Les P’tits Doudous

Que tous les enfants opérés de France deviennent des HEROS !

Cooperstandard soutient très fort ce projet

Cette société internationale ( manufacture automobile ) basée à Rennes nous reverse une partie de son recyclage de métaux

Panpharma soutient très fort ce projet

Et a aidé les P'tits Doudous à atteindre les 100% !

A propos

MERCI à tous pour cette très belle aventure !!!

Les P'tits doudous sur Ulule c'est la plus forte campagne de crowdfunding dans la catégorie solidaire et citoyen.Toutes catégories confondues, c'est la 15e campagne de crowdfunding sur Ulule.

Résumé de la campagne : 25 % en 7 jours, 50 % en 21 jours, 75 % en 28 jours, 100% en 41 jours, 125% en 56 jours, 142% en 62 jours.

 

 

NOUVEL OBJECTIF : 150%

Il y a 32 CHU en France donc 32 endroits à équiper. Chaque don compte pour que tous les enfants opérés de France deviennent des Héros.

Depuis 2011, l’association « Les P’tits Doudous de l’Hôpital Sud » du CHU de Rennes, développe auprès des enfants opérés des actions innovantes pour dédramatiser leur passage au bloc opératoire diminuant ainsi leur anxiété et celle de leurs parents.

Nous faisons aujourd’hui appel à vous pour étendre notre démarche à toutes les structures hospitalières de France.

Face à une demande de plus en plus croissante d’établissements hospitaliers qui souhaitent mettre en place notre démarche, nous avons besoin au minimum de  55 000 € pour permettre aux enfants opérés de France de bénéficier de nos innovations et pour renforcer nos actions à Rennes.

Nous souhaitons avant tout donner les innovations que nous avons mises en place et notamment l'application "le Héros c'est toi" qui nécessite d'être modifiée pour pouvoir être diffusée nationalement. Si nous ne réussissons pas à obtenir la somme souhaitée nous serons obligés de vendre ce jeu, ce qui n'est pas notre volonté.

 

                                               

 

Je suis infirmière-anesthésiste au CHU de Rennes et présidente-fondatrice de l'association Les P’tits Doudous de l’Hôpital Sud.

Un soir, je suis rentrée à la maison avec des cris d'enfants plein la tête, et je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose pour mieux les accompagner afin de dédramatiser le passage au bloc opératoire et de diminuer l'anxiété des enfants.

A la recherche d’un objet rassurant et réconfortant qui pourrait être remis à chaque enfant opéré, je contacte l’entreprise Moulin Roty qui a tout de suite soutenu cette idée par un don de doudous.

Cette initiative a connu un tel succès auprès des enfants, des parents mais aussi du personnel soignant que nous avons voulu aller plus loin. N’étant plus seule et porté par un élan collectif nous avons décidé de créer l’association Les P’tits Doudous de l’Hôpital Sud composée d’infirmiers, infirmières anesthésistes et médecins anesthésistes, en janvier 2011 pour pérenniser l’achat de doudous.

Voici le talk Ted X Rennes de Nolwenn Febvre, présidente de l'association qui nous raconte la très belle histoire des P'tits doudous

 

Et pour financer l’achat des doudous, nous nous lançons dans le recyclage des fils de bistouris électriques riches en cuivre. A usage unique, ils suivaient jusqu’alors la filière classique des déchets hospitaliers. Aujourd’hui, tous les blocs opératoires du CHU de Rennes les collectent, puis ces fils sont revendus à la société Delaire, entreprise de recyclage située à Cesson-Sévigné (35) devenue partenaire par l’ouverture d’un compte qui permet à tous d’assurer des dons à l’association en recyclant des objets en cuivre. Le recyclage de l’hôpital s’étend désormais aussi aux lames de laryngoscope composées d’inox.

Cette démarche éco-responsable permet aujourd’hui l’achat de plus de 4000 doudous et petits jeux ou gadgets chaque année.

 

Voici une vidéo présentant de manière détaillée notre action éco-responsable. Elle a été réalisée lors des 9ème trophées bretons du développement durable dans lequel l'association a été lauréate dans la catégorie prix spéciale du jury. 

 

Consciente qu’il faut familiariser les enfants avec l’univers hospitalier pour réduire leur anxiété quand ils arrivent au bloc opératoire, l'association a eu l’idée de remettre, lors de la consultation anesthésique, un masque d’anesthésie et un kit de gommettes. Une idée simple qui permet à l’enfant de se familiariser avec ce masque avec lequel il s’endormira, en le décorant de gommettes. L’enfant arrive ainsi au bloc plus détendu avec son masque décoré par lui-même.

Cette initiative a reçu le masque d’argent (3500€) au concours Sparadrap en mai 2012 et est aujourd’hui reprise dans d’autres hôpitaux.

 

Et pour s'adapter à une patientèle de plus en plus multimédia, l'équipe mise aussi sur les nouvelles technologies.  L’association a alors imaginé et développé un jeu interactif d’un nouveau genre où chaque petit patient devient le héros du CHU.

Avec « Le Héros, c’est toi ! », l’enfant devient acteur de son parcours hospitalier : il retrouve dans le jeu, les avatars des personnels soignants qui le prennent en charge, ainsi que son environnement hospitalier : sa chambre, les couloirs de l’hôpital, l’entrée au bloc opératoire, la salle de réveil… Même ses parents sont présents en photo, ce qui facilite la séparation avant l'opération. A travers son propre avatar, l’enfant réalise le parcours de sa chambre au bloc opératoire, jusqu’à sa phase d’endormissement.

 

 

 

 

 

 

 

       

Conçue avec trois niveaux de difficultés selon l’âge, l’application est déployée depuis avril 2014. De la prise de tension à l’anesthésie, le jeu permet de détourner l’attention de l’enfant lors des évènements les plus impressionnants de l’opération. Le personnel de santé enregistre dans l’application, via la sélection tactile d’icônes figuratives, le niveau d’anxiété de l’enfant à certains moments clés du jeu. L’objectif à terme est de mesurer l’apport d’une telle application sur le bien-être de l’enfant dans les phases pré et post opératoires. L’intérêt du jeu est donc aussi scientifique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les premiers retours après quelques mois d’utilisation, sont prometteurs : nous arrivons à diminuer la prémédication - calmant administré à l'enfant avant l'anesthésie - et au réveil les enfants sont plus détendus. Tout le personnel de santé a gagné en sérénité avec des jeunes patients plus apaisés. Le jeu impacte donc directement sur les pratiques médicales.

Voici une vidéo réalisée par France 3 Bretagne qui illustre la prise en charge de l'enfant par les innovations que nous avons déployé.

 

A quoi va servir le financement ?


Notre souhait : Améliorer le vécu des enfants devant être opérés dans toute la France

Les objectifs de la campagne

  • Adapter l'application "le Héros c'est toi" pour une diffusion nationale ;
  • Déployer des kits clés en main ;
  • Mettre en place des dynamiques locales de recyclage dans les établissements de santé ;
  • Créer une plateforme de partage et d'entraide pour tous les membres du réseau des P'tits doudous;
  • Renforcer notre dispositif au CHU de Rennes.

 

Grâce aux résultats que nous obtenons chaque jour auprès des enfants et de leurs familles, nous sommes contactés pour notre plus grand bonheur, par de nombreuses structures hospitalières désireuses de mettre en place cette démarche.

Nous souhaitons accompagner ces demandes de plus en plus croissantes (actuellement 15 structures nous ont sollicité dont Plöermel, ST Brieuc, Annecy, Marseille, Strasbourg…) et partager tout ce que nous avons créé, pour que de plus en plus d’enfants bénéficient de ces innovations.

Pour réaliser cette première vague de diffusion nationale nous devons au minimum obtenir 55 000 €.

 

Objectif 1 : Adapter l'application "le Héros c'est toi" pour une diffusion nationale

Afin de faciliter sa diffusion nationale, l'application "le Héros c'est toi" a besoin d'être modifiée. Actuellement, l'application est une version très rennaise. Par exemple, le personnel de santé présent dans le jeu correspond aux  Anesthésistes  et  Chirurgiens du CHU de Rennes. Deux types de modifications sont donc nécessaires.

Une partie graphique d'un coût de 8 000€ que réalisera le designer du jeu Benjamin Chavigner. Une partie programmation d'un coût de 10 000 € confié au développeur du jeu.

 

Objectif 2 : Déployer des kits clés en main

Pour réaliser cette diffusion nationale et équiper rapidement les structures hospitalières qui nous ont sollicité nous avons créer des kits clé en main.

Chaque kit clé en main comprend :

  • 2 iPads avec l’application « Le Héros c’est toi » et leurs housses de protection colorée;
  • 4 posters illustrésque nous retrouvons dans le jeu. Ils permettent d'illustrer davantage le jeu et viennent égayer le parcours et l’environnement hospitalier;
  • 4 poissons à l’aise Breizh également présent dans le jeu. Là encore, ils permettent d'illustrer davantage le jeu et viennent égayer le parcours et l’environnement hospitalier;
  • 10 doudous Moulin Roty, les mascottes du jeu « le Héros c’est toi »;
  • Un service d’accompagnement et d'installationpar les membres de l'association.

Chaque kit coûte 2000 €. Le financement d'un kit permettra d'équiper à minima une des 15 structures hospitalièresqui nous sollicite. Nous devons ainsi obtenir 30 000 € pour permettre une première diffusion nationale dans 15 lieux hospitaliers en France.

Objectif 3 : Mettre en place des dynamiques locales de recyclage

Afin de financer notre association nous avons misé sur le développement durable en mettant en place une démarche éco-responsable de recyclage. Dans le cadre de cette diffusion nationale, nous souhaitons miser sur cette démarche noble pour que toutes les structures qui nous ont sollicité puissent rapidement devenir autonome financièrement afin de pérenniser localement les actions des P'tits doudous. Cet accompagnement à la mise en place d'actions de recyclage est compris dans le kit clé en main.

 

Ci-dessous un bac contenant des fils de bistouris (à usage unique) que nous récupérons et stérilisons après chaque opération pour être recyclé.

 

Objectif 4 : Créer une plateforme web de partage et d'entraide

Depuis les débuts de l'association nous nous appuyons sur les compétences et la créativité de chacun pour améliorer le bien-être des enfants devant être opérés.

Nous voulons renforcer cela nationalement en créant une plateforme web (d'un coût de 4000 €) ouverte à tous ceux qui s'investissent localement afin de partager et d'échanger pour continuer à innover ensemble.
 

Objectif 5 : Renforcer le dispositif au CHU de Rennes

Tout a démarré au CHU de Rennes. Depuis quatre ans, les enfants opérés à Rennes bénéficient de nos innovations. Toutefois, nous devons et pouvons faire plus.

Plus de 4500 enfants se font opérés par an et actuellement tous n'ont pas la possibilité d'utiliser l'application "le Héros c'est toi". C'est pourquoi, nous souhaitons à travers cette campagne renforcer le dispositif au CHU de Rennes. Pour cela nous avons besoin de 3 000 € minimum.

 

En somme, nous souhaitons récolter au minimum 55 000 € pour :

  • Adapter l'application "le Héros c'est toi" pour une diffusion nationale ;
  • Déployer des kits clés en main dans 15 structures hospitalières ;
  • Mettre en place des dynamiques locales de recyclage dans 15 établissements de santé ;
  • Créer une plateforme de partage et d'entraide pour tous les membres du réseau des P'tits doudous ;
  • Renforcer notre dispositif au CHU de Rennes.

 

A propos du porteur de projet

Nolwenn Febvre, présidente de l'assocation

 

Des origines bretonnes

Je suis née au cœur du Granit Rose à Lannion. Une région entre terre et mer, technologie et innovation. Je découvre la Voile le mercredi avec les copines, le jardinage, et la culture Bretonne. Guide au Radôme de Pleumeur-Bodou l'été, première antenne de télécommunication par satellite, une immense et magnifique prouesse technologique. Un joli cocktail pour une enfance heureuse ! Tout me paraît possible dans cette région que j'adore, la BRETAGNE !

Un parcours parisien

  Pour connaître cette grande ville, j’ai découvert les hôpitaux de l’APHP et puis j’ai commencé à travailler en réanimation neurochirurgicale à l’hôpital Necker enfants malades. Une expérience incroyable, de sacrées grosses claques aussi pour mes 20 ans…  

  Parfois la vie est belle et parfois tout bascule, c’est la douleur la souffrance morale et physique, la mort. De ces années-là j’en ai retiré beaucoup : des amis, des collègues, de bons souvenirs et d’autres plus difficiles. Avant tout des enfants qui m’ont marquée par leur courage, leurs mots, l’importance de la vie. De ce milieu très technique il est resté en moi des moments humains incroyables. Beaucoup de paires de chaussures achetées en sortant du boulot pour se remonter un peu le moral parfois, beaucoup de batailles d’eau entre collègues et pas mal de larmes aussi.

 

  Après  cinq ans, je me spécialise en anesthésie : encore un peu plus de technique. C’est notre réputation car c’est très facile pour nous de nous cacher derrière l’anesthésie.  Des moments très rapides mais un relationnel intense avec les patients juste avant qu’ils nous confient leur vie.

 

Et maintenant l’anesthésie pédiatrique !

Retour à mes premiers amours après quelques temps au bloc des urgences du CHU de Rennes. Au bout de quelques années, les difficultés apparaissent. Maman moi aussi de deux enfants, je ne supporte plus ces moments de séparation, les pleurs des enfants qui deviennent envahissants. Que faire ? Le doute s’installe : changer de métier ? De discipline ? Pour faire quoi ??? Mais en fait ce métier je l’aime alors non je ne baisse pas les bras on va essayer de faire différemment.

Aujourd’hui ce métier me passionne mais j’ai toujours du mal à supporter les pleurs des enfants. Pourtant les progrès sont là et tous au bloc vont dans le même sens pour améliorer les conditions des enfants et des parents. Sortir de nos murs pour montrer que derrière la technique il y a des hommes et des femmes. C’est cela qui me motive maintenant et les P’tits doudous c’est une aventure humaine pour moi, pour le personnel, pour les parents et surtout pour les enfants.

 

L'association Les P'tits doudous de l'hôpital sud

Notre jeune association  a vu le jour en janvier 2011 par Nolwenn (présidente , Claire (secrétaire) et Catherine  (trésorière).Cette envie d'améliorer la prise en charge de l'enfant opéré nous a parus essentiel dans notre pratique quotidienne. Composée exclusivement de personnel bénévole  d'anesthésie et salle de réveil de l'hôpital femme - enfants du CHU de Rennes, nous sommes 6 infirmiers-anesthésistes (Nolwenn, Claire, Laurence, Benoit, Jean-Noël et David), 2 médecins anesthésistes (Séverine et Catherine) et 1 infirmier (Fabien). En fonction des compétences personnelles de chaque membre, chacun a trouvé sa place pour structurer et développement notre association.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils nous accompagnent dans la campagne 

                                               

 

                                              

 

FAQ