La Seria

Le pilote d'une série entre Toulouse et Barcelone

A propos

 

La Seria,

c'est une série qui raconte l'histoire de deux jeunes Toulousains que tout oppose et qui vont se casser la tête pour réaliser une série foutraque en occitan : Montsegur de mar.

La Seria, c'est avant tout l'envie de fabriquer un pilote qui comprendra les deux premiers épisodes (2 x 26 minutes) d'une série de qualité sur le plan scénaristique, visuel et technique, tout en donnant une place de choix à l'occitan.

C'est l'envie de faire une fiction drôle et décomplexée qui puisse être vue et comprise par tous.

L'envie de montrer la réalité de cette langue dans la vie de ceux qui la portent. C'est à dire qu'on y parlera occitan, mais aussi français et parfois catalan. 

La Seria, c'est un road movie en vieille BX entre Toulouse, Sète, les pentes de l'Alaric et Barcelone.

 

 

La Seria, c'est l'envie de confronter les points de vue de ceux qui militent pour cette langue, de ceux qui sont simplement nés avec et ne se posent pas de questions, et de ceux qui n'en voient pas l'intérêt.

La Seria, c'est l'envie de ne pas parler que de ça, parce que la vie c'est aussi des amitiés, des projets, des galères, de l'amour, de l'humour et du sexe.

La Seria, c'est l'histoire de deux mecs qui veulent réaliser la première série en occitan et partent chercher de l'argent pour financer leur projet tout au long de ce premier épisode.

L'histoire d'une mise en abîme, l'histoire d'une histoire.

La Seria, c'est un scénario écrit à 4 mains par Julien Campredon et Amic Bedel, et réalisée par Amic Bedel et l'indrépide équipe de Piget.

 

 

A quoi va servir le financement ?

En bref, produire un beau pilote, c'est donner les chances à la Seria d'exister en convaincant un diffuseur.

Pourquoi Ulule, pourquoi vous ?

Pour assurer une post production bien ficelée (montage, habillage, diffusion, communication...).

Parce qu'en finalisant soigneusement ce pilote, on met toutes les chances de notre côté pour convaincre un diffuseur ou un co-producteur de financer les épisodes suivants. Peut-être qu'alors on pourra voir à la télé une série à la fois belle et drôle, bien ciselée où l'on parle occitan. 

Parce que notre budget est serré et notre projet ambitieux, mais réaliste.

Pour se lancer au plus tôt dans les épisodes suivants.

La Seria c'est :

- Le tournage des deux premiers épisodes pilotes, l'été dernier, du 5 au 25 août 2013.

- Un projet de série d'au-moins 10 épisodes de 26 minutes.

- Une aventure originale qui fédère les jeunes acteurs de l'audiovisuel occitan. 

- Une série dans la Seria (Montsegur de Mar), réalisée par les deux personnages, qui a pour vocation une diffusion transmédia. 

- Un soutien financier de la région Midi-Pyrénées pour ce premier volet.

- Une diffusion à gagner sur des médias grand public de la TNT. 

- La création d'emplois dans l'audiovisuel occitan.

- Un DVD (à la fin).

- Et la volonté de monter une fiction de qualité avec de l'occitan dedans et qui fasse du bruit.

À propos, si vous souhaitez co-produire avec nous la série dans sa totalité, on estime à 800 000 € le coût global de la première saison (10 épisodes). 

A propos du porteur de projet

LES CRÉATEURS DE LA SERIA :

Amic Bedel Réalisateur, producteur

Le pire chez Amic Bedel, personnage exigent et persévérant, c'est qu'il s'efforce de faire un travail de qualité pour filmer le monde occitan. Et ça, c'est vraiment un scandale ! En effet Amic Bedel est un acharné multicartes réalisateur et producteur, fondateur de la société Piget qu'il créée en 1999. 

Pris dans les paradoxes propres à tous les réalisateurs occitans (et Dieu sait qu'ils sont nombreux), il adore utiliser les nouvelles technologies pour nous parler et nous régaler avec un univers qui n'est officiellement plus sensé intéresser personne. C'est dans le cadre schysophrénique de cette dualité vieux-nouvelles technologie qu'il choisi de transcender tous les possibles en travaillant également pour le magazine occitan de France 3 Viure al pais depuis 2000, et plus récemment pour le magazine Pyrénées-Piréneos. En 2010, il co-fonde Dètz, un collectif créatif de professionnels de l'audiovisuel occitanophones. Un labo-vidéo médiatique qui développe une plateforme web et compte aujourd'hui quatorze membres, www.detz.tv, et qui devrait dès lors logiquement s'appeler Quatorze, mais ça ferait changer les statuts et refaire les autocollants.

L'une des ses dernières réalisations est la série Còp d'ala, diffusée sur France 3, qui raconte à vol d'oiseau et en 20 épisodes l'urbanisation de l'Occitanie entre le IXème et le XIIIème siècle.

 

 

Julien Campredon Ecrivain, scénariste

À 35 ans, cela fait une décennie que le style déjanté des nouvelles de Julien Campredon se fait remarquer sur la scène littéraire. En 2006 il sort son premier livre, avec un texte satirique associant Salon du Livre de Paris et provinciaux honteux, Boris le Babylonien contre l’Aligot Littéraire (Atelier du Gué, réédité en 2012). Regroupés dans trois recueils différents, ses autres écrits mêlent critiques de l’absurdité, humour et burlesque. En 2007, est publié par l’éditeur Monsieur Toussaint Louverture son premier recueil de nouvelles sous le titre peu banal de Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes (Prix de la brasserie Flo 2008). Il récidive en 2011, avec deux nouveaux ouvrages intitulés L’assassinat de la dame de pique (Léo Scheer) et L’attaque des Dauphins Tueurs (Grand Prix Littéraire de l’Académie du Languedoc 2012). Entre-temps, il participe à plus d’une vingtaine de livres collectifs et revues, en France et à l’Étranger.

Pour ses travaux, Julien Campredon a reçu le soutien du Centre Régional des Lettres de Midi-Pyrénées en 2011, ainsi que celui du Centre National du livre en 2012.

Bibliographie de Julien Campredon

Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes, éditions Monsieur Toussaint Louverture.

L’attaque des dauphins tueurs, éditions Monsieur Toussaint Louverture.

L’assassinat de la Dame de Pique, éditions Léo Scheer.

Boris le babylonien contre l'aligot littéraire, édition l'Atelier du Gué.

En 2011, alors que Julien vient de publier l'Assassinat de la Dame de Pique, Amic l'interviewe pour Dètz.tv.

 

LES RÔLES PRINCIPAUX :

Diplômé d’un master d’études théâtrales et d’une licence d’occitan, il se forme au théâtre (écriture, mise en scène, jeu, scéno) au Théâtre la Vignette de Montpellier entre 2006 et 2011. D’autre part il entretient un dialogue avec la question de l’action politique et poétique, soit en interrogeant l’implication politique des acteurs du militantisme occitan, soit à travers des créations en langue d’oc : les spectacles « politico-écologic-oc » au sein de « La Compania cocha-vestit » et en 2012 la création des Tambours du père Ned de Sean O’casey. Il rejoint la compagnie // Interstices en 2012.

 

Né le 5 juillet 1988 à Montpellier, Marius grandi en parlant en occitan et français. Fils d'un comédien et d'une avocate, il a suivi un parcours d'études en histoire et en occitan. Après une année d'Erasmus à Salamanque en Espagne, il intègre l'Institut Pratique du Journalisme, dont il sort en 2013. Actuellement, Marius est rédacteur-en-chef de Radio País, à Pau.

 

De l’écriture à la mise en scène, Pierre Laur passe souvent par la case comédie. On le retrouve sur les écrans dans « Le roi de l’évasion », « No passaran », « Omar m’a tuer », sur les planches, aussi bien dans des classiques (L’avare , La Locandiera,  Othello…) que dans des vaudevilles (Ciel ma mère, Pourquoi moi, sacré Georges)...

 

LA STRUCTURE DE PRODUCTION : 

PIGET est une société de production audiovisuelle, qui travaille en priorité sur des programmes en occitan. Documentaires, courts métrages de fction, collectages ethnologiques, clips vidéo et captations de spectacles vivants. De l'artiste à l'artisan, Piget Production propose des réalisations audacieuses et innovantes aux finitions ciselées, ce qui lui vaut d'être reconnu pour ses compétences, sa rigueur et sa créativité. Piget, c'est aussi une équipe de techniciens imprégnés de culture occitane qui se nourrit d'influences internationales dans sa démarche technique et esthétique. Piget travaille entre autres en co-production avec France Télévision depuis 2005.

Parmi les création de Piget, on peut citer :

Documentaires :

Còp d'Ala, 2013, Diffusion France 3 sud 

Camina, 2005-2008, Diffusion France 3 sud

Imagenaire, 2008

Bal, 2005

Fictions :

L'occitanie en Bagnoire (avec Lilô prod), 2012. La peau, Le sein, la dent

La fugida, 2008

Chris, 2007

Clips :

Mauresca Fracas Dub : Anam manjar, Coopérative, Stéréotypes, Fai la rota

La Mal coiffée : Prenètz lo bon temps filhòtas

...

 

FAQ

  • Quel est le budget total du pilote ?

    Environ 60 000 € pour les deux épisodes de 26 minutes

    La participation Ulule représentera 15% du budget... si ça marche. 

     

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 2 mois

  • Que ferez-vous si le financement Ulule dépasse les 8000 € prévus initialement ?

    Certains contributeurs pourraient s’inquiéter de notre succès : que se passerait-il si par hasard nous dépassions notre objectif initial ?

    Allons-nous vous rendre votre argent ?

    Bien sûr que non.

    Et bien c’est très simple, nous allons nous préparer pour la suite. Pour séduire des diffuseurs, il faut que nous soyons opérationnels immédiatement.

    Cela passera par l’achat de matériel pour la production :

    —   (6500) + 4000 euros : un ordinateur récent adapté au travaux d'étalonnage et compositing 4K

    —   (10500) + 15500 euros : Location d'un local de production dédié au projet

    —   (26000) + 10000 euros : Financement d'un développement poussé des épisodes à venir

    Et puisque nous ne doutons de rien, puisque vous êtres intrépides, et parce que cette série doit voir le jour :

    Si nous dépassons les 50000 euros, nous embaucherons un salarié pour travailler au développement de la SERIA

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 2 mois