La Batook à Ouaga : le film !

Baraka Flims raconte le voyage de la Batook à Ouagadougou

A propos

Dernières mises à jour :

Soyons fous !
Réussir ce projet de voyage, rassembler une telle équipe, deux défis qui relevaient déjà du rêve. Pourquoi ne pas aller plus loin, alors que l'on sent le vent dans les voiles et que l'horizon est dégagé ?

La barre des 100% étant atteinte, nous sommes à même de vous confirmer une première bonne surprise : un diaporama d'une sélection de dessins d'emdé sera joint au film, pour célébrer la concrétisation de ce projet. À chaque barre supplémentaire nous dévoilerons un nouvel objectif, et ce jusqu'au terme prévu le 16 avril 2013.

pour les  100 %, tous les souscripteurs recevront une carte postale avec une photo ou un dessin du tournage du film, en même temps que le reste des contributions (oct 2013). 

À 120 %, prochain palier, un bonus intégré au DVD sera dévoilé. Clip ? Diaporama ? making off ? bétisier ? autre chose ? 

 

 

C'est l'histoire de la Cie La Batook, une compagnie de spectacle de rue et de batucada (percussions brésiliennes). C'est l'histoire d'un spectacle, "Circulons!" de Rio, à Grenoble, à Ouagadougou. C'est l'histoire d'une tournée musicale et d'échanges culturels à Ouagadougou, au Burkina Faso.


C'est l'histoire d'une rencontre entre François Brossier, la Cie La Batook, Kalyanga et Baraka Flims.

Baraka Flims réalise des court métrages qui racontent de façon non conventionnelle des aventures humaines, sportives et artistiques. S'attirant un succès étonnant autour de leurs premiers films, le duo, constitué d'un fin cadreur (Julien Nadiras) et d'un musicien/monteur/réalisateur virtuose (Vladimir Cellier), réalise des OVNIs visuels et sonores en poussant à l'extrême le sens du montage et de la bande son, s'appropriant les replis et les détours de leur sujet pour livrer des films contemplatifs et dynamiques qui ne laissent personne indifférent.

un exemple de leur travail, à l'occasion du Roc Trip China, organisé par Petzl en 2011 : 

Lauréats du festival de Banff - the Banff Centre award for creative excellence - en 2012 , leurs films attirent un public de plus de 500 000 fans sur Youtube.

_

Kalyanga, Groupe de l'année 2012, collectionne les prix et la reconnaissance des publics africains et européens.

Kalyanga, c'est le nom d'une plante qui s'étend et s'épanouit sans cesse, emblème choisi par quatre excellents musiciens de Ouagadougou attachés à ne pas oublier leurs racines à la vie comme à la scène. Tous multi-instrumentistes et chanteurs, ils mêlent avec passion instruments traditionnels et électriques.

 

De ces rencontre sont nées :

  • un série de concerts et de spectacles dans le cadre du festival Rendez-vous Chez Nous et Fespaco
  • des échanges avec des musiciens Burkinabés
  • la fourniture d'instruments et de supports pédagogiques et le lancement d'une batucada de jeunes au sein de l'école de musique "La Dernière Trompette", que Kalyanga anime toute l'année.

Ce film réalisé par les deux artistes de Baraka Flims et financé par vos souscriptions permettra :
  • à la Cie La Batook et à Kalyanga, de bénéficier d'une visibilité et d'un outil promotionnel unique pour présenter leurs créations. 
  • à Baraka Flims de présenter une nouvelle facette de leur talent.
  • de laisser une "trace" pour toutes les personnes qui ont participé et suivi cette aventure.  
 
 

Circulons !
 

 

 
 
Notes
  • Ce voyage serait impossible sans nos partenaires : 

 

 

 
 
une souscription pour le carnet de voyage qui sera réalisé est également disponible sur ulule :

A quoi va servir le financement ?

 L'association Et à Fond qui héberge le projet de La Cie La Batook produit ce film à 50% sur ses fonds propres. Sur un budget global d'un peu plus de 10 000€, le montant de la collecte est donc fixé à 5000€. 

L'argent collecté servira à payer les frais de montage et de post-production. Baraka Flims estime la durée de ce travail entre 3 et 4 mois. La sortie du film est prévue pour le mois d'octobre 2013

Des contacts sont déjà pris auprès de festivals de courts métrage et d'aventure pour la diffusion.

 

Voyage équipe de tournage :    1200 €
Hébergement équipe de tournage :     600 €
Salaires tournage, montage et post production :   7900 €

goodies :     300 €

gravure :    300 €
------------

10300 €

pourcentage ulule (8%) :      824 €

 

 

Si nous parvenons à dépasser l'objectif initial de 5000 €, nous pourrons :

120 % : graver davantage de DVD promotionnels et entreprendre un démarchage plus large des festivals et diffuseurs potentiels.

150 % : monter une version plus courte et démarcher les chaînes de télévision

A propos du porteur de projet

"Circulons !", le spectacle de la Cie La Batook

 Une horde de tambourinaires s'invite en ville, s'entasse aux terrasses, dévaste les places et les impasses. Ils ont traversé trois continents et n'ont gardé que danses et tambours comme moyen d'expression. Ils sont armés de bonne intentions, et le butin de leurs rapines ne sera fait que de sourires. Guettez les, ils peuvent surgir de n'importe où, mais en vous méfiez pas, ils ne veulent que votre bien. 

Troisième création de la Compagnie La Batook, "Circulons !" est un tourbillon rythmé et une invitation à la fête nourris au monde du voyage. Ce métissage culturel et cette énergie débordante vous offrent un spectacle mobile, unique, festif et original.

François Brossier, responsable artistique :

François Brossier

Né en 1971, François Brossier choisit en 1996 de se consacrer à la musique, et décide de commencer sa formation en s'intéressant aux percussions mandingues, au Burkina Faso. Après 20 ans de travail sur les rythmes africains, afro cubains et brésiliens, il retourne au Burkina Faso, accompagné de la Cie La Batook , orchestre amateur qu'il a contribué à fonder en 1999 et dont il est responsable artistique.

Cette fois-ci, en plus d'apprendre, il vient avec des rythmes et des danses à partager, notamment avec le groupe Kalyanga qui connait actuellement un succès considérable à Ouagadougou. 

Cette expérience ne sera complète que si un film hors du commun est réalisé ; le choix de Baraka Flims est  loin d'être anodin, leur regard original créera un objet visuel et sonore sans équivalent.

 

Liens