L'Équipe Z

Le nouveau manga de foot !

A propos

L'Équipe Z : le nouveau manga de foot ! Découvrez les aventures d'Hugo et Majid, deux jeunes footballeurs que tout sépare dans la vie. Mais sur le terrain, leur amitié sera-t-elle la plus forte ?

Salut, je m'appelle Edmond Tourriol. Je suis scénariste. Dans la vie, j'ai deux passions : la bande dessinée, dont j'ai fait mon métier, et le foot, que je pratique encore en amateur.

Avec mes compères Daniel Fernandes et Albert Carreres, nous avons une histoire à vous raconter. L'histoire de deux potes que tout sépare, mais qui vont réussir à s'affranchir de leurs différences pour intégrer la plus belle équipe de football qu'on puisse imaginer : l'Équipe Z.

Cette histoire, nous allons vous la raconter en manga. C'est le format idéal pour permettre le développement des personnages, tout en laissant la part belle à l'action.

Et croyez-moi, de l'action, il va y en avoir !

L’Équipe Z, c’est une histoire qui parle de football, mais aussi d’amitié et de solidarité.

Lorsque notre histoire débute, le club historique de la ville de Bordeaux, l’Atlas Bordeaux FC, est en perte de vitesse et vient d’être racheté par un milliardaire indien aux ambitions démesurées.

Pour agrandir la structure du club, celui-ci a décidé de fusionner l’Atlas FC avec tous les plus gros clubs de la Communauté Urbaine de Bordeaux afin de créer le Metropolis Bordeaux FC, un club richissime voué à jouer les premiers rôles aussi bien au niveau national qu’international.

Les équipes de toutes les catégories ont désormais fusionné, ne gardant que les tout meilleurs joueurs et laissant sur le bord de la route des centaines de jeunes footballeurs moins performants.

Initialement entraîneur des U15 de l’Atlas FC, le coach Adrien se voit proposer un poste d’entraîneur-adjoint au sein du Metropolis mais il a du mal à accepter la manière dont sont constituées les équipes U15 du club.

Influencée par Shakti, la fille cadette du milliardaire indien très intriguée par le discours du coach Adrien, la direction du club lui accorde une infime chance de prouver ses théories : il devra monter, en trois semaines seulement, une équipe capable de battre l’équipe A du Metropolis, constituée des meilleurs joueurs de la région.

Pour relever ce défi incroyable, le coach Adrien lance des sélections ouvertes à tous, y compris les laissés pour compte de la grande fusion, afin de créer son Équipe Z…

C’est dans ce contexte qu’Hugo, adolescent doué mais timide, fait la connaissance du flamboyant Majid, footballeur maudit. Bien que concurrents, ils apprendront à se serrer les coudes pour passer les épreuves imprévisibles et impitoyables du coach Adrien.

Ils devront révolutionner leur manière de voir le football et montrer toutes leurs qualités humaines pour intégrer l’Équipe Z et, qui sait, réussir à porter le maillot du club de leurs rêves ?

Dans la tradition japonaise du Shōnen sportif, nous allons accompagner une bande de gamins jusqu'au match de leur vie. Qui gagnera sa place dans l’équipe ? Parviendront-ils à vaincre ?

Avec l’Équipe Z, vous allez découvrir une équipe qui a du cœur, et qui vit avec la passion du ballon rond ! Partons ensemble à la découverte des personnages !

 

Quand j'avais quinze ans, j'étais au lycée. Et si je me dépêchais de rentrer chez moi, en sortant du bus, ça n'était pas pour faire mes devoirs, non. C'était pour regarder Olive et Tom à la télé ! Daniel, mon co-scénariste, a des souvenirs de la même veine. Et Albert, depuis la Catalogne, vibrait lui aussi devant les aventures d'Oliver y Benji (Captain Tsubasa en espagnol).

Supporteur des Girondins de Bordeaux et de l'équipe de France de football, je regrettais que ces personnages, qui s'agitaient sur des terrains démesurément longs, n'évoluent pas chez nous plutôt qu'au pays du soleil levant. Je rêvais de corriger ça, plus tard.

Pourquoi ce nom de "l’Équipe Z" ? Quand j'étais au collège, j'ai découvert un dessin animé qui a changé ma vie : Cobra ! Des répliques super cool, un cigare, un canon greffé à la place du bras gauche, des nanas en bikini... la belle vie, quoi. Dans la "saga du Rugball", Cobra doit infiltrer une organisation mafieuse qui se sert du sport le plus populaire de la planète pour blanchir de l'argent. Le héros se retrouve à la tête d'un groupe de truands qui doit jouer un match du sport le plus violent du monde, contre l'équipe la plus forte du championnat. Le nom de sa bande ? L’Équipe Z, pardi !

L’Équipe Z se présentera sous la forme d’un manga classique : 11 x 17 cm, 192 pages noir et blanc tramées. La lecture se fera dans le sens japonais, comme vos mangas favoris : de la droite vers la gauche ! L’édition que vous recevrez sera une édition collector, avec une jaquette couleur spécialement conçue pour l’occasion.

Et voic quelques planches du chapitre 2 :

 

A quoi va servir le financement ?

Les sommes que nous allons lever vont nous aider à financer notre manga. Pour la création de L'Équipe Z, il nous faut 15 000€, qui se répartissent ainsi :

  • Coût de production d'un manga : 15 000 €
  • Avance du dessinateur : 6 000€
  • Avance des scénaristes : 3 000€
  • Infographie (couleur, trames, lettrage) : 1 000€
  • Imprimerie : 4 000€
  • Promo : 1 000€

Albert, Dan et moi, garantissons cette somme à hauteur de 7 000€. Le reste ? C'est là que vous intervenez. En participant à notre collecte, vous nous permettez de réaliser le premier tome des aventures d'Hugo et Majid.

Et pour vous remercier de votre participation, nous avons prévu toute une panoplie de contreparties.

 

A propos du porteur de projet

Daniel Fernandes et moi-même (Edmond Tourriol, suivez, un peu) sommes les scénaristes du manga. Albert Carreres en est le dessinateur. Alejandro Torres colorise la couverture et différents élements (character designs, dessins publicitaires).

Je connais Dan et Albert depuis longtemps. J'ai rencontré le premier à l'époque où on grenouillait dans le milieu des fanzine de comics, il y a une quinzaine d'années. On a très vite compris qu'on était sur la même longueur d'onde.

Quant à Albert, nous avons eu la chance de travailler avec lui sur trois albums de la série Banc de Touche (dont vous avez peut-être lu des épisodes dans le journal L’Équipe, pendant la Coupe du Monde 2010), puis trois autres BD de la série Zlatan Style (dont le troisième volume vient tout juste de paraître aux éditions Hugo BD). Par ailleurs, Albert n'est pas novice en matière de mangas : après avoir signé la série Hand 7 chez Shogun, il a également illustré le manga Urban Rivals aux éditions Delcourt.

C'est Albert qui nous a présenté son ami Alejandro Torres. Nous étions à la recherche d'un coloriste pour Zlatan Style, et il tombait à pic. Alejandro a beaucoup d'humour et c'est toujours un plaisir de collaborer avec lui. Sur L’Équipe Z, il a signé les couleurs de la couverture, ainsi que celles des character designs conçus par Albert. Du beau travail !

Enfin, pour ma part, je travaille dans la bande dessinée depuis plus de quinze ans. J'ai écrit une douzaine d'albums BD (Zeitnot, Urban Rivals, Morsures, la France de Tout en Bas, Banc de Touche, Zlatan Style...), et traduit des centaines de comics américains, dont Walking Dead, Spider-Man, Batman, Superman, X-Men, Justice League. Mais ma plus grande fierté, c'est...

En 2001, j'ai fondé le studio MAKMA avec mon ami Stephan Boschat. Au sein de cette structure, nous nous sommes spécialisés dans l'image et la bande dessinée. Les artistes de l'équipe interviennent à tous les niveaux de la création : scénario, crayonné, encrage, couleur, lettrage. MAKMA fédère une quarantaine d'auteurs de BD venus du monde entier et exerçant dans tous les styles : franco-belge, comics, manga. C'est le studio qui chapeaute tout le travail d'équipe nécessaire à la création d'un projet comme le manga de L’Équipe Z.

MAKMA.com - Facebook - Twitter