Galaktoboureko

Troisième album d'Ödland

A propos

Vous avez raté la collecte, mais vous voulez recevoir Galaktoboureko ?

Pas de problème, pré-commandez maintenant le troisième d'album d'Ödland et recevez-le dès sa sortie !

 

" Mon préféré d'entre tous les gâteaux, c'est toi que j'aime : Galaktoboureko "

 

Galaktoboureko, le prochain album d'Ödland que nous vous proposons de financer, est un voyage musical sur les rives de la Mer Égée. Nous avions déjà fait un tour d'Europe avec l'album précédent  Sankta Lucia grâce à Ulule et au public. Cette fois, nous prenons vraiment le temps de faire une belle escale.

Nos voyages et nos passions nous ont conduit au Rebetiko, musique grecque et turque par excellence : ses couleurs ont teinté tout notre album. Nous avons créé une musique plus chaleureuse, méditerranéenne, à cheval entre Orient et Occident, tout en conservant notre personnalité et notre amour pour la langue française.

" Pourquoi un tel titre ? Je n'arrive pas à le prononcer ! "

Le Galaktoboureko est un gâteau, et déjà une histoire à lui tout seul. Il est le mélange de Galakto (en grec lait) et Börek (en turc pâtisserie), pensez à la Voie lactée, la Galaxie ou au chocolat Galak, et vous verrez c'est tout de suite plus facile. Et pour retenir boureko, mangez des böreks, vous verrez c'est délicieux. Ce gâteau, le Galaktoboureko, représente donc le mariage de deux cultures dans la cuisine, c'est à dire le plaisir, et c'est ce qui nous a plu ! (et bien sûr, le mot est marrant)

Le Rebetiko quant à lui, est une musique enivrante, mystérieuse, qui cache bien ses secrets. Son histoire est passionnante. Il se transmet oralement et ce fut une aventure de composition pour Lorenzo, qui n'est pas né dans cette tradition. Nous avons donc commencé par rechercher les instruments traditionnels de ce style, en Grèce pendant le tournage de l'album Sankta Lucia, et Lorenzo a ramené dans sa valise bouzouki et baglama. Pendant un an, il a ensuite déchiffré, décodé ce langage à partir de vieux enregistrements (des années 20 aux années 50), comme si ces poètes de la rue étaient ses maîtres. 

Et puis l'album est né, riche de ses nouvelles racines. Le groupe Ödland c'est donc Alizée aux chant et ukulélé, Lorenzo aux bouzouki, mandole, baglama, banjoline, cithare et piano ; et enfin Léa au violon. Pour parfaire notre album, lui ajouter profondeur et magie, nous sommes accompagnés à la flûte par Mélodie et au violoncelle par Lucie.

Voici les titres de cet album (durée environ 57 minutes) :

  1. Galaktoboureko
  2. Ce soir je bois
  3. Bouge ton Istanbul
  4. Ménades et Satyres
  5. Orphelin
  6. Un baiser dans la nuit
  7. Gypsy
  8. Le long du Bosphore
  9. Ayışığımsın (il y a un invité mystère sur le disque)
  10. Dans les faubourgs d'Athènes
  11. Serait-ce un rêve ?

Nous aimons les jolis disques, qui sont autant agréables musicalement que visuellement (et puis à quoi peut bien servir un disque moche ?), c'est pourquoi nous voulons aller encore plus loin que la dernière fois. Nous nous sommes amusés à penser un album en 3D, avec l'ancienne technique des lunettes rouge/cyan. Le résultat est surprenant et charmant, et toutes les photographies de l'album seront en 3D à l'intérieur, accompagnées d'une paire de lunettes offertes pour pouvoir en profiter. Nous avons bien sûr l'intention, comme à chaque fois, de réaliser des clips soignés, mais pour l'instant, il nous faut d'abord produire le disque.

Place à la musique !

En plus de la vidéo de présentation sur cette page, nous nous sommes dits que vous aimeriez bien écouter une chanson en entier. Voici donc Galaktoboureko, comme il sera sur le disque :

La même chanson, en version acoustique, et tout le monde face à la caméra :

Et puis quelques répétitions, que nous faisions avant l'enregistrement studio.

 

A quoi va servir le financement ?

Nous nous sommes déjà beaucoup investis personnellement dans cet album. Lorenzo a acheté les premiers instruments grecs dans cet objectif l'été 2011. En tout c'est deux ans de recherches qui se sont écoulés dont une année de travail intensif, de composition, de répétition. Non sans résultat, car nous disposons à présent de toutes les photographies, les chansons sont composées, enregistrées, mixées, et déposées à la Sacem. Les éléments graphiques pour fabriquer le digipack sont quasiment prêts à partir pour l'usine. Si tout se passe bien, nous recevons notre financement à la fin du mois de septembre, et nous fabriquons tout courant octobre. L'album et ses petits goodies sont dans votre boîte au lettre fin octobre (mi-novembre au plus tard). 

Nous sommes aussi prêts pour des concerts en version légère (à 3) ou d'ensemble (à 5). En fait, il nous manque surtout de quoi fabriquer les disques, et éventuellement réaliser des clips si nous dépassons notre objectif. Voici à quoi va servir votre financement, qui s'agit bel et bien d'une prévente car de belles contreparties sont au rendez-vous.

Pressage CD et fabrication du digipack (et on mise sur la qualité) : 2700€

Lunettes 3D (pour faire wow en feuilletant les 32 pages du livret) : 450€

Frais SDRM (c'est la loi) : environ 600€

Enveloppes postales (pour protéger vos albums chéris) : 150€

Frais postaux (on expédie dans le Monde entier) : environ 500€

Cartes de visite (pour la communication) : 220€

Cartes postales (pour les contreparties) : 300€

Un tampon "Galaktoboureko" (pour faire joli) : 30€

Une étagère Ikea Billy pour ranger tous les disques (rigolez bien, mais c'est important, on stocke et on expédie tout nous-même) : 40€

Frais Ulule + Paypal (beaucoup de petites transactions bancaires internationales = beaucoup de frais bancaires) : environ 1000€

Si nous dépassons notre objectif ?

Tout d'abord, YOUPI ! Cheeeef !!! On saute de joie, on donne un sens à nos vies, etc... Et puis au choix, on hésite encore.

* On pourra améliorer encore plus la qualité de l'album digipack (avec un marquage à chaud doré)

* Ou bien tourner encore plus de clips encore plus ambitieux, avec des décors fous, des costumes, de l'animation, de la technologie 3D et infrarouge (c'est pas du flan, on va le faire de toutes façons vous verrez), un tournage en Grèce, un autre en Turquie...

* Ou bien faire encore plus de tournées un peu partout. On retourne déjà en Allemagne en octobre. Mais il nous manque encore un truc super dans notre CV : une belle tournée en France ! Ça c'est un grand objectif. Franchement, on connaît moins la France que l'Allemagne, c'est n'importe quoi. On voudrait aussi retourner au Royaume-Uni même s'il pleut et qu'on doit camper. Et puis tous les autres pays où le public nous réclame déjà, achète nos disques, mais où on a jamais eu les moyens d'aller jouer : États-Unis, Canada, Mexique, Japon, Australie, Italie, Pologne, Grèce et Turquie (parce que quand même, c'est un album Rebetiko), Belarus (si Lorenzo n'est plus interdit de séjour).

* Ou encore, convaincre un éditeur de faire un beau livre, soyons fous ! 

*Ou bien tout ça à la fois et bien plus encore, mais surtout un grand merci à vous !

A propos du porteur de projet

Depuis 2008, le groupe lyonnais Ödland produit une musique unique, riche d'inspirations multiples. Amoureux d'acoustique, de voyage, de science, de 19e siècle et de folklore européen, ils travaillent de façon totalement indépendante depuis le début. En automne dernier, Ödland jouait avec Dionysos au Transbordeur de Lyon, et en automne prochain, il repart pour une tournée en Allemagne.

Lorenzo Papace dirige ce projet et le sublime avec une univers visuel fort, en graphisme, photographie, et vidéo. Si vous aimez la jeune création, internet, et la poésie, vous avez certainement entendu parler d'Ödland, oui c'est sûr, vous venez de le faire.

Site internet

Ödland est sur facebook

 

 

FAQ