AHIMSÂ l'instant neige

Roman graphique de BD de 240 pages

A propos

La majeure partie de nos chers contributeurs nous ont confirmé avoir bien reçu leurs contreparties et nous en sommes heureux et soulagés. Néanmoins, nous ne parvenons toujours pas à obtenir les adresses postales d’une trentaine d’entre vous: soit les adresses mails ne donnent pas de noms explicites soit nos tentatives de liaisons n’obtiennent pas de réponses.

Si vous étiez dans ce cas ou si vous connaissiez des personnes en attente de notre courrier, merci à vous par avance de nous le signaler : il est toujours temps de faire plaisir !

L’équipage

Ce mois-ci (avril 2016) une nouvelle personne, Isabelle, a rejoint notre équipe. Elle devient, pour la région Grenoble-Lyon, notre ambassadrice Ahimsâ. Les membres de l’association Les DESSIN’Acteurs vivent en Bretagne, en Anjou, en région Centre ou sur la région parisienne et nous vous proposerons dans un prochain CARNET DE BorD de devenir vous aussi si vous le désirez ambassadeur ou ambassadrice dans votre région afin de donner encore plus de voilure à notre bateau …

Avec Isabelle, nous formions un trio au salon Primevère de Lyon fin février : trois jours riches et denses à présenter notre exposition « Tout va de traviole ! » ainsi que le projet AHIMSÂ. De belles rencontres et une quinzaine de nouveaux contributeurs nous ont fais confiance et sont montés avec nous à bord…

Sur le pont

Nous tâcherons de ne pas abuser des métaphores maritimes dans nos Carnet de BorD mais il faut bien dire que le vaste local qu’un ami nous a prêté depuis début septembre pour installer notre atelier d’écriture ressemble bel et bien au château arrière d’un trois mât du XVIII siècle.

Vaste, boisé, lumineux, ce lieu hors du temps nous a permis d’afficher sur une vingtaine de panneaux mobiles tous nos documents et toutes nos notes accumulées depuis trois ans. Un coup d’œil nous permet de visualiser en temps réel la progression de notre scénario et de regrouper les informations et les éléments d’histoires se rapportant à chacun de nos personnages et à chacune de nos séquences. Etape par étape, nous réduisons notre surface en recoupant les faits qui constituent le squelette et la chair de notre récit, que nous affinons ensuite en l’habillant progressivement avec tous les ingrédients qui le rendront incarné.

Textes, fiches, documents, crobars, photos, pièces de dialogues et éléments de langage se croisent, se superposent et nous permettent de trouver le ton et la justesse des scènes et des dialogues, de voir ce qui colle ou non, de lister les questions à résoudre et répertorier les recherches encore à faire.

La phase du story-board (brouillons rapides des pages) permet de faire vivre les personnages, de les voir enfin bouger et parler, de choisir des cadrages et des découpages traduisant au mieux leurs personnalités et leurs parcours, de mettre en scène les situations et voir comment elles fonctionnent. Ce moment est le plus agréable et le plus stimulant : on corrige un détail, on découvre une passerelle entre deux éléments qui étaient là mais entre lesquels nous n’avions pas encore fait le lien nous permettant de créer soit un raccourci soit de faire naître une métaphore.

C’est à ce stade également qu’on « entend » nos personnages, qu’on ressent comment ils parlent, que s’affirment les spécificités de langage de chacun d’eux, qu’on « sait » en somme s’ils sonnent « vrai » ou pas. C’est le moment où ils commencent à nous échapper, à exister selon leurs logiques propres : nous ne pouvons plus leur faire faire ou dire n’importe quoi !

Alors relecture après relecture, la vie s’installe et avec elle la certitude que l’histoire est là, qu’elle tient la route, qu’elle a du sens et traduit bien notre propos.

Parfois, le plus difficile est de parvenir à retirer une idée qui nous semblait bonne en théorie mais qui s’avère finalement en trop dans le déroulement de la trame: elle était soit hors-sujet, soit parachutée, sois redondante. C’est dur de sacrifier une idée que l’un trouvait « géniale » mais qui ne plaisait pas à l’autre ! Là, ce sont souvent les lectures des proches et l’écoute de leurs critiques qui, seules, parviennent à nous faire y renoncer et à les retirer du récit…

De même il faut guetter les fausses bonnes pistes qui noient l’essentiel ou qui se révèlent incompréhensibles à la lecture.

C’est enfin aussi sur le story-board que l’on traque les fautes de rythme, les fautes dortaugraffes, … voire les fautes de goût ! Evidement, rien n’empêche d’en faire volontairement pour s’imaginer titiller nos futurs lecteurs : après tout, « faire violence au lecteur» peut aussi faire partie de notre sujet …

Ensuite seulement pourront être dessinées « au propre » les pages définitives.

A quoi va servir le financement ?

Le financement participatif nous permettra avant tout de préserver l'indépendance de notre démarche et de rester hors de pressions éditoriales. Et aussi de pouvoir obtenir les moyens de nous équiper en matériel et outils nécessaires pour aller sereinement jusqu'au bout de notre ambitieux projet.

En détails

  • 13200 € serviront à défrayer les 2 intervenants de ce projet pour les 2 années à venir,
  • 1500 € seront dépensés en fournitures diverses (papier/photocop/encre/crayons/etc..),
  • 7500 € serviront à financer les différentes contreparties que nous vous proposons,
  • 10000 € sont aussi prévus pour rembourser le prêt que nous a fait le Comité de Soutien aux Faucheurs Volontaires pour préparer ce projet,
  • Enfin il ne faut pas oublier la commission prise par Ulule (8%), soit environ 2800 €

Nous avons donc besoin de vous tous pour collecter les 35 000 €, au minimum, qui nous permettraient de financer le projet.

A propos des contreparties - Formule « Silence » & Formule « Alternatives non-violentes »

Silence est une revue écologiste mensuelle de 48 pages, gérée par une association indépendante de tout mouvement ou parti, publiée depuis 1982. Elle traite de thèmes liés à l'environnement (énergies, agriculture, pollutions, santé...) et à la société (féminisme, non-violence, relations nord-sud, décroissance...), en privilégiant une approche transversale. Ces thèmes sont abordés chaque mois de manière accessible, en présentant des alternatives.

Les 8 premières pages d'Ahimsâ l'instant neige seront pré-publiées dans le numéro de SILENCE du mois de février 2015 dont voici en avant-première la couverture.

Plus d'infos sur www.revuesilence.net

Alternatives non-violentes propose, depuis sa création en 1973, un dossier sur un thème relatif à la non-violence. Les contributions de chercheurs, de praticiens et de militants engagés en font un espace important de réflexions et de débats. Alliant apports théoriques et pratiques, la revue offre une pluralité de perspectives. Elle donne de la visibilité aux luttes et aux initiatives non-violentes en France et au niveau international. C'est notre second partenaire de ce projet.

Plus d'infos sur www.alternatives-non-violentes.org

Les Dessin'Acteurs

L'association Les Dessin'Acteurs a soutenu depuis dix ans de nombreux projets, édité ou co-édité de nombreuses affiches, cartes postales ou livres. Le financement participatif de la bande dessinée Ahimsâ l'instant neige est une chouette occasion pour cet anniversaire de proposer dans les contreparties la redécouverte de ses multiples créations qui, pour nombre d'entre elles, annonçaient déjà l'esprit qui animera ce nouveau livre.

 

Le Livre « Tout va de traviole ! », de Marcel de la Gare, éditions La Boîte à Bulles, 2013 (1ère édition 2006 épuisée, à l'époque sous le titre « Où vont les hommes ? », en co-édition La Boîte à Bulles et Les Dessin'acteurs), album 128 pages couleurs, couverture souple, format 19 cm x 26,5 cm, recueil de 143 dessins et pages de bandes dessinées d'humour (grave) sur les thèmes du nucléaire, des OGM, de l'agriculture intensive, de la pollution financière ou environnementale, etc... Premier livre de la reconversion de Lidwine en Marcel de la Gare !

 

 

Le Livre « Faucheurs Volontaires d'OGM », album collectif, édition Les Dessin'Acteurs, 2010, livre cartonné, 128 pages couleurs, format 26,5cm x 24,5 cm. Ouvrage collectif de témoignages (forts) d'une soixantaine de faucheurs volontaires d'OGM, mis en images par 52 illustrateurs et auteurs de bandes dessinées : Caza, Davodeau, Lazé, Chandre, Maester, Gégé, Peroz, Solmon, Maëllen, Samson, Cuvillier, Legars, Lizano, Gnaëdig, Faure, Ferras, Lepage et beaucoup d'autres.

 

 

Le Livre « Les Fleurs de Tchernobyl, (carnet de voyage) en terre irradiée », de Gildas Chasseboeuf et Emmanuel Lepage, éditions La Boîte à Bulles, 2012 (1ère édition 2008 épuisée, édition Les Dessin'Acteurs), album de 64 pages, couverture jaquette souple, format carré 22,5 cm x 22,5 cm. Témoignage graphique sur le séjour des auteurs à Tchernobyl en 2008, prix « Médecins Sans Frontières » au festival du carnet de voyage de Clermont-Ferrant, 2008. Ce livre est complémentaire de la bande dessinée « Un printemps à Tchernobyl » qu'Emmanuel Lepage a réalisé en 2012 aux éditions Futuropolis.

 

 

A propos des contreparties originales

Livret exceptionnel "AHIMSÂ, l'instant neige", papier luxueux, 16 pages, comportant une page personnalisée au nom de chaque souscripteur du financement participatif, la présentation de l'histoire et la reproduction des premières d'illustrations et pages de bandes dessinée du livre à venir en 2017.

Une page originale de l'album Ahimsâ l'instant neige : Les pages originales sont pétries, textes et dessins, entièrement à la main par les auteurs, avec amour et savoir-faire. Les couleurs sont originales mais réalisées sur une copie. Les souscripteurs recevront donc 2 pages originales : la page originales en noir et blanc et son fac-similé en couleur originale.

Une page originale avec portrait : même recette que précédemment mais ici chaque souscripteur/souscriptrice devient un personnage secondaire dessiné par Dom dans l'une des cases de la BD. La page où il apparaîtra sera la page acquise. Il sera demandé de fournir aux auteurs un photomaton de lui/elle en 4 poses afin que ceux-ci puissent avoir le choix du cadrage pour l'insérer dans la narration de l'histoire : une photo de face, une de profil, une avec une expression faciale (au choix : rire, colère, bouderie, grimace...), et une dernière de trois quart face. Toute ressemblance avec la personne existante ne sera évidemment pas fortuite.

L'original de la couverture du livre « AHIMSA, l'instant neige » :une tombola est ouverte à tou(te)s les souscripteurs/souscriptrices, toutes tranches confondues, pour son acquisition lors du tirage au sort en avril 2015.

A propos du porteur de projet

Les intervenants de ce projet

Etienne RAPHAËL, c'est la première fois qu'il écrit une histoire de fiction en bande dessinée. Il a beaucoup voyagé en posant presque un pas sur chaque continent. A rencontré les résistants non-violents palestiniens, interviewés en Cisjordanie il y deux ans à Hébron mais aussi les paysans du Larzac qui ont fait la lutte contre l'extension du camp militaire, en s'associant avec les compagnons de l'Arche de Lanza del Vasto, les premiers à avoir fait découvrir la non-violence ici en France à partir des années cinquante, en dignes successeurs de Gandhi. A voyagé au coeur de la forêt primaire au Gabon, puis s'est rendu en Bosnie, à Sarajevo et à Srébrénica ... sans oublier les combats écologistes, contre les OGM ou le nucléaire...

Dom, alias Marcel de La Gare est un « vieux dessinateur » ... Depuis trente ans il a fait des quantités d'illustrations et dessiné notamment les BD « Le dernier loup d'oz » aux éditions Delcourt, ou le tome cinq de « La quête de l'oiseau du temps » avec Serge Letendre et Régis Loisel aux éditions Dargaud sous le nom de Lidwine. Depuis cinq ans il a changé plein de fois de pseudonymes : Marcel de La Gare, Breizh Pascal, Dom...

Ce projet de nouvelle bande dessinée est aussi une aventure collective car elle est suivie de près par une équipe, fraternelle et efficace.. Lionel, Domi, Guy, Nathanaël, Bernard et Guillaume  réunis au sein du conseil d'administration de l'association les Dessin'Acteurs.

… Et avec vous !

     - Ben oui : et avec vous !

     - Un financement participatif ne peut pas être seulement une question de sous et de contreparties !

     - Nous vivons une époque historique étonnante et surprenante !

     - Détonante aussi !

     - Chaque jour, de nouvelles choses s'inventent, chaque jour de nouvelles alternatives voient le jour, chaque jour l'Histoire se réécrit pour faire resurgir le pire... mais aussi le meilleur ! La non-violence fait plus que jamais partie de l'histoire que nous avons à écrire ensemble, ici et maintenant, aujourd'hui et demain.

     - Et c'est avec vous, avec chaque lecteur et avec chaque lectrice, que notre livre se propose de dialoguer et d'exister, aussi bien pendant la création de la bande dessinée, que pendant le temps de sa lecture, puis ensemble dans la vraie vie !...

     - Oui, comme on le disais au début, « le moment est venu » !

Mimi l'escargot

FAQ