La Batook à Ouaga : le carnet !

Un carnet de voyage de l'aventure "La Batook à Ouaga", par emdé

A propos

Dernières mises à jour :

La lutte souscription continue !

La barre des 100% est un objectif important, mais qui ne couvre que 50% des frais du projet, la deuxième moitié étant couverte par les fonds propres de l'association. Pour alléger cette part et faire du carnet un travail encore plus abouti, un nouveau palier sera dévoilé à chaque fois que le précédent est passé


Après le tirage au sort des 100%, voici venu le temps de dévoiler le prochain palier : 120% ! 

Pour fêter le passage de la barre des 120%, tous les carnets seront livrés avec un marque page spécialement réalisé par emdé.

Promis : dès que la barre des 140 sera passée, tous les souscripteurs recevront une carte postale en même temps que le carnet et les autres contreparties qu'ils ont choisi !

Le palier suivant reste un mystère et sera dévoilé dès que le précédent est franchi.

Souscrire avant le 15 avril, c'est aussi profiter du carnet à prix réduit et en avant première.

 

 

 

La Cie La Batook est une compagnie de spectacle de rue, autour de la batucada (percussions brésiliennes), de la danse et du théâtre de rue. Dans le cadre de son dernier spectacle, "Circulons!", elle organise un voyage de tournée et d'échanges artistiques à Ouagadougou, au Burkina Faso. Graphiste officiel de l'association Et à Fond qui accueille la Cie La Batook, David "emdé" Magli est carnettiste et se propose de réaliser un carnet de croquis retraçant cette aventure, comme à bord des caravelles au temps des grandes découvertes. 

 

 A travers les yeux d'emdé et sa sensibilité d'artiste, découvrez l'expérience humaine de la Cie La Batook, partagez leurs rencontres et les temps forts de cet échange culturel. Déambulez dans les quartiers de Ouagadougou, dans les rues de Laongo, rencontrez des artistes du monde entier lors des festivals Rendez-vous chez nous, Fespaco, Au Désert, ou encore à la croisée d'un chemin, au hasard d'un maquis. Suivez leur travail avec les enfants de l'école de musique La Dernière Trompette, et avec le groupe de musiciens fondateur de cette école, Kalyanga.

Ce projet de la Cie La Batook est en effet une collaboration avec le groupe Kalyanga, Groupe de l'année 2012, ils collectionnent les prix et la reconnaissance des publics africains et européens.

Sont au programme :

  • un série de concerts et de spectacles
  • la fourniture d'instruments et de supports pédagogiques
  • le lancement d'une batucada de jeunes au sein de l'école de musique "La Dernière Trompette"que Kalyanga anime toute l'année
une souscription pour le film qui sera réalisé est également disponible sur ulule :

A quoi va servir le financement ?

L'association Et à Fond qui héberge le projet de La Cie La Batook produit ce carnet à 50% sur ses fonds propres. Le budget global s'élève à 3900€ pour une édition à 100 exemplaires. Il s'agira d'un carnet carré (21x21 cm) de 98 pages, en couleurs, imprimé sur un papier de haute qualité.

L'argent collecté servira à payer une partie des frais de réalisation, de conception et d'édition du carnet. Le carnet sortira des presses au mois de juin 2013.

Budget Carnet de voyage 
  
Transport :850,00 €
Hébergement/repas :225,00 €
Salaire réalisation, montage et assemblage du carnet :1 500,00 €
Edition à 100 exemplaires :1 127,00 €
Tirages A5 :200,00 €
Total3 902,00 €

 

Si nous dépassons les 100 souscriptions, nous pourrons éditer d'avantage de carnets (ce qui est intéressant car les prix d'édition sont dégressifs), mais aussi organiser des expositions de ce travail, et ainsi sensibiliser le grand public au projet de La Batook et les informer de la richesse et de l'activité culturelle du Burkina Faso.

A propos du porteur de projet

 

"Depuis toujours, j'aime dessiner en musique ! et puis un jour, j'ai décidé d'aller la dessiner, cette musique..."

Alors emdé achète un billet d'avion pour Madrid et un billet de concert pour aller dessiner son groupe préféré (tant qu'à faire !) 

Un premier voyage 'en musique', un carnet de Madrid, des croquis de concert mais surtout, de bien belles rencontres...

Depuis, toujours pour la musique, il y a eu plusieurs autres voyages en Espagne (en Andalousie, à Barcelone, en Galicie...),

de beaux paysages et de grands moments, d'autres concerts, d'autres rencontres, quelques amitiés et beaucoup de sourires, tous consignés dans ses carnets.

liens :