Alcheringa | L'aventure australienne

Réalisation d'une série documentaire et reportages photo

A propos


De novembre 2012 à juin 2013 Thomas et Corenthin , étudiant en formation d'ingénieur agronome, vont effectuer une expédition de 8 mois à travers les paysages de l'Australie. 

   A l’aide d’un van nous traverserons pendant 8 mois les fabuleux paysages australiens et nous irons à la rencontre des communautés locales. Nous tâcherons de comprendre quels sont les enjeux liés à l’avenir de cette contrée tout en présentant les particularités des êtres vivants qui la peuplent.

  Comment les australiens perçoivent-ils l’avenir des différents territoires qu’ils peuplent? Que font-ils pour anticiper les futurs problèmes qu’ils risquent de rencontrer ? Nous répondrons à ces questions par le biais d’une série documentaire et par des reportages photo
 

 


1– Le visa Work & Holidaypermet (facilement) aux        jeunes de travailler ou de juste voyager sur le sol australien pendant un an, pour un prix et des délais abordables.

2– L’anglaisest parlé dans tout le pays, ce qui rend la communication plus facile.


3–Le tourisme est un des pôles important de l’économie australienne. Le pays accueille notamment de nombreux français chaque année, et la location ou l’achat de van est là-bas une pratique courante (chez les touristes).

4–Les emplois accessibles aux touristes sont nombreux (fruit-picking ; wwoofing ; restauration …), ce qui peut nous permettre d’équilibrer nos charges sur place.


5–L’Australie est touchée par plusieurs problèmes environnementaux comme par exemple la sécheresse, les inondations, les feux de brousse, la disparition de certaines expèces, l’invasion par d’autres, la déforestation (qui sont des sujets de choix pour nos reportages).

6–L’Australie est un pays vaste qui possède des régions aussi nombreuses que variées, du point de vue climatique et biologique. Les espèces qui les peuplent sont bien souvent uniques en leur genre.


7–C’est une terre qui, selon nous, rime avec aventure et originalité. C’est un terre qui fascine et stimule notre imagination. Une île immense, de l’autre côté du globe …

8– De part le style de vie relativement occidental de ses habitants, et en raison des problèmes environnementaux qui touche ce pays,l’Australie est un très bon sujet pour présenter les problèmes qui pourraient toucher la France dans un futur plus proche qu’on ne l’imagine bien souvent…

 

                                            Photographie réalisée par Hugo Despretz

__________________                                                                   

 

Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • Réaliser une série documentaire ;
  • Comprendre quelles sont les particularités du territoire australien, de certains de ces écosystèmes ;
  • Rencontrer les habitants afin de connaitre le regard qu’ils portent sur leur pays et sur son avenir ;
  • Partager nos découvertes et sensibiliser la population grâce à des reportages photos et vidéos 
  • Former les jeunes en réalisant des travaux en commun, en réalisant des présentations de notre aventure une fois de retour en France ;
  • Relever le défi sportif et humain que peut présenter une telle aventure.

   

 Notre équipe étant principalement qualifiée en agronomie, nous tâcherons d’approfondir ces questions à travers des sujets ayant trait à l’agriculture, son impact ou encore son évolution vers de nouveaux systèmes de production.

  Néanmoins, notre cursus nous a permis d’acquérir de nombreuses et précieuses notions dans des domaines variées comme l’écologie, l’aménagement du territoire, la gestion des ressources et des énergies… C’est pourquoi nous explorerons également des sujets qui ne sont peut-être pas directement lié à l’agriculture mais dont les liens avec la nature sont indiscutables.

       Photographie réalisée par Hugo Despretz


__________________

Alcheringa, c’est aussi une association.
Ses missions :

  • Développer la connaissance, le respect et l’amour de la nature
  • Pour cela, sensibiliser, transmettre un savoir, par le biais de présentation, projections, expositions...
  • Mais aussi apporter son soutien aux projets ayant les mêmes valeurs.
 
 
 

 

Le WWOOFing*, l’éco-tourisme, le help-exchange ...
  • Les réserves et parcs naturels , les plus sites naturelsd’Australie
  • Les associations en faveur de la protection de la nature (Landcare Australie, Keep Australia Beautiful, WWF Australia …)
  •  La grande barrière de corail
  •  La biodiversité australienne
  •  Les espèces invasives
  • Les fôrets australiennes
 
* Le WWOOF (« World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un réseau mondial de fermes bio créée en Angleterre en 1971 qui se proposent d’accueillir toute personne souhaitant partager leur quotidien et leurs travaux en échange du gîte et du couvert.
 
 
 
      Photographie par Hugo Despretz



      Photographie par Hugo Despretz 
                                
 

    

Website 

On FACEBOOK

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

Pour que le projet Alcheringa puisse répondre à ses objectifs, votre aide est des plus précieuses.

Les moyens nécessaires à la  réalisation de ce projet sont assez importants mais toutefois modulables selon le nombre d’épisodes que nous pourrons aborder.

Nous aimerions grâce au financement acheter l'équipement vidéo nécessaire pour entreprendre une telle aventure :

 

                                

 Caméscope à objectifs interchangeables : 1800euros        Appareil photo reflex : 1350euros

 

  Trepied        

 

 Trépied : 112 euros                                                           Caméra sport : 300 euros

 

 

A notre retour 

La réalisation des vidéos et photos se déroulera durant les 8 mois d'expéditions en Australie. La conception des courts-métrages aura lieu durant la phase de retour (environ 2 mois), ils seront accessibles à tous sur notre site internet.

Nos photos seront diffusés sur notre blog au fil de nos aventures. 

Nous aimerions également réaliser une exposition photo afin de retracer notre parcours en images, ce qui engage nous permettra de retranscrire au mieux notre AVENTURE !! 


Nous estimons nos frais pour l'équipement vidéo à 3562€.


         Photographie par Hugo Despretz 
                                
                       

 


A propos du porteur de projet

Corenthin et Thomas

 

La volonté de mettre en place ce projet est issue d’une rencontre, celle de Corenthin et Thomas. Leur goût de l’aventure et leur désir d’agir les ont amenés à créer le projet Alcheringa. Ils espèrent ainsi, aux travers de leur(s) voyage(s), apporter une contribution positive à la société actuelle en faisant évoluer les mentalités.

 

Thomas (à droite)

« Diplômé d’un DUT Génie Biologique option Agronomie à Aurillac, je suis aujourd’hui une formation d’ingénieur en agriculture.

Mon parcours universitaire m’a permis de travailler comme stagiaire au sein d’un centre technique réalisant des travaux de recherche appliquée sur la filière fruit et légumes.Un autre stage cette fois chez un éleveur m’a permis de me familiariser avec le monde rural et d’acquérir des connaissances en zootechnie.

J’ai ainsi pu travailler sur le terrain et pratiquer deux types d’agriculture : l’élevage extensif des bovins allaitants et l’élevage intensif des porcs charcutiers.

Passionné par le monde vivant et gros consommateur de documentaires, ma curiosité m’a amené à m’intéresser aux relations que l’homme entretien avec la nature et à la manière dont il affecte son environnement. Par conviction, il m’apparait important de partager mes connaissances vis-à-vis des grands problèmes que l’humanité risque de rencontrer au XXIe siècle. »

C’est donc par soif d’expérience et par volonté d’agir auprès de ces concitoyens qu’il a souhaité mettre au point ce projet.

 

Corenthin(à gauche)

« Suivant actuellement une formation d’ingénieur en agriculture, diplômé d’un DUT Génie Biologique option Agronomie à Lyon, joueur de rugby et passionné de photographie, je suis particulièrement sensible à l’étude et la protection des écosystèmes forestier ainsi qu’aux thématiques liées à l’agriculture biologique.

Au long de mes études, j’ai pu entre autres effectuer un stage de 4 mois au sein de Ressources Naturelles Canada pour étudier les interactions entre la faune et la flore en forêt boréale. De plus, étant originaire de la Drôme (premier département en nombre d’exploitations biologiques en France), je me sens plus que concerné par l’étude des exploitations biologiques en Australie. »

Son goût de la découverte, sa passion des sports d’extérieurs ainsi que ses compétences en sciences naturelles l’ont amené à monter le projet.

 

Alcheringa | The team

Corenthin (à gauche) et Thomas (à droite)

 


Thomas  

Corenthin