Homosapiennes

Premier long-métrage d'Audrey Dana. Onze femmes du 21ème siècle.

A propos

Participez à la première réalisation au casting fabuleux de la comédienne Audrey Dana, Homosapiennes. Un film joyeux, explosif, insolent, un film qui connecte les femmes entre elles !

NEWS

- Audrey Dana vous remercie !
- Les Ululers sur le plateau
- Un Grand Merci !

 
 - Alice Belaïdi vous remercie !!


Dans les coulisses d'Homosapiennes


ACTUS (réservées aux contributeurs)

Actu #43 : Dernier jour de tournage
Actu #42 : Les Ululers témoignent
Actu #41 : Audrey Dana vous remercie !
Actu #40 : Les Ululers sur le plateau
Actu #39 : Un Grand Merci !
Actu #38 : Montmartre sous la canicule
Actu #37 : Un après-midi au Parc Monceau

et plein d'autres (...)
 

Homosapiennes , c’est l’histoire de 11 femmes du 21ème siècle, à Paris, au printemps, sous une météo instable et bousculée, comme le sont nos héroïnes le temps de ces 28 jours. Ruptures, amours naissantes, maladies, amitiés, sexualité, la joyeuse tempête de la vie ne les épargne pas et elles l’affrontent dans toute leur drôlerie! Elles n’ont rien à voir les unes avec les autres, et pourtant, elles se retrouveront lors d’une scène en feu d’artifice, expression de leur liberté et de leur humour (désespéré?) face à ce qu’elles incarnent : la mutation express et troublante des femmes d’aujourd’hui.

                           




Homosapiennes  est un film joyeux, explosif, insolent. Comme une photographie prise à la volée de 11 femmes à Paris aujourd'hui, qui vont voir leur quotidien bousculé. Avec humour et surtout beaucoup de second degré, Homosapiennes nous fait vivre les tourmentes, les fantasmes, les contradictions, les névroses de ces femmes. Qu’elles soient mères, amantes, compagnes, les trois ou rien de tout cela, il s’agit ici de dresser un portrait sans fard de ces créatures complexes. Cette histoire n’est pas un manifeste féministe. Aussi vrai que les hommes n'y ont pas forcément la part belle, pour les femmes c'est encore pire !

C’est le temps d’un cycle hormonal, à savoir 28 jours, que nos héroïnes nous baladeront dans un Paris loin des clichés touristiques, au rythme d’un printemps chaotique.
L’une d’entre elles représentera la colonne vertébrale du film... C’est Ysis, jeune maman de 27 ans qui a déjà 4 enfants... Etonnant aujourd’hui et pourtant monnaie courante il y a 50 ans… Elle traversera ce film comme la femme vient de traverser le demi-siècle passé, enfin libérée, semblable à une boule de flipper allant dans tous les sens, mais vers l’avant.


Homosapiennes cassera sans doute le mythe de la femme française, mais en fera naître un autre...celui d’une femme plus libre, plus moderne et définitivement... plus drôle!

Le tournage d'Homosapiennes aura lieu du 17 juin au 9 août à Paris. 



Audrey Dana 

Homosapiennes  est le premier long-métrage d’Audrey Dana, qui a travaillé principalement commecomédienne. Elle a joué, entre autres, pour les réalisateurs Claude Lelouch, Philippe Lioret, Bertrand Blier, Olivier Nakache et Eric Toledano. Sa carrière au théâtre a également été remarquée grâce à ses interprétations dans « Nos amis les Humains » de Bernard Werber, ou encore dans « Le paradis sur terre », aux côtés de Johnny Hallyday et mis en scène par Bernard Murat. 

Elle a reçu en 2008 le Prix Romy Schneider pour son interprétation dans CE SOIR JE DORS CHEZ TOI d’Olivier Baroux et ROMAN DE GARE de Claude Lelouch, ce dernier film lui valant également une nomination au César du Meilleur Espoir Féminin. En 2010, elle était à nouveau nominée aux Césars comme Meilleur Second Rôle Féminin pour WELCOME de Philippe Lioret. Plus récemment, elle a été à l’affiche de Torpedo de Matthieu Donck, Les jeux des nuages et de la pluie de Benjamin de Lajarte ou encore Denis de Lionel Bailliu. 


 



Le nom des 11 comédiennes faisant partie de l'aventure Homosapiennes seront révélés au fur et à mesure ici-même. Découvrez les 5 premiers noms et restez à l'écoute pour ne rien rater des futures annonces !

Géraldine Nakache (photo : Marcel Hartmann)
 


Vanessa Paradis par Bettina Rheims

 

 Alice Taglioni (Photo - Ingrid Mareski)                                Marina Hands (photo - Ralphe Mecke)

Alice Belaïdi(photo -Théodora Richter)             Sylvie Testud(photo - Philippe Quaisse) 


 

 

 

 

 

 

 

Julie Ferrier                                                                 Isabelle Adjani        

          

           Laetitia Casta (photo - Marc Pillia)                          Audrey Fleurot (photo -Christophe Brachet)


et ... Audrey Dana !

Aux commandes de la bande-originale, on retrouve la belle & talentueuse IMANY

 
(photo -Barron Claiborne) 

A quoi va servir le financement ?

Premier film de la comédienne-réalisatrice Audrey Dana, Homosapiennes est l'un des tout premiers long-métrage proposé sur Ulule. Une nouvelle expérience du cinéma s'ouvre au public et lui permet d'entrer au cœur de la gestation et de la vie d'un film. 

Cela fait sens à la fois pour les amoureux du cinéma et pour les producteurs. Entrer dans le premier cercle d'un film, c'est littéralement compter parmi le public privilégié qui pourra suivre toutes les phases de la vie du film : préparation, tournage, post-production, sortie. C'est aussi pouvoir accéder à une série de contreparties en lien direct avec le thème du film et ses différentes étapes de fabrication. C'est enfin faire partie de la première communauté de soutien du film, celle qui amorcera le bouche à oreille et participera à son lancement.

C'est aussi une solution de pré-financement innovante : à l'heure où le financement du cinéma connaît des mutations importantes, il permet aux sociétés de production de compter sur un revenu supplémentaire en amont. C'est en quelque sorte un nouveau produit dérivé lié aux films, au même titre que la VOD, les DVD, etc. Du point de vue financier, la contribution apportée aux films permet aux producteurs d'ajouter une corde de plus dans les multiples façons de monter un budget. Les sommes collectées sur Ulule peuvent permettre de boucler le budget manquant d'un film : pour beaucoup de productions, les circuits classiques permettent d'assurer de 90 à 95% du budget d'un film. La difficulté est de boucler les 5 à 10% manquants, ceux-là même qui peuvent permettre au film de prendre toute son ampleur. Dans cette perspective, les sommes collectées via Ulule peuvent permettre de financer une ou plusieurs journées de tournage supplémentaires, de peaufiner une étape de post-production, d'enregistrer une vraie bande originale (très souvent le parent pauvre des productions …) etc.  Pour tout connaître de ce dispositif, merci de consulter cette page d'explication. 

Pour faire groupe...  il faut être plusieurs, et si possible nombreux ! Nous avons évalué l'objectif à 300 membres pour Homosapiennes (en espérant bien dépasser ce chiffre !). C'est une première expérience pour nous aussi, et nous espérons que vous la partagerez avec nous.

A propos du porteur de projet

Quelques mots du producteur, Olivier Delbosc

J'étais encore sur les bancs de l'école de cinéma lorsque nous avons fondé Fidélité avec Marc Missonnier en 1992. Nous avons produit plus de 40 films, salués par la critique et qui ont obtenu un succès en salle, tels que Le Petit Nicolas de Laurent Tirard, ou les films de François Ozon (8 femmes, Swimming Pool). Nous avons travaillé avec des réalisateurs comme Patrice Leconte, Emmanuelle Bercot, Fred Cavayé…

Ces dernières années, nous avons étendu notre champ d’activité en produisant des séries diffusées en prime time à la télévision et nous nous sommes tournés vers des projets internationaux : Maradona by Kusturica, Enter The Void de Gaspar Noé et Et après de Gilles Bourdos avec John Malkovich.

Homosapiennes est produit par Fidélité Films. Le projet sur Ulule est porté par cette maison de production, mais sera aussi animé en direct par différents intervenants de l'équipe artistique et technique.