Cayenne, matricule 51793

Bande-dessinée sur l'univers du bagne de Guyane.

A propos

ATTENTION :

Cette page Ulule n'est plus actualisée. Deux moyens de continuer à suivre cet album et le travail de leurs auteurs :

A bientôt sur Ulule pour notre prochain projet.

 


"Cayenne, matricule 51793" est une bande-dessinée qui se déroule dans l'univers du bagne de Guyane.

En décembre 2011, nous avons publié notre première BD : « Aux îles, point de salut », un album qui permet au lecteur de découvrir le bagne de façon originale à travers les yeux de Léa, la fille d'un surveillant. Encouragés par les critiques, puis par le succès de ce premier album, nous avons décidé de poursuivre notre aventure guyanaise. Grâce à votre soutien, ce deuxième livre verra bientôt le jour.

Projet de couverture

Dans « Cayenne, matricule 51793 », nous suivons le parcours d'un bagnard, de Saint-Martin de Ré à Saint-Laurent du Maroni et découvrons l'envers (et l'enfer) du décor, celui des condamnés aux travaux forcés.

Le choix d'écrire cette histoire du bagne à travers ces deux points de vue s'est imposé dès le départ comme le moyen de donner une vision la plus objective possible d'une réalité historique encore très présente dans l'imaginaire collectif français.

« Cayenne, matricule 51793 » (format 29x22, 62 planches, couleur) est prévu pour septembre 2013 ... voire plus tôt selon le bon vouloir des contributeurs du présent site.

Si cet album entraîne le lecteur une nouvelle fois dans l'univers du bagne, "Cayenne, matricule 51793" n'est pas une suite à "Aux îles, point de salut". Il n'est pas nécessaire d'avoir lu notre première BD pour lire cet ouvrage. Pour cette raison, aucune contre-partie n'est proposée avec "Aux îles, point de salut". « Aux îles, point de salut » (format 29x22, 54 planches, couleur, édité chez Caraïbéditions) est paru en décembre 2011 et est disponible à la vente sur Amazon ou la Fnac ou encore mieux, chez votre libraire favori.

Critiques :

« Aux îles, point de salut » a été accueilli positivement par la critique :

Eloïse Fagard dans Bodoï (16 décembre 2011) : « Aux îles, point de salut, première BD de Stéphane Blanco et Laurent Perrin, offre une formidable plongée au cœur des bagnes guyanais. […] La vie d’une famille de surveillants est ainsi racontée avec des allers-retours entre le passé et le présent. Cette immersion permet d’en savoir plus sur le quotidien de prisonniers parfois injustement condamnés, et celui de leurs gardiens, qui ne vivaient pas dans des conditions bien meilleures… Anarchistes, Algériens, droits communs, la population bigarrée et cosmopolite du bagne est bien vivante, et touchante, dans cet album. »

Marie Moinard, éditrice et critique, dans dBD N°60 de Février 2012 : « L'histoire est forte. Sans pour autant décrire les conditions de vie des bagnards, les auteurs ne laissent pas beaucoup de place à l'illusion. En clair, on ne s'en sort pas vraiment quand on est envoyé au bagne, même quand on a purgé sa peine. Sur mesure, le dessin riche de détails, généreux et superbement mis en couleurs apporte une touche réaliste au récit inspiré d'une histoire vraie. Malgré le thème assez lourd, les auteurs réussissent leur album haut la main, bravo. »

Avancement du projet :

L'album est publié. Vous pouvez le commander en librairie ou sur le site www.bdlibre.com.

A quoi va servir le financement ?

Le financement a payé 80% du coût de l'impression.

Pourquoi avoir recours au financement participatif :

A la question "Vous considérez-vous comme un artiste ou un artisan ?", Uderzo répond sans hésitation "comme un artisan."

Nous nous reconnaissons complètement dans ces propos. Notre façon de réaliser une BD est très artisanale. Dans cet état d'esprit, le financement participatif nous est plus accessible que la grosse industrie éditoriale.

C'est aussi un moyen pour nous de travailler en circuit court : de l'auteur au lecteur. Et après avoir effectué quelques festivals, nous nous sommes rendus compte que les lecteurs apprécient cette démarche.

A propos du porteur de projet

Il y a 4 ans, deux mecs bossaient sur un chantier de maçonnerie. A la pose bière, la discussion prend une autre direction :

- Et sinon, à part de la maçonnerie, tu fais quoi ? demande Stéphane.

- Je dessine, répond Laurent.

- Ah ! Et tu dessines quoi ?

- Un peu de tout. Des affiches, des étiquettes de bière ou de fromage, ce qui se présente ... Mais mon rêve, c'est la BD.

Là, la bière de Stéphane reste en suspension, le goulot à quelques centimètres des lèvres, puis redescend.

- Tu déconnes !?

- … ben non, pourquoi ?

- J'ai un scénario dans un carton depuis deux ans. C'est sur le bagne, ça te tente ?

Et voilà, c'est ainsi que ça a commencé.

Laurent PERRIN a 49 ans.
Après avoir exercé le métier de tailleur de pierres pendant plus de 30 ans, Laurent décide de se consacrer entièrement à sa passion : le dessin. Et plus particulièrement le dessin de BD. Il est aussi illustrateur et anime des stages ou des prestations en dessin.
Stéphane BLANCO a 43 ans.
Stéphane est professeur de mathématiques. Il écrit son premier scénario alors qu'il vit à Saint-Laurent du Maroni, en Guyane. Le thème s'impose de lui-même : le bagne.
Stéphane est aussi cerf-voliste et photographe aérien. De nombreuses photos aériennes du bagne ont notamment servi de support pour le dessin des albums pour respecter la précision historique.

www.stephaneblanco.com

Rejoignez la page FACEBOOK Cayenne, Matricule 51793

FAQ

  • Y'aura-t-il une version numérique de la BD ?

    Non.

    Dernière mise à jour : il y a 3 années

  • Je n'habite ni en Guyane, ni en Guadeloupe, ni en Martinique, ni en métropole, comment commander un ouvrage ?

    Envoyez-nous un email, on verra ensemble comment procéder.

    Dernière mise à jour : il y a 3 années

  • Je souhaite commander plusieurs albums, dois-je payer le port pour chacun ?

    Non s'il s'agit d'une seule commande. Voici comment procéder :

    Pour la métropole :

    Entre 1 et 5 albums : commander un album avec frais de port et les autres sans les frais de port.

    Entre 6 et 10 albums : commander deux albums avec frais de port et les autres sans les frais de port.

    Au-delà, répéter l'opération.

    Pour la Guyane, Martinique, Guadeloupe :

    Entre 1 et 3 albums : commander un album avec frais de port et les autres sans les frais de port.

    Au-delà, répéter l'opération : un album avec frais de port par tranche de 3 albums.

    Dernière mise à jour : il y a 3 années

  • Comment choisir une planche originale ?

    Les planches originales proposées sont encrées, elles sont en noir et blanc puisque la couleur est faite à l'ordinateur. Ces planches sont d'un format 50x38 cm.

    Si vous souhaitez une planche du premier album, c'est possible, il suffit de nous dire laquelle.

    Pour une planche du second album, il faudra attendre de l'avoir entre les mains pour choisir.

    Au cas où deux personnes souhaiteraient la même planche, c'est l'ordre chronologique des commandes qui départagera.

    Dernière mise à jour : il y a 3 années

  • Comment qu'on paye ?

    - On peut payer par chèque ?

    - Nan !

    - On peut payer en liquide ?

    - Nan !

    - Même avec des roubles ?

    - Niet !

    - ... ?

    - Carte bleue !!!

    - Carte vitale ?

    - ... bon, ok, va pour la carte vitale, au point ou en est la sécu !

     

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 12 mois