Améliorons Etherpad/Framapad

Plugin MyPads pour groupes, comptes personnels et pads privés

  • MyPads : premier point sur le développement

    Cela fait quelques semaines que le développement a redémarré pour MyPads, le plugin Etherpad, et donc Framapad, qui apportera la gestion des groupes et pads privés par utilisateur. Il est donc temps de faire un premier point sur ce qui a été fait et ce qui reste à réaliser.

    L'avancement

    Le développeur a choisi de commencer par le code côté serveur, lequel n'est pas directement visible aux utilisateurs. À ce jour, ont été réalisés :

    • La formalisation de MyPads en tant que plugin Etherpad, installable manuellement.
    • Une partie de la gestion de la configuration du plugin, des utilisateurs, groupes et pads.
    • Une API HTTP-REST publique associée à chacun des modules.
    • L'authentification en propre.

    Il reste côté serveur à améliorer l'API, gérer les permissions selon les utilisateurs, permettre l'envoi de mails par exemple pour la récupération de son mot de passe.

    Ce qui a pris du temps

    Outre la mise en place générale, l'un des points de difficultés pour le développement d'un plugin Etherpad de ce genre est la gestion de la base de données. En effet, Etherpad emploie ueberDB, une bibliothèque NodeJS en partie conçue pour lui, qui transforme plusieurs moteurs de bases de données en simples bases clés-valeurs. Il est important d'utiliser ueberDB afin de maintenir la compatibilité du plugin avec l'ensemble des bases de données supportées par Etherpad.

    Or, ueberDB ne fournit de manière commune que très peu de fonctions : fixer une clé et sa valeur, supprimer cette clé, récupérer la valeur en fonction de la clé ou enfin obtenir une liste de clés selon un préfixe donné. De fait il revient à l'application de gérer les différents types d'objets à stocker, les liens entre ceux-ci et les index... En somme de prendre soin de l'intégrité des données et de la performance générale.

    MyPads, dans cette version préliminaire, c'est en cumulé un peu plus de 10 000 lignes écrites, tests et commentaires inclus.

    La suite

    Le développement du client Web débutera la semaine prochaine. Dès les premiers modules réalisés, une version de test, remise à plat chaque jour, sera proposée. Elle utilisera  la toute dernière version du code et permettra à ceux qui le souhaitent de voir plus concrètement où en est le développement. Un nouveau billet sera rédigé à ce moment-là.

    Cette phase permettra l'amélioration de la partie serveur, dont l'API, et l'implémentation des fonctionnalités encore manquantes.

    PS : pour ceux qui sont intéressés par le code, vous le trouverez sur notre miroir Github, en attendant que notre Gitlab soit à nouveau opérationnel.

  • MyPads : le développement repart

    Le développement du plugin a démarré mi-décembre, dont cette annonce aura été le témoin.

    La feuille de route prévue était basée sur le fait que que le développeur consacrerait environ la moitié de son temps à MyPads et ce, jusqu'à la fin du mois de février.

    Le calendrier est en réalité quelque peu décalé et compressé. Outre les fêtes de fin d'années, le prestataire a préféré en terminer avec ses autres engagements professionnels. Il n'a donc que très peu avancé sur MyPads.

    Il a désormais assuré qu'il se dédierait exclusivement jusqu'à la fin du mois de février au plugin. Des progrès rapides devraient être visibles sur notre espace Gitlab (en maintenance pour le moment), à travers le code source, les tickets et le wiki.

    Si les tests en conditions réelles ne se feront que dans quelques semaines, la date de sortie annoncée n'est pas pour autant remise en cause : le plugin reste prévu pour la fin du mois de février.

  • Vous l'avez fait ! :-)

    Merci !!!


    La campagne MyPads est terminée avec succès, et elle a même dépassé nos attentes, une fois de plus grâce à vous !

    Ces dernières semaines, une cinquantaine de nouveaux contributeurs ont souhaité donner, malgré l'objectif initial déjà atteint.


    Nous voici donc à 12,090€, soit 11 122€ après déduction des frais Ulule. Nous ferons bon usage de cette somme, et répartirons comme prévu les 1 122€ supplémentaires que vous avez décidés de nous confier.


    Dans les semaines qui viennent, nous allons attendre patiemment les dernières réponses à notre cahier des charges, sélectionner le prestataire et lancer la création de MyPads. Nous communiquerons bien évidemment tout au long de sa conception, à la fois sur Ulule, mais aussi sur http://framablog.org. Pour rappel, la livraison du plugin est prévue pour la fin d'année.

    À ceux qui ont choisi des contreparties : nous vous contacterons au début de la phase de conception afin d'obtenir tous les éléments nous permettant de tenir nos engagements et vous serez bien entendu prévenus lorsque vos contreparties seront livrées.


    Merci encore à vous, à tous ceux qui ont participé, directement ou indirectement, et contribué à faire de cette campagne un succès.

    L'équipe Framasoft
     

  • Plus de trois tiers en trois semaines, grâce à vous !!!

    En d'autres termes, roulements de tambour... nous avons réussi le financement de notre projet !

    Le « nous » ici c'est Framasoft, à l'initiative du projet, mais c'est surtout vous les 365 contributeurs (à ce jour) qui avez participé à la campagne, sans oublier tous ceux qui ont relayé l'information. On va se répéter mais, encore une fois, grand GRAND merci.

    Cela va donc nous permettre de réaliser ce plugin fort demandé et d'améliorer en conséquence Etherpad (pour rappel, nous nous sommes engagés à fournir le plugin avant la fin du mois de novembre).

    Plus généralement cela montre aussi que nombreux sont les utilisateurs à vouloir prendre soin du logiciel libre en adhérant à des modèles économiques originaux et innovants. Libre ne veut pas dire gratuit, et il y a fort à parier que nous réitérerons l'opération à l'avenir, pour Etherpad ou un autre logiciel libre.

    Notons également que les souscripteurs n'ont pas hésité à participer alors même que les contreparties proposées étaient surtout symboliques (nom affiché sur un fichier du dépôt du plugin) et non matérielles. Décidémment le Libre ne fait rien comme tout le monde ;)

    Enfin, dernier indicateur de succès, cette somme a été atteinte en 20 jours alors que la période de campagne avait été fixée à 50 jours. Il reste donc encore un bon mois pour faire encore monter la jauge. Comme cela a été dit, en cas de dépassement du plafond, la moitié de la somme collectée servira à la création d'un fonds de soutien à Etherpad afin de permettre de financer de futurs  développements. L'autre moitié sera utilisée par Framasoft, qui rendra compte de son emploi, en rapport avec Framapad ou Etherpad.

    Cela vaut le coup de rester mobilisés et de tenter ensemble d'aller le plus loin possible.

    Annexe 1 : Présentation de la campagne sur Nolife par Alexis Kauffmann (fondateur de Framasoft)

    Annexe 2 : Lors du 6ème Forum des Usages Coopératifs de Brest, une collecte a été physiquement effectuée et a permis de récolter 105 € des participants. Merci à eux, à Michel Briand et à toute son équipe pour la sympathique initiative.

     

  • Plus de deux tiers en deux semaines, grâce à vous !

    Le titre n'est pas très original et fait référence à la news précédente. Nous en sommes à l'instant t2 à 7151 € pour 259 souscripteurs.

    Un énoOorme merci à vous tous.

    Nous ne sommes plus trop loin du but mais nous devons rester mobilisés, d'autant que, si on dépasse le montant fixé, nous créerons un fonds de soutien à Etherpad qui permettra de financer de futurs développements.

    En attendant, chose promise, chose due (sur Twitter par @framasky), vous n'échapperez pas à une énième parodie de La Chute ;)

    On notera par ailleurs que la campagne a eu droit à un petit encart dans le Libération du jeudi 26 juin (version courte de cet article paru plus tôt sur le site du journal).

    La conclusion de l'article sera aussi la nôtre : « Nous devons tous prendre soin de ces logiciels libres qui permettent de décentraliser le Web et de ne plus être dépendant de Google et Cie ».