traversant Marseille, tous les plans du vieux port ainsi que la mémorable partie de pétanque immobilisant un tramway sur la voie. Sans le savoir, en imposant ces extérieurs au réalisateur Marc Allégret, Marcel Pagnol construisait sa marque de fabrique: tournage en extérieur, naturalisme du jeu, réalisme des situations, liberté totale de création.

A sa sortie le film fût un triomphe populaire et lança définitivement la carrière cinématographique de Marcel Pagnol qui passa à la réalisation. Ce succès ne plut pas à tout le monde, notamment aux critiques et réalisateurs nostaligiques du cinéma muet. Mais par la suite, Marcel Pagnol pût réaliser tous ses autres films de manière totalement indépendante et créer un cinéma d'une liberté totale dont se réclamèrent plus tard les Néo-réalistes et la Nouvelle Vague.

 

César, 1936
Scénario et dialogues : Marcel Pagnol
Réalisation : Marcel Pagnol
Interprètes principaux: Raimu, Pierre Fresnay, Orane Demazis...

Fanny, abandonnée par Marius, épouse Panisse qui adopte Césariot, l'enfant de l'amour, et l'élève comme son fils. Aujourd'hui, Césariot est adulte et Panisse se meurt. Fanny révèle la vérité à son fils qui décide alors de partir à la recherche de Marius, son père.

CÉSAR est le troisième volet de la Trilogie. Produit par Marcel Pagnol, il est sa troisième réalisation après Le Gendre de Monsieur Poirié, Joffroi et Angèle.
A l'inverse de Marius et Fanny, César n'est pas une adaptation d'une pièce de théâtre, Marcel Pagnol l'écivit directement pour le cinéma. Le style cinématographique de ce troisième volet est radicalement différent des deux premiers opus. Tourné en 1935, soit 3 ans après Fanny, il dénote de par ses très nombreux extérieurs. On sent que durant ces trois années, Marcel Pagnol a trouvé son style en tant que réalisateur.

  

La ville de Marseille y est très présente, vivante comme dans la scène entre Marius et César qui se déroule en pleine rue, rythmée par les bruit des voitures et des klaxon, la mer aussi ainsi que les calanques. Néanmoins, les grandes scènes constituées de très longs plans restent présentes. Marcel est devenu un cinéaste mais la passion du texte reste très ancrée chez lui. Il écrit de longs dialogues qu'il n'aime pas voir "hachés" par un montage qui selon lui casserait l'émotion. Ce film se situe donc à la croisée des chemins entre Angèle ou Jofroi et Marius et Fanny. 

 

LES ÉVÈNEMENTS DE L'ANNÉE PAGNOL

L'année 2015 marque les 120 ans de la naissance de Marcel Pagnol et du cinéma, mais également le 60e anniversaire de la présidence du cinéaste au Festival de Cannes. A cette occasion, Nicolas Pagnol souhaiterait que ces films soient projetés au Festival de Cannes. 

A la suite du Festival de Cannes, des projections publiques de la trilogie marseillaise auront lieu sur le Vieux Port de Marseille, une sortie cinéma nationale est également prévue dans des salles de cinéma de patrimoine.

 

NOS PARTENAIRES

 

Un grand merci à Corner prod pour la réalisation de la vidéo

A quoi va servir le financement ?

Les travaux de restauration nécessaires coûtent extrêmement cher, c'est pourquoi nous vous sollicitons aujourd'hui. Malgré les aides du CNC, de Arté, du Fonds Culturel Franco-Américain et de la Cinémathèque française, il nous manque aujourd'hui 50.000€ par film
Nous fixons donc un premier palier pour la restauration d'un seul film mais devons impértivement sauver la trilogie marseillaise et atteindre les 150.000€. Si nous atteignons cet ultime objectif, vous recevrez chez vous le coffret DVD de la trilogie marseillaise dans sa version restaurée, grâce à votre soutien.

Les négatifs images et son de Marius sont en très mauvais état: tâches, moisissures, déchirures, collures endommagées. Par conséquent, les images à l'écran sont de qualité médiocre car tâchées ou floues et nécessitent de nombreuses réparations, un étalonnage, des scans, etc. Les négatifs son et image de Fanny n'ont jamais fait l'objet d'une réelle restauration patrimoniale. Le film n'est donc plus disponible en 35mm ni DSP et ne peut plus être proposer dans de bonnes conditions pour les festivals ou autres retrospectives. 

Marius et Fanny seront donc restaurés dans leur cadrage d'origine, en 1:20. C'est la première fois depuis 1934 que nous reverrons ces films dans leur version d'origine. Et pour la première fois également, le négatif son original sera scanné.

Quant à César, il est nécessaire de remettre le négatif en état physique convenable et de réparer un grand nombre de collures. Des scans en 4K seront également effectués. Nous avons choisi de restaurer la version longue de César, ainsi, la version restaurée de César fera 20 mn de plus que la version standard.

L'étalonnage des films sera supervisé par Guillaume Schiffmann (chef opérateur de The Artiste et the Search).

 

Un Grand Merci à tous de votre soutien pour restaurer ces beaux films, vos films !

A propos du porteur de projet

CMF-MPC, anciennement Société Nouvelle des Films Marcel Pagnol a été crée en 1944 par Marcel Pagnol. Aujourd'hui, son activité principale est la distribution et l'édition DVD des films de son catalogue qui est composé des 17 titres produits ou réalisés par Marcel Pagnol. En ce sens, elle a la charge de restaurer les films, en faire la promotion et les présenter en festivals. Elle est aussi détentrice des droits producteurs afférent à tous les titres de son catalogue (oeuvres majeures: Marius, Fanny, César, La Fille du Puisatier, La Femme du Boulanger, Angèle, Regain).

 

NICOLAS PAGNOL, petit fils de Marcel Pagnol et de Jacqueline Bouvier, a en charge l’entretien du patrimoine artistique de la famille mais aussi la promotion de l’œuvre de son grand-père.
C’est après avoir été assistant réalisateur auprés de cinéastes comme Gérard Oury, Francis Veber ou Philippe Muyl, que sa grand-mère lui a demandé de prendre cette responsabilité.
Il est aujourd’hui devenu un spécialiste de l’œuvre de son grand-père, tant au niveau théâtral que cinématographique ou littéraire. Après avoir fait un tour d’horizon du fond Pagnol, il a décidé de se consacrer à sa restauration et à sa promotion afin qu’il reste disponible pour les générations futures.
 

MARCEL PAGNOL

Dramaturge, romancier, cinéaste, mais aussi directeur de studios, d’agences de distribution, producteur, directeur de presse, Marcel Pagnol est né à Aubagne (Bouches-du-Rhône) le 28 février 1895.

Ses pièces de théâtre vont lancer sa carrière, il écrit ce qui deviendront par la suite trois des plus grands succès du théâtre français: "TOPAZE" en 1928, "MARIUS" en 1929, "FANNY" en 1931. Cette année là, sa rencontre avec Bob Kane, directeur de Paramount France lui donne l’occasion de porter "MARIUS" à l’écran. Le succès est phénoménal, et le cinéma parlant en pleine expansion. Marcel Pagnol décide alors de créer sa société de production. Il fonde ses propres studios à Marseille et se consacre à ce nouveau moyen d’expression jusqu’en 1954 où il produit et réalise plus d’une vingtaine de films dont "FANNY"  et "CÉSAR".

L'œuvre de Marcel Pagnol est empreinte d’une compréhension hors du commun de l’être humain. Il ne condamne jamais ses personnages ni ne les juge. Chacun a sa chance, son histoire, les pires actions sont toujours pardonnées, l’homme n’est jamais maître de son destin. Une des autres constantes de l’œuvre de Marcel Pagnol est son ancrage dans le sud de la France. Mais, déjouant les pièges du régionalisme, il fît de cette région le centre du monde en donnant à ses personnages et à ses thèmes une dimension universelle, tel Marius, jeune homme à la recherche de lui-même, appelé par l’ailleurs et retenu par l’amour, telle Fanny, sacrifiant sa vie pour faire le bonheur de l’homme qu’elle aime.

FAQ