Moustache from the Moon

Vous vous êtes réveillé ce matin avec une généreuse moustache ? Votre soeur s'est levée avec la même ? Alors l'invasion a déjà commencé...

A propos

 Moustache from the Moon est une fausse bande-annonce de 2 à 3 minutes rendant hommage avec facétie aux films hollywoodiens d'exploitation des années 1950-60.

« Dans une petite ville paisible, de curieux événements ont lieu. Un matin, de nombreux habitants se réveillent soudainement moustachus, femmes et enfants compris. Tandis que l’épidémie progresse de jour en jour, le mystère demeure. Alors que la population entière commence à se transformer en créatures moustachues, un homme tente de quitter la ville. Parviendra-t-il à quitter ce cauchemar éveillé ? D’où proviennent ces mystérieuses moustaches ? Comment endiguer l’ultime invasion ? »

 

Le Projet

Avec ce court-métrage, c'est un clin d’œil que nous rendons à la série-B de science-fiction, au croisement du film noir, d'épouvante et d'invasion ; et plus particulièrement à des films emblématiques tels que : Invasion of the BodySnatchers, The Day the Earth Stood Still  et Village of the Damned. Extrêmement révélateur du contexte historique de Guerre Froide dans lequel il est ancré, ce cinéma est sous-tendu par une paranoïa et un manichéisme daté qu'il nous plaît de porter à nouveau à l'écran. En effet, son caractère désuet, tant sur le plan idéologique qu’esthétique, prête aujourd'hui à sourire. Moustache from the Moon se veut un pastiche à la fois conforme et décalé d'un genre mésestimé.

Village of the Damned (1960)

 

 

 

The Day the Earth Stood Still (1951)

 

Invasion of the Body Snatchers (1960)

 

Ce souci d’authenticité qui est le nôtre constitue un réel défi technique dans le respect des codes visuels et sonores d’un cinéma extrêmement stylisé.

Reconnaissable au premier coup d’œil, l’univers du film noir est jalonné de motifs récurrents tels que les éclairages striés, l’omniprésence du clair-obscur ou encore la fréquence des plans obliques.

Afin de recréer cette patine si particulière aussi fidèlement que possible avec les outils à notre disposition, nous apporterons un soin particulier à la lumière et au cadrage de Moustache from the Moon. Le tournage s’effectuera en décors réels et en noir et blanc, impliquant de la machinerie et un important dispositif d’éclairage.

Pour parfaire au mieux notre pastiche, en plus d’un mixage aux normes son de l’époque, nous envisageons la post-synchronisation en anglais des dialogues ainsi que la composition d’une musique originale pour le court-métrage

En outre, le choix du format bande-annonce implique l’application d’effets propres à la réclame cinématographique des années 1950-60 tel que des titrages imposants, des transitions à volet et autres artifices de montage que nous nous emploieront à revisiter au moment de la post-production.

Ci-dessus quelques exemples de titrages très…démonstratifs d’usage dans les bandes-annonce des années 50-60

 

A mi-chemin entre la farce poilue et l’exercice de style, ce projet est aussi pour nous, jeunes techniciens, l’opportunité de mener à bien un projet ambitieux par nos propres moyens, de la conception jusqu’à la diffusion.

La production d’une bande-annonce seule nous permet de condenser un    hypothétique   long métrage en quelques minutes tout en justifiant la mise en image d’une intrigue inattendue et  loufoque ; il est difficile d’imaginer qu’une invasion de moustaches anthropophiles vaille le coup d’une adaptation sur grand écran de 2h20…

Le format bande-annonce nous offre une grande facilité de diffusion, que ce soit sur internet, dans des festivals de courts et très courts-métrages ou encore sur des chaînes de télévision.

Parlez de nous en aimant notre page officielle:

http://www.facebook.com/MoustacheFromTheMoon?fref=ts

 

A quoi va servir le financement ?

Naturellement, le montant que nous souhaitons atteindre grâce à votre générosité sur Ulule ne représente pas la totalité de notre budget, alors n’hésitez pas à continuer à nous aider si par bonheur notre objectif est atteint avant la date limite !

Les objectifs que nous nous sommes fixés en terme d'esthétique et de patine sur Moustache from the Moon impliquent d'importants moyens techniques.

Sur le tournage, nous utiliserons une caméra Arri Alexa Plus ainsi qu'une grande quantité d'éclairages et de machinerie.

 

Tout soutien de votre part est bienvenu et cela  sous toutes les formes : aides en nature, comme la mise à disposition d’un véhicule, de fonds et de moral bien entendu !

 

 

 

Contreparties à nos généreux donateurs

 

 

En faisant appel à votre bon cœur, nous ne nous contenterons pas d’encaisser les dons et de repartir en vous laissant les mains vides !

 

Pour une donation Charlie Chaplin (5€ ou plus)

Vous êtes mis au courant de l'avancée du projet et vous apparaissez dans les remerciements du générique

 

 

 Pour une donation Hercule Poirot (10€ ou plus)

-Nous vous envoyons un lien pour le téléchargement d’une copie numérique haute définition du film

-Vous recevez un tirage photo numéroté et signé du film

+ contrepartie précédente

 

Pour une donation Salvador Dali (15€ ou plus)

-Vous recevez le DVD de Moustache from the Moon

+ contreparties précédentes

 

Pour une donation Freddie Mercury (20€ ou plus)

-Vous recevez l’affiche du film signée par les membres de l'équipe

+ contreparties précédentes

 

Pour une donation Albert Einstein  (35€ ou plus)

-Vous recevez le mug Moustache from the Moon

+ contreparties précédentes

 

Pour une donation Frank Zappa (50€ ou plus)

-Vous recevez une Moustache authentique (avec certificat)

+ contreparties précédentes

 

Pour une donation Friedrich Nietzsche (100€ ou plus)

-Vous êtes invité à venir passer une journée de tournage avec l'équipe sur Paris (frais de transports à votre charge)

+ contreparties précédentes

 

 

 Merci d'avance pour votre aide !

 

 

A propos du porteur de projet

Sélim Atmane: Réalisation

Mammifère bipède et cinéphile diplômé en montage et post-production, Moustache from the Moon est son second court-métrage au poste de réalisateur. Passionné par la reprise d’archives et la réécriture décalée, il partage son temps entre des études de cinéma et la réalisation de projets aussi loufoques que méconnus.

Romain Dubois: Directeur de la photographie

Issu de BTS Audiovisuel Image et passionné de films de genre, il a fait ses armes sur plusieurs courts métrages. Adepte de l’image « à l’ancienne », il s’emploiera à donner au film l’esthétique et la patine des films noirs et de science-fiction des années 1950.

Victor Forest: Directeur de production

 

Fraîchement diplômé d’un BTS audiovisuel et trésorier de l’association,  il multiplie les casquettes entre la réalisation, la photographie et son activité professionnelle, la production.

 Il a été assistant de production sur le film Main dans la Main de Valérie Donzelli, encore à l’affiche.

 

 Hugo Barral: Montage

Issu d'une formation de monteur, Hugo ne cesse de travailler, de se perfectionner pour enfin devenir un "Créateur de Tension".

Si tous les êtres humains ont une mission Mystique à accomplir sur cette planète, celle d’Hugo est de vous faire voyager, du Rêve au Cauchemar en seulement 24 images par secondes.

 

L’Association

Ce film est le premier projet lancé par l’association les Productions du Déclic, créée en 2012,  avec à son actif une trentaine de membres, pour  la plupart anciens étudiants de BTS Audiovisuel. Tous actuels ou futurs techniciens formés selon une gamme de métier spécifique : Montage, Image, Production, Son. 

 

Cette association a pour but de porter un soutien humain, technique et financier à la création de projets audiovisuels, cinématographiques, des arts du spectacle ou événementiels. Les productions du déclic est une structure désintéressée  et bénévole  avec pour unique but de rendre possible la concrétisation d’une vision artistique.

   Contactez-nous sur : moustachefromthemoon@gmail.com