A Contretemps

Projet de court-métrage de 15 minutes ; adaptation libre de la pièce « Promenade de santé », de Nicolas Bedos.

A propos

A CONTRETEMPS

 

Synopsis

Un banc dans un parc. Une jeune danseuse classique, un beau jeune homme. Une rencontre, un jeu de séduction. Sauf qu'ils se trouvent dans le jardin d'une clinique psychiatrique...

 

Genèse du projet

L’amour et la folie sont conjointement liés. Si on peut dire que l’amour rend fou, peut-on aussi dire que la folie rend amoureux ?

Notre volonté est d’abord de faire entrer le spectateur dans un univers romantique lorsque les deux personnages se rencontrent, avant de l’amener progressivement à se poser des questions sur la santé mentale de notre héroïne, en semant des indices et en rendant la relation entre les deux protagonistes de plus en plus étrange. Une scène, dans une chambre d’hôpital psychiatrique, apporte une première réponse...

 

Conception du scénario

En amont de notre travail d'écriture, nous avons contacté Nicolas Bedos qui nous a autorisé à adapter sa pièce de théâtre.

Cette dernière a été entièrement remaniée : des scènes et des répliques ont été interverties afin de dynamiser le rythme et maintenir un certain suspens. Pour conserver le style de l'auteur, les dialogues utilisés n'ont subi que de mineures transformations.

Le court métrage s’ouvrira sur une séquence de danse où le personnage féminin sera seul sur scène. Un projecteur (poursuite) braqué sur elle, la danseuse effectuera une chorégraphie sur une musique classique alors que les premiers éléments du générique commenceront à apparaître.

 

Distribution

  • 1er rôle féminin : Angélique Castang (diplômée du Cours Florent)

  • 1er rôle masculin : Quentin Cabocel (diplômé du Conservatoire d'Art Dramatique de Nancy)

  • Infirmière : Anne-Laure Mouchette
  • Doublure danse : Angélique Digney / Clémence Mallet (élèves au Conservatoire Régional du Grand Nancy)

 

Matériel de tournage

     Image : 2 reflex numériques Canon (grand capteurs) pour avoir une profondeur de champ plus faible que sur des caméscopes numériques.

     Son : enregistreur numérique DR100

 

Décors

L'intégralité du tournage se déroulera dans la ville de Nancy.

  • Parc Ste Marie

  • Salle de spectacle : Salle Poirel

  • Le Grand Café Foy

  • Centre chirurgical Emile Gallé

 

Costumes, coiffures, maquillage

Tenue de danse : création d'un tutu + body originaux blancs avec satin, perles et sequins

Maquillage de danse : maquillage de scène avec faux cils en plumes

Coiffures : 2 perruques (une blonde, une rousse) et chignon de danse

 

Musiques (partenariat MAI)

Pour la scène de danse : ballet/valse

Sound design : sonorités dissonantes de plus en plus présentes

Collaboration avec 2 compositeurs de la MAI (Music Academy International) de Nancy

 

Chorégraphie

Pointes, demi-pointes, sauts

Comme si la danseuse était accompagnée d'un partenaire invisible (valse)

A quoi va servir le financement ?

Le tournage se déroulera sur une semaine, du 29 mars au 3 avril 2013.

La co-production nous aidera, entre autres, à :

  • défrayer les acteurs et les techniciens
  • la régie (nourriture et transport)
  • les accessoires et éléments de décoration
  • la fabrication de la tenue de danse et des perruques
  • le maquillage
  • la fabrication d'un travelling et d'un glidecam
  • la création de DVD du film et du making of
  • la création d'une affiche

 

Soutiens

IECA, Manda Films, MAI, Conservatoire Régional du Grand Nancy

 

A propos du porteur de projet

Nous sommes cinq étudiants en Master à l'Institut Européen de Cinéma et Audiovisuel (IECA) de Nancy, et ce court-métrage rentre dans le cadre d'un projet de fin d'études.

Cependant, nous avons choisi de dépasser le simple exercice scolaire pour proposer un projet plus professionnel ; nous nous sommes lancé le défi de tenter l'adaptation et nous souhaitions aborder le sujet de la psychiatrie. Cette pièce semblait toute destinée.

Il a fallu la remanier pour la faire correspondre à un format de court-métrage et créer un certain suspens, absent dans la pièce originale ; le scénario a été écrit à quatre mains en conservant le style drôle et décalé de Nicolas Bedos.
 

Equipe de tournage

Carine Belmont (scénariste, chorégraphe, scripte, monteuse)

Romain Binckly (cadreur, étalonneur)

Marine Coutand (scénariste, ingénieur du son, accessoiriste)

Julie Colombo (direction d'acteur, monteuse)

Thomas George (cadreur, décorateur)

Romaric Matten (photographe de plateau, chef opérateur)

Alexandre Charles-Gillot (coiffeur, perruquier)

Chantal Saulas (conception costumes)

Marion Colnat (maquilleuse) https://www.facebook.com/marioncolnatmua?ref=ts&fref=ts

Kirsten Harma (compositeur) http://www.kirstenharma.com/

Anthony Touzalin (sound designer, mixage son) http://www.emotive-muzik.net/

 

Nous avons réalisé précédemment plusieurs courts-métrages, dont :

"Modération" réalisé par Carine Belmont, Julie Colombo, Marine Coutand, Thomas George et Elodie Péché (2013) - 1er prix vidéo du concours MGEL Grand Est "Les méfaits de l'alcool chez les jeunes"

"La vie simplement" réalisé par Thomas George et Julie Colombo (2012) - Cover de Thierry Fischer - Gagnant du concours "My Cover Music" spécial Mickael Miro

Association "Manda Films" composée de Thomas George et Julie Colombo
https://www.facebook.com/MandaFilms?ref=ts&fref=ts