GONZAÏ MAGAZINE 2015

Troisième saison d’abonnement pour une année 2015 extra-large

A propos

Après plusieurs campagnes d'abonnement réussies à son magazine 100% financé par ses lecteurs, Gonzaï aborde aujourd’hui pour une saison 3 avec comme dans toute bonne série des nouveautés, des rebondissements et un challenge explosif : récolter 25.000 € d'avant le 15 décembre pour assurer une année 2015 au top.


Le principe de cette précommande 2015 est simple : un an d’abonnement (5 numéros, frais de port compris) assure aux lecteurs de retrouver tous les 3 mois un magazine pop au sens large, garanti sans actus promo et presque sans publicité. Sans vous, ce magazine n'existe pas, c'est le concept. Livré directement dans votre boîte aux lettres avec comme toujours cette odeur spéciale qui en fait un titre différent de la presse distribuée en kiosque, le Gonzaï version 2015 sera « augmenté » ou ne sera pas.

Parce que si on ne change pas une équipe qui gagne, on a tout à perdre à ne rien changer. Cette nouvelle campagne de précommande sera donc l’occasion de vous montrer la taille de notre amour. A la contrepartie classique garantissant les 5 numéros à paraître en 2015 viennent se rajouter quelques « particules supplémentaires » pour, comme disait Tina Arena, continuer à aller plus haut :

  • Un hors-série compilant les meilleurs papiers parus sur le site Gonzaï depuis sa création en 2007 (dont certains inaccessibles depuis longtemps...). Ce premier tome, à paraître en juillet-aout 2015, est compris pour l’ensemble des souscripteurs de la campagne 2015.
     
  •  La possibilité de précommander en exclusivité les deux premières sorties de Gonzaï Records à paraître en vinyle en janvier 2015. Le quatrième album de Steeple Remove, « Position Normal », ainsi que la réédition du LP mythique de Marie et les Garçons (1980 chez Ze Records, avec deux titres produits par John Cale du Velvet Underground)

Comme toujours depuis le lancement de notre magazine, Gonzaï n’existe que si vous êtes assez nombreux à le tenir entre vos mains. Cet appel à précommandes est non seulement l’occasion pour nos lecteurs d’être impliqué dans la conception d’un magazine 100 % indépendant, mais il est aussi la preuve qu’une distribution alternative est possible, sans mettre le lecteur à contribution forcée tous les 2 mois.

Si vous croyez en Gonzaï, continuez à poser les rails de cette folle aventure de presse avant le 15 décembre 2014 et le train sifflera trois fois.

A quoi va servir le financement ?

Pour garantir une année 2015 au top, le magazine Gonzaï a aujourd'hui besoin d'au minimum 25.000 € de précommandes afin de continuer à garantir un contenu de qualité et un développement basé sur le Just Do it Yourself .

 


Depuis le départ de l'aventure, nous sommes partisans de la plus grande transparence. Pour cette campagne d'abonnement, votre argent durement gagné permettra le financement : 

  • de l'impression des cinq numéros à paraitre en 2015, sur ce désormais légendaire papier free press qui sent bon Actuel, Creem et Hara Kiri.
     
  • des frais postaux pour acheminer notre bel objet jusqu'à votre domicile.
     
  • de la rémunération (incluant son enchainement au poste de travail en période de bouclage) d'un directeur artistique et d'un maquettiste pour chaque numéro dont le hors-série Gonzaï (best-of des papiers publiés sur le site depuis 2007)
     
  • du paiement des pigistes Gonzaï mis à contribution pour chacun des numéros.
     
  • du développement d'un réseau de distribution indépendant (plus de 100 lieux partout en France actuellement, des disquaires aux libraires "pop") pour assurer une visibilité optimale.


Gonzaï profite de cette nouvelle campagne d'abonnement au magazine pour lancer son label Gonzaï Records, fidèle à la mission que le média s’est donné depuis sa création en 2007 : réhabiliter et défricher la musique d’hier et d’aujourd’hui. La campagne 2015 "Extra-Large", c'est donc aussi la possibilité de recevoir en exclusivité les deux premières sorties vinyles à paraitre fin janvier 2015 :

Le nouvel LP de Steeple Remove, "Position Normal", cinquième album du groupe français formé en 1997 à Rouen et adoubé par des parrains tels Faust, Jean-Pierre Turmel (Sordide Sentimental) ou Fujiya & Miyagi. Le titre Mirrors en écoute ici, pour vous donner l'eau à la bouche.



La réédition vinyle de l’album culte de Marie & Les Garçons, jamais ressorti depuis sa première édition en 1980 chez ZE Records, comprenant les titres produits par John Cale du Velvet Underground (eh ouais). Le titre A bout de souffle en écoute ici pour vous aider à faire flamber la carte bleue.

 

A propos du porteur de projet

Gonzaï c'est déjà un site internet créé en 2007, ce sont aussi des soirées mensuelles à la Maroquinerie (Paris) et partout en France et c'est enfin depuis novembre un label (Gonzaï Records). Dans sa version papier, Gonzaï c'est une meute de 40 personnes fantastiques parmi lesquelles des journalistes tous terrains, des photographes aguerris aux tranchées, des grandes gueules expertes en rhétorique de fin de nuit, un réalisateur plus fort que Godard en crashpit, mais aussi un politburo à peine plus souple que le Komintern stalinien composé de Bester (fondateur et rédacteur en chef de Gonzai.com mais aussi responsable des soirées Gonzaï), Thomas Florin (co-fondateur de Gonzai.com, co-animateur de Radio Gonzaï sur Radio Campus Paris mais aussi journaliste pour Rock & Folk), Bob le Flambeur (pilier de Gonzaï et co-organisateur des soirées Gonzaï, mais aussi avocat du diable et objecteur de bonne conscience) et enfin Bastien Landru (responsable nocturne de la rubrique-marathon "24 heures avec", VRP officiel de Gonzaï dans les librairies du tout-Benelux et pigiste voyageur).