Antonia en Avignon

One Woman Show : "Travail, Famille, Poterie"

A propos

Lauréate du prix Henri Salvador 2012 à St-Gervais, Antonia emmène pour la seconde fois son seule-en-scène « Travail, Famille, Poterie » au festival Avignon OFF en juillet 2013.

 

Antonia a déjà :

 

  • Le talent : révélation de l'émission

        « On n'demande qu'à en Rire »

  • Le spectacle : « Travail, Famille, Poterie »
  • Le théâtre: des Béliers
  • Une équipe de passionnés

 

Il lui manque votre soutien pour faire aboutir ce projet …

Pour lui permettre de participer sereinement à ce festival, lui donner les moyens de ses ambitions en termes de technique (matériel et techniciens), de communication (graphisme, supports de communication, mailing professionnels, etc...), de logistique (transports, hébergement, restauration), de « location » du théâtre, assurances, droits d'auteurs... En tout, un budget de près de 40 000 € pour aborder le festival sans inquiétudes.

 

Le talent : révélation de l'émission « On n'demande qu'à en Rire »

Depuis septembre 2012, Antonia participe sur France 2 à l’émission de Laurent Ruquier « On n’demande qu’à en Rire » - ONDAR pour les initiés - où elle cumule les bons scores, se plaçant d’office en tête du classement des humoristes. Même s’ils restent rares, chacun de ses passages marque le jury par son côté théâtral et très écrit…

Pour (re)découvrir ses petits morceaux d’Anto-logie, cliquez ici :

http://www.dailymotion.com/playlist/x2fce8_AntoniaONDAR_antonia-de-rendinger/1#video=xtx5aw

 

 

 

 

Le spectacle : « Travail, Famille, Poterie »

Bienvenue donc dans la loge Madame Cayeux, 80 ans, concierge de son état et plaque tournante d'un petit immeuble où au fil des rencontres et par le prisme du petit écran se croisent autant de points de vues que de personnages variés. Le puzzle qui se construit sketch après sketch propose un certain regard sur le monde, la vieillesse, les rencontres sur internet, l'écologie, les noirs, la télévision, la politique, la culture, sur un ton souvent décalé et politiquement incorrect.

Avec ce spectacle, on embarque dès que le noir se fait dans un voyage d'une heure vingt où comédie, voix et mime se mêlent. Les choix de mise en scène, le décor, l'écriture affichent l'ambition d'apporter une cohérence à ce spectacle qu'on ne saurait qualifier complètement de "one" woman show tant nombreux sont les protagonistes qui s'y invitent ! D'ailleurs, si Antonia utilise par simplicité le terme anglophone, elle lui préfère volontiers celui plus théâtral de « seule-en-scène »...

Chaque sketch peut certes s'apprécier seul - un certain nombre circule d'ailleurs sur internet ou sur la radio  Rire et Chansons - cependant on remarquera surtout la manière dont chacun fait écho à l'autre pour construire ce tableau, dans un style très théâtral.

Loin des standards actuels du stand-up, le spectacle d’Antonia s’apparente plus facilement aux univers de Gad El Maleh, Julie Ferrier ou Philippe Caubère.

La presse a dit :
« Un tourbillon de talent et d’énergie ! » Lyon Guide

« Une grande Comédienne dans un fort bon spectacle ! » Le petit Bulletin

« Antonia emporte le spectateur dans une folie théâtrale où beaucoup se retrouveront » Lyon guide

« Antonia armée d’un humour mordant et de textes bien ficelés » le Point

« Le texte est à la hauteur de la performance de l’actrice, Antonia de Rendinger a un vrai caractère et un grand talent. » La nouvelle république

« Dynamique, drôle, ironique et quelques fois touchantes ... » DNA

« Antonia nous emmène dans son monde cruel et drôle sur un rythme d’enfer » Le Progrès

« Encensée par le jury à chaque prestation » Closer

Le théâtre : Des Béliers, Avignon
53 rue du Portail Magnanen - 86000 Avignon - http://www.theatredesbeliers.com/

Pour ce festival d'Avignon, « Travail, Famille, Poterie » et Antonia ont la chance d'avoir été choisis par le théâtre des Béliers, géré par Arthur Jugnot et ses associés Lard’enfer, reconnu par les professionnels et le public pour l'exigence et la qualité de sa programmation, ce qui lui promet une fréquentation sans doute meilleure que dans d'autres salles. De plus, dans une journée de spectacles dense qui commence à 10:00 et s'achève à plus de minuit, « Travail, Famille, Poterie » sera joué à l'horaire très brigué de 20:45.

 

Participer au festival d’Avignon …

Véritable vitrine du spectacle vivant en France, Avignon OFF brasse un millier de spectacles durant trois semaines en juillet. Les spectateurs amoureux de théâtre y côtoient les responsables de salles de toute la francophonie, et dans ce formidable vivier se tisse la programmation de nombreux théâtres pour les deux saisons à venir. Pour un artiste, être représenté en Avignon est à la fois une chance, un challenge et une véritable opération de séduction...

Entreprendre Avignon, pour une compagnie, c'est prendre un risque financier calculé, en considérant qu'il s'agit d'un investissement à long terme, dont les retombées sont essentiellement liées aux programmations futures.

Une équipe de passionnés
Antonia de Rendinger a écrit et mis en scène le spectacle. Elle a été soutenue depuis mars 2012 par Olivier Sitruk pour la remise en scène.

Les décors sont signés Emmanuelle Bischoff.

La création lumière est de Sophie Baer, Matthieu Zisswiller.

Les bandes sons ont été gracieusement enregistrées, masterisées par les studios Bantzon, One Play, Verdelluvia, JazzKingdom.

La photographie, le concept et le graphisme de l'affiche originale sont de Cristian Vergara.

Le graphisme pour Avignon est signé Dans les Villes, avec Paola Guigou, photographe.

La captation vidéo est réalisée par Gabriel Goubet.

La logistique, l'administration, la promotion sont assurées par Aurore Marette pour EntreScènes.

A quoi va servir le financement ?

Pour lui permettre de participer sereinement à ce festival, lui donner les moyens de ses ambitions en termes de :

  • technique (lumière, son, matériel et techniciens),
  • communication (graphisme, supports de communication, affiches, tracts, mailing professionnels, etc...),
  • logistique (transports, hébergement, restauration),
  • « location » du théâtre,
  • assurances, droits d'auteurs...

En tout, un budget de près de 40 000 € pour aborder le festival sans inquiétudes.

Pour l'amour de l'art, pour un coup de coeur pour Antonia, pour soutenir l'humour... merci d'avance de votre soutien.

A propos du porteur de projet

Mais d’où vient cette comédienne, toute nouvelle sociétaire de ONDAR, que la télévision a révélée au grand public ?

Ses débuts...

Elevée entre le Saint-Émilion et la Kronenbourg, le Bordelais et son Alsace natale, seconde d'une fratrie de quatre enfants, Antonia trouve sa voie en découvrant à Strasbourg l'improvisation théâtrale où elle se fait vite un nom dans le vaste réseau des matchs d'impro !

Après un séjour d'un an au Québec dans la ligue d'impro Montréalaise, elle rentre en France dans la compagnie Inédit Théâtre dans laquelle elle joue encore aujourd'hui.

Itinéraire d'une enfant ratée ?

En 2003, après quatre ans sur France 3 Alsace, elle écrit, met en scène et interprète son premier one woman show : « Itinéraire d'une enfant ratée ». Ce spectacle l'emmènera en Avignon, au Point-Virgule, aux « Coups d'humour » sur TF1, dans les salles lyonnaises, au théâtre des Blancs-Manteaux, dans de nombreux festivals d'humour dont Festifemmes à Marseille, le Bœuf Théâtre à Antibes, les Vendanges de l'humour à Mâcon, Tournon (prix du jury 2006) et Dinard (prix du jury 2007).

 

Après plus de 200 représentations, 10 000 spectateurs, « Itinéraire d'une enfant (pas si) ratée (que ça) » cède la place à un nouvel opus : « Travail, Famille, Poterie ».

Travail, Famille, Poterie

Créé pour le Kafteur à Strasbourg où ce spectacle a figuré deux saisons consécutives à l'affiche ; il a su séduire le public et la presse. Dans la foulée, Antonia a rejoint l'équipe des habitués de « Pliés en 4 » sur France 4, animée par Cyril Hanouna. Elle a ensuite joué au Caveau de la République à Paris, et a été sélectionnée pour le Festival de Puy Saint-Vincent. Après 3 semaines à l'Espace Gerson, à Lyon, en juin 2010, le spectacle a triomphé en novembre-décembre 2011 pour 6 semaines au Complexe du Rire à Lyon, Lyon où il a été rejoué en janvier 2013 à l’Espace Gerson pour 4 semaines complètes. Il sera à la salle Rameau (à Lyon toujours !) le 21 septembre 2013.

En mars 2012, Claude Lelouch remet à Antonia le prestigieux Prix du Jury « Henri SalvadOr » du festival d'humour de Saint-Gervais. Elle y rencontre Olivier Sitruk, qui lui propose sa collaboration. C'est donc sous son regard amical que la mise en scène du spectacle a été revue et que le Théâtre des Béliers lui a ouvert ses portes une première fois afin de participer au Festival d'Avignon 2012 avec succès.

Au cours de la saison 2013, Antonia s’est vue proposer de jouer son spectacle au théâtre des Béliers Parisiens, dans le 18ème arrondissement, en avril et juin.

 

 

 

Découvrez ci-contre (à gauche) la nouvelle affiche de son spectacle « Travail, Famille, Poterie »... Avignon se prépare doucement.

Celle de droite est maintenant "collector" ;-).