FoldaRap, The Folding RepRap

Une imprimante 3D pliante, à emporter partout !

A propos

La collecte est terminée pour cette fois, merci aux 52 contributeurs du monde entier !

Suite à une deuxième campagne s'étant déroulée avec succès, vous pouvez à présent retrouver la FoldaRap sur le site OpenEdge.cc :)

--

La FoldaRap est une imprimante 3D open-source, facile à assembler, et surtout pliante pour pouvoir l'emporter partout !

 

Imprimante 3D, RepRap, kesako ?

L'impression 3D est une technique de fabrication additive : on ajoute successivement des couches de matière pour produire des objets. Cela permet de faire des pièces difficilement réalisables avec les procédés classiques (usinage, injection), et contrairement au moulage il n'y a pas d'outillage à modifier.

Ce qui fait que l'on compare souvent ces machines aux imprimantes classiques : avec un fichier numérique et une matière première on réalise un produit à la demande (le plastique fondu remplacant l'encre et le papier). Il suffit de changer le fichier 3D qui est envoyé à "imprimer" pour passer d'un objet à un autre.

Une sorte d'ancêtre du Réplicateur de Star Trek, en quelque sorte... Je vous invite à voir et revoir cette sympathique vidéo pour un aperçu plus large de ce que ça peut modifier : Full Printed.

La technologie de l'impression 3D n'est pas nouvelle, mais a connu un grand changement en 2006, lorsque l'équipe de recherche du Dr. Adrian Bowyer (Université de Bath, Royaume-Uni) a mis au point la première RepRap (Replicating Rapid Prototyper) - une imprimante 3D pouvant imprimer une partie de ses propres pièces.

Cependant, ce n'est pas tant l'invention de cette machine que la diffusion de ses plans sous licence libre (GPL) qui a permis l'essor du projet : rapidement, une communauté s'est formée et de nombreuses variations et améliorations de la RepRap ont vu le jour (voir la généalogie des RepRap).

Une technologie jusqu'alors réservée à l'industrie et aux grandes entreprises est désormais à la portée de tout bricoleur motivé. L'impression 3D commençant à s’introduire dans les garages et les foyers, les gens se mettent à fabriquer eux-même tout un tas d'objets, plus ou moins utiles mais parfois bien pratique, surtout quand il s'agit de réparations ou de pièces sur-mesure. Il suffit de faire un tour sur le site de partage Thingiverse pour en avoir un aperçu... et vous qu'allez vous imaginer ?

FoldaRap, The Folding RepRap

L'idée de la FoldaRap est venue de mon expérience avec les différentes RepRaps et autres machines que j'ai pu construire, mais aussi et surtout des nombreux déplacements qui m'ont poussés à développer une version vraiment transportable (dans sa valise, on pourrait même l'expédier en soute par avion, ou simplement la ranger sous le bureau quand on ne s'en sert plus).

Les caractéristiques principales de cette machine sont les suivantes :

  • Pliante
  • Construite sur une base robuste de profilés aluminium
  • Volume d'impression max de 140 x 140 x 140 mm (consommable : fil PLA de 1,75mm)
  • Assemblage simplifié
  • Toute l'électronique est dans la base de la machine, connectée en USB
  • fonctionne avec des logiciels libres disponibles sur windows, mac et linux
  • utilise les formats standards de l'industrie (STL, AMF, OBJ)

Il m'a fallu 5 à 7 mois (facilement plus de 500 heures) pour développer ce projet. Heureusement, j'ai pu me baser sur ce que d'autres ont fait avant moi, et c'est pour perpétuer ce cercle vertueux qu'à mon tour je redistribue mon travail sous licence libre. Je tenais également à inclure une liste détaillée des composants nécessaires, chose que j'aurais aimé trouver plus souvent dans les autres projets.

J'ai documenté la FoldaRap en parallèle de sa conception, depuis le tout premier croquis en passant par chacune des erreurs et décisions successives... il y a donc déjà quantité de matière à voir sur la page de la machine pour en comprendre le fonctionnement, garantissant ainsi sa "bidouillabilité".
Mais, ce n'est qu'un début ! J'ai prévu d'améliorer encore cette documentation, dans l'idéal en réalisant un manuel de montage de type "légo".

A qui s'adresse ce projet ?

Au départ je pensais m'adresser principalement à des personnes possédant déjà une imprimante3D, ou sensibilisées à la thématique de la fabrication personnelle, des FabLabs, etc.

Cependant, j'ai conçu la FoldaRap pour qu'elle soit la plus simple possible à assembler : peu d'outils sont nécessaires pour le montage, et quasiment aucun réglages, ce qui la rend plus accessible que les précédents modèles.

Alors que le montage d'une RepRap classique prend environ une semaine, la FoldaRap peut se monter en un ou deux jours. Avec un kit bien pensé on devrait pouvoir descendre à quelques heures (si on dépasse l'objectif de la campagne de financement, je le tente les yeux bandés).

Autre avantage d'une RepRap pliante : la possibilité d'envoyer une machine déjà assemblée par courrier classique sans qu'elle ne se dérègle - une option intéressante pour ceux qui n'ont pas l'envie ou le temps de monter et calibrer soi-même une imprimante 3D.

Pour résumer, la Foldrap s'adresse autant aux néophytes qu'aux utilisateurs expérimentés.

à tout ceux qui y participe : santé !

Plus de détails sur le wiki : http://reprap.org/wiki/FoldaRap
Et plein d'autres photos/vidéos par ici : flickr / youtube / ustream

Si vous êtes intéressé par cette machine, gardez à l'esprit que la préparation des kits prendra un peu de temps - mais je ne manquerai pas de vous tenir informés de mes avancements :)

En espérant que les FoldaRaps se multiplient à leur tour, je peux déjà vous annoncer qu'il existe un forum dédié dans la communauté, pour continuer la discussion, partager les futurs avancements de chacun, échanger sur des points précis,... C'est par ici : forums.reprap.org !

A quoi va servir le financement ?

Le but de cette campagne est multiple : financer de nouveaux prototypes, faire des commandes groupées, trouver des beta-testeurs et diffuser le projet.

1) Faire des commandes groupées

Les commandes groupées permettent des petites économies d'échelle, et des grosses économies de frais de port et de douane - entre acheter une alimentation chez un revendeur ou dix chez un constructeur, le choix est vite fait ! Répondre à plusieurs commandes me permettra de vous proposer des kits à un prix abordable.

2) Financer de nouveaux prototypes

Le modèle #000 fonctionne bien - comme certains d'entre vous on pu le voir lors de divers évenements - mais j'ai encore beaucoup d'idées à tester ! Ce prototype m'ayant coûté environ 600€ dont 150€ de taxes et frais de port, les commandes groupées me faciliteront l'accès aux ressources nécessaires à l'amélioration du projet FoldaRap.

3) Diffuser le projet

Comme tout projet libre, la FoldaRap ne peut avancer que si une communauté se construit autour d'elle. Avec cet appel à financement et les machines qui en découleront, j'espère semer les graines de cette communauté, au sein de laquelle le projet pourra évoluer.

Je pense avoir pas mal donné de ma personne jusque là. Aujourd'hui, j'ai donc besoin d'un petit coup de pouce de votre part. Et même si je ne vous ai parlé que de la FoldaRap pour le moment, sachez que je ne compte pas en rester pas là ... votre soutient est aussi un encouragement pour d'autres projets dans le même esprit, comme celui de faire tenir un FabLab dans deux valises ;-)

A propos du porteur de projet

Bonjour !
Je m’appelle Emmanuel Gilloz, designer-geek-idéaliste :)

http://about.me/emmanuelgilloz

http://watsdesign.blogspot.com/

Thingiverse

En un peu plus détaillé :

Quand j'étais petit je voulais être inventeur et sauver le monde.
Aujourd'hui je fait partie de cette génération de bidouilleurs passionnés décidés à ne pas laisser les choses telles qu'elles sont. Afin d'aller chaque jour un peu plus vers l'idéal d'une société plus distribuée et coopérative.

J'essaye de concevoir moins des objets que des environnements/outils qui vont permettre aux autres de concevoir leurs propres solutions. Ce qui a pu m'amener à participer à la création de plusieurs FabLab/Makerspace en France et en Afrique, et à rencontrer tout un tas de gens formidables.

Concernant le projet RepRap :http://reprap.org/wiki/User:Emmanuel

J'ai découvert tout ça en 2009, par hasard sur Internet... Un an plus tard, après avoir pris le temps de tout assimiler et économiser un peu, j'ai pu construire une RepRap Mendel (la deuxième génération de RepRap à l'époque), mais c'était autrement plus compliqué qu'alors : le prix des pièces en plastiques seules montait parfois jusqu'à 500€ sur eBay, heureusement un duo de retraités m'a permis de les acquérir à un prix raisonnable. Il m'aura quand même fallut 6 mois pour terminer la machine et réaliser de premières pièces valables.
Plus tard j'ai eu l'occasion de construire de nombreuses autres machines, Prusa, Orca, Huxley, etc. (et dépenser quelques milliers d'euros dans ce hobby^^').
Suite à une discussion avec un ami, je me suis également attaqué à en retracer la généalogie complète, par curiosité et pour montrer la puissance de la communauté. Celle-ci est mise à jour tout les quelques mois.

Bref, vive l'open-source, le DIY et le partage !