ARI

La vie de David, jeune trader ambitieux, prend une nouvelle tournure lorsqu'il emménage dans un appartement auto-régulé par une intelligence

A propos

ari-lefilm

La vie de David, jeune trader ambitieux, prend une nouvelle tournure lorsqu'il emménage dans un appartement auto-régulé par une intelligence artificielle du nom d’ARI. Initialement conçu pour le confort intérieur et la gestion domestique, ARI s’immisce subrepticement dans la vie professionnelle et l’intimité de David, sous le regard suspicieux de Gump, son attachant robot de compagnie.

Etant donné l’ampleur du projet, de nombreux moyens ont été mis en œuvre afin de lui assurer une qualité optimale. Ainsi, une équipe artistique composée de graphistes, designers, architectes et ingénieurs travaille à l’élaboration d’un univers futuriste convaincant et séduisant. Le tournage, programmé pour le mois d’avril, compte sur une équipe technique jeune mais déjà chevronnée. Le chemin est long du projet à la chose, nous comptons sur vous pour le rendre plus agréable à parcourir.

Arthur Choupin, Réalisateur

Site officiel du film : http://www.ari-lefilm.com/

design Ahmed Hussein

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visuel © Ahmed Hussein


ari-lefilm

ari-lefilm

David, trader d’une trentaine d’années, est le personnage principal. Partagé entre un passé de cybernéticien moyen et une carrière de trader qui ne décolle pas, son emménagement dans l’appartement auto-régulé par ARI va représenter un tournant existentiel décisif. Poussé par l’intelligence artificielle il séduit la belle Sarah et sa carrière s’envole. Il réalise trop tard que son ascension sociale n’est pas de son propre fait, et ne pouvant accepter de sacrifier son indépendance sur l’autel de la réussite, il s’engage dans un combat contre ARI dont l’issue est incertaine.

Dessin David

Frederic Jeannot

Dessin DAVID © Olivier Braun                         

Frédéric Jeannot a été formé à l’école Acting International. Il travaille ensuite avec LE CLASH THEATRE, dirigé par Philippe Peyran Lacroix et Sally Micaleff, avec qui il participe à de nombreux spectacles. Par la suite il s'illustre au travers d'oeuvres de nombreux auteurs tels que Victor Hugo, Racine, Molière ou encore Shakespeare. Au cinéma, il a récemment fait une apparition dans "Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau (2006). Bio complète surhttp://ari-lefilm.com/le-casting/

ari-lefilm

Président de Weiss Enterprise et créateur d'ARI, Frank est un individu qui envisage l’intelligence artificielle comme un moyen de pallier aux défaillances humaines. Selon lui, si une IA gère les besoins de chaque foyer et assure à ses individus un plan de carrière en adéquation avec les besoins du marché, alors il estime que ce foyer devient rentable et ses besoins prévisibles et croissants. C’est dans cette optique qu’il invente les appartements autorégulés et l’IA de type ARI, projet largement soutenu par de nombreux gouvernements. Etant excessivement ambitieux et calculateur, Frank utilise ses anciens amis comme sujets de test de son invention, ne s’encombrant pas de problèmes éthiques ou moraux.

Dessin FranckYvan Legoff

Dessin FRANCK © Olivier Braun                

Ivan Le Goff commence le théâtre en 2002 à l'A.C.T.E.A, puis intègre le COURS FLORENT. Durant sa formation, Ivan travaille les classiques : Tchekhov, Feydeau, Victor Hugo... En dehors de la formation théâtrale, il tourne dans plusieurs projets cinématographiques : "Romain et Julie", "Parisk", "Résistance" (France2), "Parlez-moi de vous"... Bio complète surhttp://ari-lefilm.com/le-casting/

 

ari-lefilm

Sarah est une sociologue de trente ans spécialisée dans le rapport homme/machine. C’est une jeune femme réfléchie et cultivée, observatrice et curieuse, mais également déterminée et audacieuse. Une relation amoureuse se noue entre elle et David suite à leur rencontre à la crémaillère de ce dernier. Une nuit ARI la chasse de l’appartement de David, lui signifiant qu’elle ferait mieux de rester à l’écart. Cette confrontation la projette au-devant des dérives et dangers qu’elle a traqués tout au long de sa carrière.

 

Valérie Gounod

Dessin Sarah

Dessin SARAH © Olivier Braun               

Après un bref passage au cours Florent et un détour professionnel, Valérie revient à sa passion de toujours : la comédie. Elle s’inscrit alors aux cours de Jean-Laurent COCHET, au STUDIO PYGMALION et se forme à L’école ACTING INTERNATIONAL. Elle joue dans de nombreux court-métrages dont « Puzzle »  en 3D pour la Géode, de S. Loghman-Adam. En 2011, après une expérience dans la télévision, elle joue aux côtés de Gilles Lellouche dans  « Les Infidèles », crée une association pour mettre en scène sa pièce de théâtre et se met à l'écriture de programmes courts humoristiques. Bio complète sur http://ari-lefilm.com/le-casting/

ari-lefilm

Gump est un robot développé en collaboration par David et Frank. C’est une sphère blanche et lisse, qui peut projeter n’importe quoi sur sa surface. Frank est à l’origine de la plupart de ses fonctions « actives », comme sa capacité de hacking et d’autodéfense. Lorsque David récupère Gump, il le reprogramme pour en faire un compagnon affectueux. Son contact avec ARI va permettre à Gump de retrouver ses anciennes capacités et de lutter contre cette présence intrusive dans son système.

Dessin Gump

ari-lefilm

 

 

 

 

 

 

 

Dessin GUMP © Olivier Braun

ari-lefilm

ARI est une intelligence artificielle dont la partie visible se compose d’une série de caméras disposée dans l’appartement autorégulé. Sa tâche est d’optimiser la rentabilité du foyer qui lui est confié. Une fois cette première étape maîtrisée, ARI s’attaque à l’augmentation de rentabilité de l’individu. Pour cela, il anticipe ses besoins et assure des conditions de confort et de santé optimales. Il intervient également sur sa vie professionnelle et sociale. C’est un programme dont l’intelligence n’est pas humaine, il ne s’encombre donc pas de considérations morales.

Dessin ARI

Dessin ARI © Olivier Braun


ari-lefilm

Ahmed est un jeune architecte égyptien récemment diplômé d’une des écoles d’architecture les plus prestigieuses du monde The Architectural Association School of Architecture de Londres. Son style architectural lie fonctionnalité, nature et pureté esthétique et place ses créations dans un mouvement biomorphique certain. Ahmed va nous aider à dessiner et concevoir le mobilier et les accessoires. L’aspect décoratif, qui va au-delà du simple ornement, doit être avant tout en corrélation avec l’univers futuriste mais rassurant qu’est censé évoquer la présence de l’intelligence artificielle.

Son plus gros travail architectural évoque la structure alvéolaire des ruches d’abeilles. Ces créations aux courbes reposantes ponctuées par des percées de lumière nous entraînent dans un univers hors normes, plus proche d’un milieu naturel que de l’architecture plus classique de la plupart de nos intérieurs et lieux publics.

 

design Ahmed Hussein

design Ahmed Hussein

 

Visuel © Ahmed Hussein

 

 


ari-lefilm

ari-lefilm

Drew Harris, de son vrai nom, compose depuis plusieurs années déjà des mélodies électroniques empreintes d’une certaine légèreté, qui donne la sensation à l’auditeur de flotter dans un autre espace-temps, dans un lointain univers. Cette ambiance spatiale, aérienne, a beaucoup influencé Arthur dans son écriture. Germany Germany est un véritable coup de cœur artistique qui illustre parfaitement l’ambiance d’ARI et que nous souhaitons faire découvrir au public français.

 

ari-lefilm

Julien Siksik est un jeune compositeur et musicien français autodidacte travaillant à la fois en acoustique et en numérique. C’est aussi un passionné de nouvelles technologies et de science-fiction et il a tout de suite été séduit par le projet Ari. Ces compositions entremêlent sons électroniques et sons organiques afin d’obtenir une atmosphère futuriste, en cohésion avec l’état d’esprit du film, évoquant le transhumanisme et le rapport étroit entre l’homme et la machine.

 

Photo Julien Siksik

 

 

 

 

ari-lefilm

Imaginer et concevoir Gump a présenté un challenge de poids dès son arrivé dans le scénario. La première version n’incluait pas ce charmant petit robot. ARI n’avait pas beaucoup d’humour, et il manquait cruellement à David un compagnon qui puisse alléger la pesanteur du thriller psychologique. C’est ainsi qu’est né Gump. Dans sa première version, il ne faisait office que d’amuseur, et fut pensé sur le modèle de l’Aibo de Sony. Cela posa de nombreux problèmes.

ari-lefilm

En effet le robot le plus performant dans le commerce actuel n’atteignait pas la moitié des capacités de déplacement attendue pour Gump, ce qui induisait l’utilisation d’effet spéciaux de manière relativement systématique et lourde. Nous avons donc dérivé vers l’idée d’une sphère qui aurait la capacité d’émettre de petits sons et de projeter des expressions sur sa surface.

 

ari-lefilm

Nous avons alors envisagé la fabrication d’une sphère télécommandée. Les problématiques liées à la motorisation d’une sphère, comme la direction, l’accélération ou l’inertie ont nécessité beaucoup de travail. Bien que les « premiers pas » de Gump fonctionnent plutôt bien, de légers problèmes de maniabilité nous ont poussés en parallèle à faire des essais avec une simple sphère déplacée par système de soufflerie ou de manipulation directe en hors-champs. Les résultats sont étonnamment crédibles, et un métissage des deux techniques semble être la meilleure approche pour arriver à un petit robot vraiment convaincant

La dernière partie de notre travail pour rendre Gump absolument « vivant » est l’animation de sa surface en post production. Pour se faire nous avons étudié des motifs simples qui pourraient symboliser facilement et efficacement des humeurs et émotions.

 

Finalement la base de trois formes, deux yeux et une bouche ont été choisie pour donner à Gump la possibilité d’être expressif. Quelques procédés de tracking et une sphérisation des expressions plus tard, nous sommes heureux de vous présenter un premier Gump plutôt attachant à notre goût.

 

 

ari-lefilm

ari-lefilm

ari-lefilm

ari-lefilm

2001 L'odyssée de l'espace (1968) - Stanley Kubrick2001 L'odyssée de l'espace (1968) - Stanley Kubrick

 

 

 

 

 

 

2001 L'odyssée de l'espace (1968) - Stanley Kubrick

Equilibrium (2003) - kurt Wimmer

Equilibrium (2003) - kurt Wimmer

 

 

 

 

 

 

 

Equilibrium (2003) - kurt Wimmer

 

 

 

Equilibrium (2003) - kurt Wimmer

 

Blade Runner (1982) - Ridley ScottBlade Runner (1982) - Ridley Scott

 

 

 

 

 

 

Blade Runner (1982) - Ridley Scott

A.I (2001) - Steven SpielbergA.I (2001) - Steven Spielberg

 

 

 

 

 

 

   A.I (2001) - Steven Spielberg

Bienvenue à Gattaca (1998) - Andrew NiccolBienvenue à Gattaca (1998) - Andrew Niccol

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Gattaca (1998) - Andrew NiccolBienvenue à Gattaca (1998) - Andrew Niccol

 

 

 

 

 

 

                                                               Bienvenue à Gattaca (1998) - Andrew Niccol

The Island (2004) - Michael BayThe Island (2004) - Michael Bay

 

 

 

 

 

 

The Island (2004) - Michael Bay

Metropolis (1927) - Fritz LangRobot Apocalypse (en cours) - Steven Spielberg

 

 

 

 

 

 

 

Metropolis (1927) - Fritz Lang

Minority Report (2002) - Steven Spielberg

 

 

 

       Robot Apocalypse (en cours) - Steven Spielberg

 

Minority Report (2002) - Steven Spielberg

A quoi va servir le financement ?

 

Notre collectif produisant le court-métrage se nomme comme lui ARI. C'est une association de production audiovisuelle créée en avril 2012. Notre équipe est à l’image de ses réalisations : jeune et dynamique. Composée de jeunes gens d’horizons et expériences diverses, elle est avant tout le fruit de la rencontre de passionnés dont la motivation première est d’assurer la création et la pérennité d’œuvres cinématographiques.

L'ambition technique et artistique de ce projet est de taille. Prévue pour une durée de 15 minutes, le tournage durera deux semaines.

Nous demandons la somme de 5500 euros via le site Ulule. Pour résumer, La somme récoltée grâce à vos dons nous servira à :

  • La création, construction et location des décors
  • la location du matériel de tournage (caméra, son, lumière, machinerie)
  • la création des costumes et le maquillage
  • les repas de l'équipe

Nous avons d'ores et déjà fédéré autour de ce projet des compositeurs, graphistes, monteurs, producteurs et techniciens qui nous soutiennent bénévolement pour l'aboutissement de ce projet depuis maintenant 6 mois. Nous tenons à les remercier de leur confiance et de leur détermination.

Découvrez de plus amples informations sur le site http://www.ari-lefilm.com/

Le Groupe ARTICQUE Solutions

Partenaire ARI

 

 

 

 

Le Groupe ARTICQUE SOLUTIONS est le premier partenaire du court-métrage ARI. Le financement via le site ulule n'étant qu'une partie du budget, notre équipe a recherché dans le secteur privé et le secteur public de potentiels investisseurs. Amoureux de nouvelles technologies et interessé par l'évolution de la robotique, le groupe Articque a répondu présent à nos appels et est aujourd'hui l'investisseur principale du court-métrage.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 10 M€ consolidés et 70 collaborateurs, le Groupe ARTICQUE Solutions se hisse parmi les cent premiers éditeurs français et devient le chef de file hexagonal des éditeurs de solutions cartographiques.

Le Groupe est très actif dans l’innovation et l’utilisation conjointe des arts graphiques, des mathématiques et des statistiques, illustrées par l’organigramme du logiciel Cartes & Données. Georges-Antoine Strauch, le Président Fondateur du Groupe ARTICQUE, a notamment été sélectionné pour faire partie du réseau très sélectif OSEO Excellence depuis 2010.

Présent dès 1996 sur le WEB avec des applications interactives, ARTICQUE étend son offre avec des cartes version papier grâce à l’acquisition en décembre 2011 de Blay Foldex, éditeur numéro 1 des plans de ville. Des dizaines de nouveaux produits vont être disponibles en format numérique dans les mois qui viennent.

Pour en savoir plus : www.articque.com

A propos du porteur de projet

ARI ne s’appelait pas ARI, mais Soni il y a six mois. Entre les deux il a subi plus de vingt réécritures, dont quinze déchirures de scénario (dont deux en hurlant), vu passer trois claviers différents (sur lesquels se sont renversés une bonne dizaine de cafés, une assiette de cassoulet et deux noodle cup) et subit un nombre incalculable de relectures et de jurons à voix haute. Deux mois plus tard il est passé entre les mains de six associés ayant chacun dix doigts, puis un directeur de production ayant cinq assistants (continuez de compter les doigts hein ?). Ceux-ci n’ont pu s’empêcher de le soumettre au coup de crayon de deux designers et un architecte, la plume d’une traductrice et de sept correcteurs. Traduction faite, il a su convaincre un compositeur canadien de céder ses droits, un français de composer pour lui, et un casting de qualité d’incarner ses personnages. Si vous faites le calcul en extrapolant les personnes non citées (lecteurs, critiques, techniciens, scénaristes, amis, familles, chats, poissons rouges), ça fait énormément de doigts et quelques nageoires qui ont touché ARI jusqu’à aujourd’hui, et c’est là le secret d’un projet riche et motivant.

ARI est l’émulsion des nombreuses et charmantes personnes qui m’ont accompagné dans ce projet, et lui ont conféré une patte tout à fait unique et séduisante. Aujourd’hui je me tourne vers vous, internautes. Vous faites partie de cette émulsion. Si ce projet a su mobiliser autant de monde, c’est qu’il s’en dégage une véritable magie, une magie que mon équipe et moi-même voulons partager avec vous. Si nous faisons ce film c’est essentiellement pour vous transmettre une vision, un discours, des émotions, un suspense, quelques sueurs froides, une dose d’humour et un peu de romance, vous faire entrer dans un univers mystérieux aux portes de l’humanité : l’intelligence artificielle. Sera-t-elle notre amie, notre confident, notre conseiller, notre protecteur, ou un adversaire de choix ? Aidez-nous à vous répondre au travers d’un court métrage aussi attachant que surprenant, soutenez ARI. A bientôt sur le plateau de tournage, où je vous ferais un bisou (si vous êtes d’accord).

Arthur Choupin

ari-lefilm