Jean-Michel le Caribou a besoin de vous !

Un film d'animation pour petits et grands !

A propos

    C’EST QUOI    ?    

 

    ÇA RACONTE QUOI  ?    

Une histoire de super héros amoureux !

Jean-Michel le caribou des bois veille en super héros sur Vlalbonvent et ses habitants.
Un beau jour il fait la rencontre de Gisèle, la belle chamelle infirmière, et c’est le coup de foudre !
Mais comment surmonter sa timidité et déclarer sa flamme à Gisèle quand devant elle il perd tous ses moyens et ses superpouvoirs ?

 

 

   POURQUOI EN FAIRE UN FILM   ?   

Pour donner vie et voix au super Caribou !

Jean-Michel l’invincible subit ici les affres du premier coup de foudre, et il s’agira d’explorer les doutes et les faiblesses du super héros face à l’inconnu, l’incontrôlé, le redouté. Cette situation sera doublement source d’émotion de par le quiproquo avec les réactions (ou absence de réaction) de Gisèle la chamelle, qui se révélera être sourde-muette.

 

Le principal apport de cette adaptation audiovisuelle consiste à donner vie et voix à Jean-Michel.

Dans cette histoire en particulier, le récit joue et se joue du langage, jongle avec les effets de prononciations, décortique la phonétique et tord les sonorités. Autant de raisons d’apporter du son à l’image et de concrétiser ces péripéties sonores. Toute la problématique de Jean-Michel, dans sa tentative de déclaration d’amour à Gisèle, est par ailleurs basée sur un malentendu sonore, un véritable «mal-entendu » qui devrait être renforcé au son dans le court métrage, et qui n’en prendra que plus de sens lors du dénouement.

Nous imaginons aussi que dans un futur proche, Jean-Michel puisse continuer ses aventures dans d’autres formats, par exemple une série !

 

   ÇA SORT D'OÙ ?    

Les livres Jean-Michel le caribou des bois de Magali Le Huche

        

 

Jean-Michel le caribou des bois est un super héros créé par l’illustratrice Magali Le Huche, et qui apparaît dans trois livres au succès grandissant en France et désormais traduits dans plusieurs langues.

Jean-Michel est amoureux est le seul des trois ouvrages qui soit conçu comme une véritable histoire, les autres étant des « livres circuits ». Ce conte sur le regard des autres et la tolérance est aussi celui qui connaît le plus de succès en librairie. Avec ce récit faussement naïf, il a su séduire à la fois petits et grands par sa lecture à double niveau et son sujet potentiellement périlleux mais traité avec humour et délicatesse.

 

 

   C’EST POUR QUI   ?   

Pour toute la famille !

Même un super héros qui n’a peur de rien ni personne ne peut résister à la puissance du coup de foudre. Ce qui se produit pour Jean-Michel est un bouleversement qu’ont connu, connaissent ou connaitront un jour tous ceux à qui ce film s’adresse. Si les plus jeunes peuvent dès lors trouver en Jean-Michel un personnage auquel s’identifier, les plus grands ne seront pas laissés de côté.

Bien au contraire, en développant une dimension référentielle ironique qui est déjà esquissée dans le livre de Magali Le Huche, notamment à travers le personnage de Francis le fourmilier, digne descendant de Cyrano de Bergerac, nous avons voulu ménager une porte d’entrée au spectateur adulte.

 

   QUI FAIT ÇA  ?   

 

Né en 1981, Mathieu Auvray est diplômé d’un BTS audiovisuel à Montaigu (France). À partir de 2002, il travaille avec le collectif Nobrain sur le compositing d’habillage pour des chaînes de télévi­sion (Canal J, MCM, HBO) ainsi que le compositing 2D et la supervision de différents vidéoclips: Pray de Syntax, Flowers de Emilie Simon, Le Prince Bleu de Robert & Majandra, Sexual de DSL, Au Pays de Ghandi de MC Solaar et revolution.com de No One ls Innocent.

En 2004, il réalise avec Stéphane Bève le clip The Way We Have Chosen pour le groupe OMR, suivi du court métrage Kontrol Eskape.

Il poursuit son travail de réalisation seul avec Meischeid, puis Petroline. Il est aussi amené à réaliser de nombreux génériques pour des séries télévisées comme La Commune, Rien dans les poches et Ze film en long métrage. Il réalise aussi des films publicitaires pour Maped, Vichy, Dacia ou Renault.

Il est le créateur et réalisateur de la série Babioles (23 x 2’30, diffusion 2012/2013 sur Canal+)

  

 

   ON LE VERRA OÙ   ?    

Partout !

Le court métrage sera diffusé à Noël 2014 sur France 3 dans LUDO !      
Il fera également le tour du monde des festivals de courts métrages et d’animation, et sera acheté par plusieurs chaines, plateforme VOD et éditeurs DVD autour du monde.
Il devrait même sortir au cinéma en 2015 dans un programme de courts métrages !

 

   C’EST FAIT COMMENT ?  

En animation 3D, avec le logiciel libre Blender     

Porter à l’écran le travail d’une illustratrice n’est jamais tâche aisée. On peut se perdre dans le souci de la fidélité ou au contraire décider de tout reprendre et de fuir le « plat » pour transmettre la profondeur et le volume.

L’univers de Jean-Michel est amoureux est d’une complexe simplicité. Epuré au blanc infini par moments et rempli de gigantesques décors colorés à d’autres. Ce procédé qui sert à nous concentrer sur l’essentiel de l’intrigue et les réactions des personnages, faisant abstraction du reste, est parfaitement transposable et pertinent à l’écran à certaines occasions. Nous permettant par moment de faire fi des décors (qui pourront toujours exister hors-champ, dans le son) pour nous focaliser sur une réaction ou un dialogue au gré des sentiments des personnages.

Pour toute la chaîne de production, nous utiliserons Blender, le logiciel 3D open source qui présente l’énorme avantage de regrouper toutes les composantes du pipeline 3D dans son interface : il est possible d’y modéliser, texturer, rigger, animer, rendre, monter et compositer dans le même outil.

Il permet ainsi d’élaborer facilement et rapidement presque toutes les étapes du processus 3D en même temps, et de voir directement l’aspect rendu et texturé d’un personnage en cours d’animation tout en pouvant modifier son volume, sans rien perdre ou détruire.

  

Afin de préserver un côté artisanal et enfantin, les textures 3D seront dessinées à la main. Les puissants outils de texturing et de live paint de Blender nous permettent de peindre en temps réel sur les objets en volume. Les brosses et pinceaux virtuels permettent de fonctionner avec le naturel d’un vrai tracé de dessinateur directement sur la modélisation 3D. Le numérique s’effacera ainsi le plus possible pour rendre cet univers chaleureux et vivant, comme s’il était dessiné, découpé et colorié à la main.

Mais il ne s’agit pas seulement de transposer l’univers graphique élaboré par Magali Le Huche : nous voulons avant tout incarner son récit et ses personnages. Ainsi le travail des animateurs sur les personnages 3D sera primordial. La vie, l’expressivité et la candeur d’un personnage comme Jean-Michel ne trouveront de vérité qu’à travers sa manière de bouger. Au-delà d’un acting traditionnel, l’inspiration à travers des références vidéos d’animaux et d’enfants seront autant de balises pour insuffler de la vie et de l’émotion à ces personnages.


   

Voici un des premiers tests de rendu et d'animation :

 

A quoi va servir le financement ?

    POURQUOI ON A BESOIN DE VOUS ?   

Pour finir le film !

Après 10 ans passés à produire plus de 45 courts métrages d’auteurs expérimentaux, Jean-Michel est notre premier court métrage pour la famille. Et la dure réalité, c’est qu’il est plus difficile de trouver des financements pour produire des films tout public que pour des films expérimentaux…

La préproduction du film (designs, décors, modélisation, animatique) est terminée.
Malgré la participation financière de France TV et du CNC, nous n’avons pas assez de sous pour fabriquer l’intégralité du film. Un court métrage d’animation est long et compliqué à faire, cela nécessite environ un an de travail pour 6 personnes. Un animateur peut animer environ 4 secondes utiles seulement par jour !

L’argent récolté servira concrètement à payer une partie de l’animation du film. Une fois l’animation terminée, la postproduction image et sonore se fera ensuite en Belgique chez notre coproducteur Vincent Tavier, producteur entre autres de Panique au Village et Ernest & Celestine.

A propos du porteur de projet

   QUI SOMMES NOUS ?   

 

Créée il y a plus de 10 ans, Autour de Minuit Productions a reçu un Oscar en 2010 pour Logorama, produit et distribue des films faisant la part belle à la recherche visuelle et aux nouvelles technologies, mettant également l'accent sur la création sonore et musicale. 

La société a produit plus de 45 courts métrages dont les déjà classiques Obras, Flesh,Carlitopolis, Dix, Lonely Bones et Logorama.

Tout en continuant la production de courts métrages et désormais de séries ou spéciaux TV (Babioles, Panique au village : La Bûche de Noël sur Canal+), la société développe également plusieurs projets de longs métrages, dont Le Yark d’après le livre de Bertrand Santini et Alpha d’après le roman graphique de Jens Harder.

 

PLUS D'INFO PAR ICI !

 

www.autourdeminuit.com

Retrouvez-nous sur Facebook !

Notre chaine youtube